RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

France Inter ou pourquoi les habitants d’Oradour-sur-Glane ont perdu le sommeil

Rappel pour les addicts à TF1 qui se seraient égarés sur Le Grand Soir : le10 juin 1944, la division SS Das Reich a massacré 642 personnes à Oradour-sur-Glane : les hommes fusillés sur le Champ de foire, les femmes brûlées vives dans l’église avec les enfants. Puis le village a été pillé et détruit.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=WeRbNBTkNfw

Le 2 mai 2013, France Inter, dans le 7/9 de Patrick Cohen (1), nous inflige un reportage : un coq d’Oradour empêche les voisins de dormir dans le village reconstruit. Pendant 2 minutes, l’auditeur qui a allumé sa radio pour s’informer de la marche du monde va entendre (dans l’ordre) : la journaliste, le coq, la journaliste, les poules, l’éleveur, la journaliste, l’éleveur, la journaliste.

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?tools=podcast&content=624560 ( à 13 mn 34).

Oradour-sur-Glane, classé monument historique, est rétrogradé en Clochemerle. Point barre. Voyez comme il est facile, pour faire rire, de fienter sur des tombes.

Dans un prochain 7/9 de France Inter : « Auschwitz : la taupe qui agace les jardiniers ». Point barre.

Théophraste R. (J’ai visité Oradour. Alors, hein !).


(1) Le Patrick Cohen qui donna à Dominique Taddéi une leçon de vigilance antifasciste.
http://www.dailymotion.com/video/xy5ujk_clash-entre-patrick-cohen-et-f...

URL de cette brève 3404
https://www.legrandsoir.info/france-inter-ou-pourquoi-les-habitants-d-oradour-sur-glane-ont-perdu-le-sommeil.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
03/05/2013 à 12:49 par Dwaabala

Il y avait des Alsaciens enrôlés, de force ? dans la Division Das Reich.
Ce qui a occupé longuement les ondes de France Inter il y a peu, c’était le témoignage de l’un des survivants de ces vaillants tortionnaires et leur sort, injuste je ne sais plus pourquoi.

#93949 
03/05/2013 à 13:05 par Quidam

A une heure où les médias propagandistes passent leurs journées à dé-diaboliser l’ignominie & ses nostalgiques plus ou moins maquillés :

On peut peut-être comprendre que leur mémoire puisse finir par flancher sur "des détails" historiques gênants & qu’ils préfèrent prioriser la désinformation vraiment utile ?

D’ailleurs ils ne sont pas rancuniers ces gens là comme viennent de le montrer les révélations embarrassantes & bien tardives concernant un certain Horst Tappert & ses tribulations de jeunesse en Union Soviétique, à l’heure de la déconstruction européenne n’est-il pas temps de tourner la page & de se recentrer sur des valeurs essentielles & communes ?

#93950 
03/05/2013 à 13:57 par Lionel

En dehors du fait que l’on ne comprend jamais ce que les poules ont à dire, que penser de la proposition d’achat des ruines d’Oradour par Walt Disney ???
Nous avons été scandalisés par l’utilisation et la récupération d’événements sociaux comme 68 au bénéfice de publicitaires, avons été choqués par les fameux glissements sémantiques...
Il ne restera bientôt plus de mots pour décrire ce que nous ressentons et je ne dis pas "jusqu’à quand ?" parce qu’il semble que les limites soient mobiles.

#93953 
03/05/2013 à 16:36 par latitude zero

J’avais entendu aussi cette « information » et j’en étais resté …perplexe.
Les diversions se multiplient dans les prime times de France Inter pour ne pas parler de l’essentiel, surtout ne pas approfondir certains évènements, à raccourcir au maximum, laissez planer des sous-entendus etc.
Ces diversions placées en fin de journal se veulent aussi à créer une ambiance de convivialité, d’humour, pour laisser penser qu’après tout, la vie continue et tout n’est pas si grave.
Mais pourquoi ce fait, à Oradour, ce lieu de mémoire toujours aussi chargé d’émotions, qui ne ferait même pas la une du canard local ?
Peut être qu’un « cerveau malade » pourrait nous l’expliquer !
Seule Claire Servajean surnage comme elle peut et relève quelque peu le niveau, on sent qu’elle a envie de se lâcher.
Une erreur de casting ? ? Ça arrive !

