RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Enième et ultime camouflet pour l’ultra-sioniste Nikki Haley

Sur le point de quitter ses fonctions à la fin du mois, Nikki Haley, l’ambassadrice étasunienne à l’ONU et soutien inconditionnel d’Israël, a fait ces deux dernières semaines un forcing diplomatique alliant promesses corruptrices et menaces de représailles étasuniennes pour tenter, primo, de dissuader l’Assemblée générale onusienne d’adopter les projets de résolution sur la Palestine aux contenus critiques de la politique et du comportement de l’Etat sioniste et secundo de lui faire voter un projet de résolution étasunien visant à la condamnation des tirs à répétition de roquettes en Israël effectués par le Hamas à partir de la bande de Ghaza. Sur les deux fronts, l’arrogante représentante EU a essuyé un camouflet qui lui rend encore plus pénible son départ car lui ayant démontré qu’elle n’est pas parvenue comme elle l’a essayé à prémunir Israël des votes sanctions des Nations unies.

Le projet de résolution qu’elle a vainement défendu devant l’Assemblée générale de l’ONU a visé à la condamnation du Hamas, et à travers lui de la résistance palestinienne à l’occupation israélienne que sa rédactrice a cherché à discréditer en la présentant comme ayant recours aux actions terroristes pour faire prévaloir ses revendications. Le prétexte qu’a eu Nikki Haley pour son projet de résolution a été les tirs de roquettes sur Israël par le Hamas suite à l’infiltration dans la bande de Ghaza d’un commando des forces spéciales de l’armée israélienne en mission de liquidation de responsables et cadres militaires de la résistance palestinienne. Pour la sinistre et inconditionnelle soutien de l’Etat sioniste, la provocation israélienne ne justifierait pas la réplique que cette résistance lui a faite, pas même au regard des carnages auxquels donne lieu l’intervention de cette armée contre les pacifiques manifestations de la population ghazaouie contre l’occupation israélienne et pour le retour des réfugiés palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés. Malgré le soutien qu’elle a obtenu pour son projet de résolution de la part des 28 Etats de l’Union européenne qui en l’occurrence ont fait étalage des ambiguïtés de leurs positions sur la question palestinienne, Nikki Haley a essuyé un échec marquant qui confirme l’isolement diplomatique à l’ONU des Etats-Unis et de leur protégé l’Etat sioniste malgré leurs pressions sur les autres membres de son Assemblée générale.

La majorité de celle-ci s’est démarquée du projet étasunien car y ont vu une opération de délégitimation de la résistance palestinienne avec pour corollaire la fin du soutien international à la cause dont elle est l’expression. Nikki Haley partira de l’ONU giflée pour avoir eu la prétention d’imposer le diktat américain en menaçant et insultant les Etats qui le refusent au principe de leur souveraineté nationale et de leurs propres convictions.

URL de cet article 34296
  

Même Thème
La Machine de guerre américaine
Peter Dale SCOTT
« J’avais dit du précédent livre éblouissant de Peter Dale Scott traitant de ce sujet, (Drugs, Oil and War) "qu’il faisait passer la plupart des explications journalistiques et universitaires concernant nos interventions passées et présentes pour une propagande gouvernementale écrite pour les enfants’. Son dernier ouvrage est encore meilleur. Lisez-le ! » - Daniel ELLSBERG, « l’homme qui fit tomber Nixon », auteur de Secrets : A Memoir of Vietnam and the Pentagone Papers Ce livre stimulant et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La guerre préventive a été inventée par Hitler. Franchement, je ne pourrais jamais prendre au sérieux quelqu’un qui viendrait m’en parler.

Dwight D. Eisenhower

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.