Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Boire l’eau des rivières dans « la plus grande nation du monde ».

On compte au moins 13 morts et des destructions considérables après le passage de l’ouragan Maria le 20 septembre sur Porto Rico, une île rattachée aux États-Unis depuis 1952.

Les secours tardent à arriver, les habitants doivent boire l’eau des rivières, la nourriture manque pour les bébés.

La maire de la capitale lance un cri d’alarme : « Nous sommes en train de mourir ». Elle se dit « folle de rage » et n’arrive pas à « comprendre que la plus grande nation du monde ne puisse pas organiser la logistique pour une petite île »

Donald Trump a aussitôt pris les choses en main, dénonçant le « médiocre leadership » de la maire, la « gestion catastrophique » du drame par les responsables locaux. Incapables « de mobiliser leurs employés pour aider, ils veulent que tout soit fait pour eux quand il devrait s’agir d’un effort de toute la communauté ». Il aurait bien dit « fainéants », mais Macron a déposé le brevet.

Puis, quittant son club de golf dans le New Jersey il se rendra sur l’île le 3 octobre, une semaine après la proposition de Cuba d’envoyer quatre brigades de travailleurs du secteur électrique et de monter à Porto Rico un hôpital de campagne avec 39 médecins.

Ne comptons pas sur nos médias pour nous informer de ce geste des Cubains et pour les laisser l’expliquer : « Cet acte humanitaire est un exemple de la solidarité permanente de notre pays avec la nation sœur. »

Théophraste R. (Soutien de toutes les dictatures, oui, je sais. LREM me le reproche, Valls aussi et je préfère ne pas savoir ce que pense de moi notre ami le prince héritier d’Arabie saoudite).

AJOUT du 2/10/2017

Porto Rico remercie le Venezuela pour son aide ( article en espagnol).

URL de cette brève 5566
https://www.legrandsoir.info/boire-l-eau-des-rivieres-dans-la-plus-grande-nation-du-monde.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/10/2017 à 09:40 par AF30

D’un autre côté il faut bien comprendre que ce n’est pas simple de porter secours car comme l’a expliqué, notre ami Trum, "C’est une île entourée d’eau, des eaux énormes, de l’eau de l’océan".

#140271 
02/10/2017 à 13:19 par irae

Non en effet ne comptons pas sur nos médias.
Ce matins en bons débatteurs professionnels sur rmc les journalistes dont l’un est farouchement pro libéralisme et l’autre résolument anti gauchisme ont un moment d’éblouissement face caméra suite aux 90% de oui au vote sur l’indépendance de la catalogne. Après les commentaires sur la faible participation, 2 millions de votants pour 5 d’inscrits un ange de lucidité passe. Nous les médias (francais ?) n’avons donné la parole qu’aux indépendantistes s’étonnent-ils.
Leur réflexion s’arrête là car bien entendu toute relation avec une élection française récente existante ou ayant existé serait purement fortuite.

#140292 
04/10/2017 à 11:43 par vagabond

Est-ce qu’ils ont accepté l’aide de Cuba ?

#140351 
05/10/2017 à 03:39 par Emilio

non, l aide d autres pays autres que USA est interdite , le Venezuela comptait envoyer de l aide , comme il l a fait a Barbuda , et la Dominique . Du coup comme la bureaucratie US bloque en douane .. c est rien qui arrive, ou au compte goutte , malgre l extreme urgence !
La derniere visite de Trump , le 3 octobre a choque tous les latinos, le mepris raciste du blond qui manque pas de toupet .

Trump etait a une table et balançait dans la foule , des rouleaux de papiers "essuie-tout" .. la reaction fut un degout general , des citoyens americains, porto ricains , MAIS latinos, et donc traites comme des animaux ! ODIEUX .

https://youtu.be/wbWSHUh6IB4

Pour l aide humanitaire , que Puerto Rico paie ses dettes aux banquiers d abord .. rien a attendre de white americia first >’You Don’t Give A S**t About Puerto Rico’ !
Quant a la reconstruction , Porto Rico est ruine economiquement et super endette , les capitalistes n ont plus d argent a faire , et une partie de l ile sert aux militaires US pour leurs tirs , mais comme c est entoure de barbeles , la zone est sure , walking dead c est la zone civile ! ..

#140370 
05/10/2017 à 09:13 par vagabond

Qu’est ce qu’ils attendent pour lui balancer leurs chaussures à la gueule et se soulever contre ces ...

#140372 
05/10/2017 à 19:17 par Emilio

petite precision sur
"AJOUT du 2/10/2017

Porto Rico remercie le Venezuela pour son aide ( article en espagnol)."

Il ne s agit pas d une aide directe du Venezuela a Puerto Rico , mais d une aide du Venezuela, pour la gasoline ( essence) a travers la filiale petroliere venezuelienne aux USA. Les aides directes ne sont pas possibles. La solidarite du Venezuela chaviste n est plus a montrer , c est la vision internationaliste de solidarite envers les peuples en souffrance , qu importe leur systeme de domination . C est un souhait du Venezuela de solidarite envers le peuple de Puerto Rico , reste a voir si Trump le raciste hargneux n y mettra pas son veto ... il en est bien capable !

Et l opposition venezuelienne exploitera encore cette solidarite , puisqu avec les dernieres sanctions de Trump , la gasoline manque au Venezuela ces temps çi . D ou la visite de Nicolas Maduro au Kurdistan et en Russie , pour trouver d autres nations , pretes a melanger le petrole lourd du Venezuela avec un petrole leger , puis raffiner en gasoline . Quand on lit , le Venezuela est riche en petrole , il faut bien comprendre que c est du petrole lourd . D ou une dependance d un autre pays , ayant ce petrole leger, et les raffineries tres couteuses , pour en faire de l essence .

#140394 
RSS RSS Commentaires
   
Le Grand Marché Transatlantique : La menace sur les peuples d’Europe
Raoul Marc JENNAR
« Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. » Ces mots confiés par David Rockefeller au magazine américain Newsweek, le 1 février 1999, fournissent la clé pour comprendre ce qui se passe depuis une trentaine d’années et qu’on appelle « mondialisation néolibérale ». Déléguer au secteur privé la maîtrise des choix ou, pour l’exprimer à la manière pudique de journaux comme Le Monde ou Les Echos, « redéfinir le périmètre de l’Etat », c’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.