#93957 
03/05/2013 à 16:54 par Al Damir

Il est important de rappeler que les mêmes fait se sont répétés en Palestine à Deïr Yassine et Kafar Kassem par les hordes sionistes des colons mais avec une plus grande barbarie et sauvagerie durant laquelle la population de ces 2 villages ont été décimés, les femmes éventrées et leur bébés mutilés. Cette horreur sciemment planifiée devait provoquer l’horreur des populations civiles palestiniens entraînant leur fuite en abandonnant leurs demeures et villages afin de se refugier dans les pays voisins : la Jordanie, la Syrie et le Liban.

#93958 
03/05/2013 à 22:01 par mazig

Et c’est ce même P.Cohen qui mène une campagne contre F.Taddei et son émission "ce soir ou jamais" et ose parler de médiocrité en dénonçant le choix des sujets et des invités. Il représente la quintessence de la nullité et le summum de la subjectivité , en dépit de quoi il sévit sur une radio publique.

#93968 
04/05/2013 à 07:12 par résistant

Oradour par-ci, Oradour par-là...
Ok les SS ont fait plein de trucs dégueulasses, on va le savoir. Mais le problème c’est que TOUTES les armées du monde ont fait plein de trucs dégueulasses.
C’est comme ce que dénonce Chomski quand il donne l’exemple de la couverture médiatique des génocides au Cambodge et au Timor Oriental dans les années 70 : Quand les crimes sont commis par l’autre camp on en parle partout et tout le temps, mais quand ils sont commis par notre camp, silence total. C’est ça, la "presse libre" de nos beaux pays "démocratiques".
Ah oui, et dire celà fait de moi un rouge-brun bien-sûr. rahh ça m’énerve la bêtise humaine.

#93976 
04/05/2013 à 08:21 par Mamé Moire

@Résistant
Cantecler par çi, Chantecler par là…
OK, les coqs lancent des cocoricos à l’aube, on va le savoir. Mais le problème est que tous les volatiles du monde empêchent les braves gens de dormir : les oies, les pintades…

Plus sérieusement, demandez à des jeunes autour de vous ce qu’ils savent d’Oradour-Sur-Glane.
Et vous savez quoi ? Possible que la journaliste n’en sache pas beaucoup elle-même.
Théophraste à raison : France Inter décérèbre par ci, par là...

#93979 
04/05/2013 à 10:31 par vm

Oui, c’est la Grande régression, la honte de la "civilisation" : aux USA un enfant de 5 ans qui avait reçu un vrai fusil pour son anniversaire (yeaaaa, ouais, à nous John Wayne et Charlton Heston) tue sa petite soeur, mais hier le lobby de l’armement fait solennellement son cirque pour défendre le monde libre...Tout ça fait partie de l’idéologie du Marché. C’est, chez nous, la guerre allègrement déclarée à l’enseignement du français, de l’histoire, de la littérature, de la philosophie...
Avec le résultat que nous avons sous les yeux. Demandez même à un jeune ce qu’il sait de 1789 ?

#93985 
06/05/2013 à 03:39 par Dom

Moins de 4 ans plus tard un autre massacre totalement passé sous silence en France, le 9 avril 1948, la Palestine connaissait son Oradour-sur-Glane

Le 9 avril 1948, le massacre de Deir Yassin
http://philum.info/79013
http://www.al-kanz.org/2013/04/09/deir-yassin/

#94047 
RSS RSS Commentaires
   

Le Printemps des Sayanim
Jacob COHEN
Interview de l’auteur. Pourquoi ce titre ? J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve. Idéalement, j’aimerais que ce terme entre dans le vocabulaire courant, dans les analyses, et dans les commentaires. Voulez-vous nous la rappeler ? Les sayanim - informateurs en hébreu - sont des juifs de la diaspora (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.