RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Hamad bin Khalifa Al Thani, émir du Qatar - despote ou démocrate ?

Lu le 25 janvier 2013 dans Courrier International sous le titre : « Chávez - despote ou démocrate ? »

« Son bilan social et économique est tout aussi mitigé, constate le New Statesman. "Sous sa direction, le Venezuela s’est doté d’une répartition de revenus la plus équitable d’Amérique latine. Pourtant, l’économie du pays est devenue presque entièrement dépendante du pétrole, tandis que le secteur privé de l’industrie a été étranglé par un programme de nationalisation dogmatique »

Rien à voir avec (par exemple) notre ami Hamad bin Khalifa Al Thani, émir du Qatar dont personne ne se demande s’il est un despote (il l’est), si l’économie de son pays est presque entièrement dépendante du pétrole (et du gaz), ni s’il est doté d’une répartition de revenus particulièrement inéquitable.

Quant à l’accaparement des richesses du Qatar par un clan familial, ne pas y voir une confiscation « dogmatique ».

Théophraste R. (Chef du bureau :"Contrôle des poids et mesures" au GS).

PS. Et voir ceci qui est assez rigolo sur une autre « une » de C. I. :
http://www.legrandsoir.info/Courrier-International-degaine.html

URL de cette brève 3198
https://www.legrandsoir.info/hamad-bin-khalifa-al-thani-emir-du-qatar-despote-ou-democrate.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
27/01/2013 à 09:50 par Serge Charbonneau

On a fait beaucoup de millage avec le fameux « Président à vie »,
maintenant le bataillon des journalistes-propagandistes opte pour l’étiquetage « despote » afin de poursuivre sa mission de salissage d’Hugo Chávez !

C’est fou ce que le bataillon médiatique manque d’imagination.
Il y a déjà un bon moment que Radio-Canada emploie le terme "despote".

Depuis plusieurs années dans les dossiers dits en "profondeur" de Radio-Canada on se pose cette même question :
« Chávez, libérateur ou "despote" ? »
Voyez ici :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/01/11/005-Chav...

Serge Charbonneau
Québec

P.S. : Je vous invite à lire,
« Chávez, l’Être Humain »
http://www.vigile.net/Chavez-l-Etre-Humain

#90406 
27/01/2013 à 11:04 par Bernard Gensane

Heureusement que le New Statesman est de gauche !

#90410 
27/01/2013 à 12:46 par legrandsoir

@ Bernard Gensane

... et le Courrier Internationall aussi, puisqu’il est dirigé par Jean-Herbert Armengaud, lequel nous avait expliqué naguère dans Libération (créé par Sartre),à coups de troncatures et autres procédés, que Chavez tenait des propos antisémites en public.

#90415 
27/01/2013 à 13:32 par Anonyme

Au GS,

Vous n’allez quand même pas attribuer à Sartre la responsabilité de ce qu’est devenu Libé ?! Il y avait des gens très bien à Libé... avant la publication des premiers numéros. Les meilleurs n’ont pas tenu au-delà de l’année 1974. Seuls les plus vendus parce que les plus assoiffés de pouvoir et/ou de réussite sociale, sont restés jusqu’à l’âge de la retraite... Et leur relève a été assurée sans problème.

#90416 
27/01/2013 à 13:39 legrandsoir

Vous n’allez quand même pas attribuer à Sartre la responsabilité de ce qu’est devenu Libé ?!

Bien-sûr que non. Nous soulignons simplement l’ampleur de la "dérive".

#90418 
27/01/2013 à 15:52 par Dwaabala

Merci à Théophraste de ce genre de télescopage, car on ne peut parler de parallèle.
Au sujet de Libération, on peut rester nostalgique du vrai : celui de Emmanuel d’Astier de la Vigerie, qui dura de 1941 à 1964, date à laquelle le PCF lui retire son soutien à cause de son gaullisme.

#90427 
RSS RSS Commentaires
   

L’Affaire Assange, histoire d’une persécution politique
Nils MELZER
L’affaire Assange, c’est l’histoire d’un homme persécuté et maltraité pour avoir révélé les sordides secrets des puissants, notamment les crimes de guerre, la torture et la corruption. C’est l’histoire d’un arbitraire judiciaire délibéré dans des démocraties occidentales qui tiennent par ailleurs à se présenter comme exemplaires en matière de droits de l’homme. C’est l’histoire d’une collusion délibérée des services de renseignement dans le dos des parlements nationaux et du grand public. C’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.