RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le tsar casanier et la chancelière alpiniste

« L’interminable règne de Vladimir Poutine

… A 72 ans, il aura totalisé un quart de siècle à la tête de la Russie.
Dans la tradition russe, les tsars ne quittent pas le pouvoir, ils y meurent. Fidèle à cette culture, Vladimir Poutine a tout organisé pour se maintenir au Kremlin jusqu’en 2024… »
. Le Monde.fr, 27 septembre 2011.

Voila pour Poutine.

Passons à Merkel (sa victoire aux élections du 24 septembre 2017 devraient lui assurer un quatrième mandat qui se terminera en 2021).

« Angela Merkel, redoutable stratège

La chancelière rejoint les plus grands comme Adenauer ou Kohl, élus à quatre reprises… ». Le Figaro.fr, 25 septembre 2017.

Bref, l’un reste agrippé à son trône tandis que l’autre grimpe. Grâce au Monde et au Figaro, on comprend enfin pourquoi Poutine semble boudiné dans ses tailleurs fuchsia, vert olive ou bleu de Prusse.

Théophraste R. (Lecteur des journaux de banquiers et de marchands d’armes).

URL de cette brève 5557
https://www.legrandsoir.info/le-tsar-casanier-et-la-chanceliere-alpiniste.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
27/09/2017 à 10:15 par Ellilou

Loin d’être une analyste politique aussi fine que vous, cher Théophraste, je n’ai pu m’empêcher de faire la même réflexion lorsque nos grands média français ont rendu compte du résultat définitif lundi : Ce qui est considéré comme une dictature en Russie est appelé manifestation de la plus pure de la démocratie en Allemagne... Quelqu’un m’explique ?

#140123 
27/09/2017 à 11:19 par Geb.

Surtout que dans le "quart de siècle ils ont "oublié" de décompter les 4 ans de Présidence de Medvedev.

Quand Merkel aura fini son mandat elle aura autant de "présidence" que Poutine à son actif moins un an.

A trop vouloir prouver....

La seule question : Comment arrive-t-on à se faire manipuler par des mecs aussi cons ?

#140124 
27/09/2017 à 15:28 par Assimbonanga

Tout est comédie hormis ce qu’on dit dans les bras des filles. (chanté par Jean Ferrat). Il aura fallu une petite mise en scène assez sommaire à base de paille pour que 200 gugus de la FNSEA obtiennent leur glyphosate et 1 million de fantassins de le FI ne feront que dalle sur les Champs Elysées. Entre certains, le message passe aisément, le spectacle s’accorde à merveille, le scénario suit le cours indiqué par le script. Et peut-être que le soir il se seront offert un bon gueuleton dans Paris intra muros, va savoir. Il aurait fallu suivre leurs pas.
Ainsi va le monde.

#140132 
27/09/2017 à 17:46 par ozerfil

Nous ne sommes plus à une flagrante et grossière contradiction de plus ou de moins...

L’essentiel (pour eux...) est qu’aucun média mainstream, bien-pensant ou influent, ne relève l’incohérence et la partialité du raisonnement !

LGS ?

Classé site "douteux" par l’Intouchable "Le Monde", alors...

#140138 
27/09/2017 à 19:49 par Palamède Singouin

La France reste la meilleure démocratie du "tout changer pour que rien ne change". Ça fait à peine 35 ans que la même politique se poursuit en ne changeant que de temps en temps la tête de gondole élyséenne.

#140143 
27/09/2017 à 20:16 par irae

Piteuse victoire de la mèmére. Beau résultat des politiques allemandes de long terme : les profits d’aujourd’hui sont les emplois sous payés de demain, l’évasion fiscale de tout de suite, la paupérisation croissante et le retour du facisme actuels.
Pas de quoi lui tresser des lauriers sauf à comme quelques ânes s’en tenir à l’examen de sa réussite personnelle. Oui elle aura bien, très bien mené sa carrière pour ce qui est de l’intérêt des classes modestes allemandes on repassera.

#140144 
RSS RSS Commentaires
   

Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’affaire Julian Assange aurait été réglée en quelques mois si nous avions une presse agressive et indépendante qui aurait mis une claque aux autorités américaines et britanniques pour leur persécution criminelle d’un journaliste qui a révélé des crimes de guerre.

Stefania Maurizi

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.