Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Lénine et la canonisation de Jaurès

C’est une « Citation du jour » que je pique sur LGS parce que, du coup, mon billet est fait sans que j’aie à l’écrire et parce qu’elle me fait penser à Jean Jaurès dont chacun idolâtre le nom :

« Du vivant des grands révolutionnaires, les classes d’oppresseurs les récompensent par d’incessantes persécutions ; elles accueillent leur doctrine par la fureur la plus sauvage, par la haine la plus farouche, par les campagnes les plus forcenées de mensonges et de calomnies.

Après leur mort, on essaie d’en faire des icônes inoffensives, de les canoniser pour ainsi dire, d’entourer leur nom d’une certaine auréole afin de « consoler » les classes opprimées et de les mystifier ; ce faisant, on vide leur doctrine révolutionnaire de son contenu, on l’avilit et on en émousse le tranchant révolutionnaire » (Lénine).

Théophraste R. (Chef du bureau d’études lénino-jaurèssiennes).

URL de cette brève 5141
https://www.legrandsoir.info/lenine-et-la-canonisation-de-jaures.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/08/2016 à 14:41 par Feufollet

Comment Hollande a-t-il osé prendre la chaise de Jaurès
Là, Cent ans après son assassinat ?
Hollande prendre la place de Jaurès
Quelle usurpation monstrueuse
Et quelle iconisation inoffensive

#126275 
08/08/2016 à 14:56 par morvandiaux

par rapport à l’appauvrissement des "dirigeants", transformé en sbires du Capital, en lansquenets de la mondialisation...Jean Jaurès mérite au moins du respect tant il parait, aujourd’hui encore, au dessus du panier de crabes et des fosses à merde.

#126328 
09/08/2016 à 17:58 par ozerfil

On peut découvrir chaque jour un peu plus combien Marx, Engels et Lénine étaient des visionnaires politiques et économiques !!!

Dommage qu’ils n’aient pas su construire un modèle économique viable et une vraie alternative au capitalisme dont ils ont parfaitement su cerner tous les vices et annoncer le déclin, bien avant qu’ils n’éclatent au grand jour !

Mais, depuis, c’est le vide sidéral chez les penseurs révolutionnaires : la relève n’a pas été assurée.
L’heure est pourtant largement propice à renverser la vapeur tant le Système s’écroule et se contredit - sans plus rien n’avoir à proposer de crédible et de respectueux pour l’Homme...
Mais l’Humanisme s’avère malheureusement incapable de contrer les montées nationalistes qui font mine de vouloir reprendre le flambeau du combat anti-capitaliste alors que ce n’en sont, comme les "socialistes", que de vicieux pions qui avancent à couvert.

Cela dit, avec l’accès aux médias "filtré" et le "lissage" de l’information, allez savoir si un grand esprit ne sommeille ou n’est pas caché quelque part...

C’est que je ne suis qu’un non-averti !

#126357 
10/08/2016 à 14:39 par Taliondachille

Hé oui Ozerfil ! Vous touchez du doigt une réalité, les grands penseurs pullulent ! Lisez les ressentions qui paraissent dans Le Monde Diplomatique, La Décroissance ou d’autres journaux ou sites alternatifs, l’intelligence semble bien être à gauche, car elle représente l’intérêt général, notion qui a totalement disparu du discours politique depuis belle lurette. Problème : ces voix plurielles, riches et prometteuses tombent sous le coup d’une censure impitoyable car il faut laisser le champ libre aux Attali, Giesbert, Ferry, Hulot et autres raclures de fond de rotative. Quand l’envahissement de l’espace médiatique par ces cuistres ne suffira plus à contenir le mécontentement, les chars prendront le relai. C’est inexorable (de lapin).

#126382 
RSS RSS Commentaires
   
Philippe Bordas. Forcenés. Paris, Fayard 2008.
Bernard GENSANE
Ce très beau livre, qui montre à quel point le cyclisme relève du génie populaire et comment il a pu devenir une « province naturelle de la littérature française », me donne l’occasion d’évoquer des ouvrages qui m’ont, ces dernières années, aidé à réfléchir sur la pratique du vélo, sur le cyclisme professionnel et la place du sport dans notre société. Ce n’est pas l’argent qui pourrit le sport (l’argent, en soi, n’est rien), c’est le sport qui pourrit l’argent. La première étape du premier Tour de France en 1903 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance. »

Abraham Lincoln, 16ème président des Etats-Unis de 1861 à 1865, 1809-1865, assassiné


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.