RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


On pourrait l’appeler « Trompe la mort »

Il fait partie de cette moitié de survivants miraculés de l’attaque ratée de la caserne de Moncada. Les guérilleros, éperdus, errant dans les rue de Santiago de Cuba étaient repérés par les soldats à leur accent de La Havane. Ils subirent alors l’arrestation, d’affreuses tortures, la mort expéditive. Lui, ne fut pas inquiété : par son jeune âge il ressemblait un adolescent.

Il a été, avec le Che et Fidel, un des 22 rescapés (sur 82) de l’expédition du Granma, ce bateau de révolutionnaires mitraillé par les soldats de Batista, dès son accostage sur les côtes cubaines.

Après la victoire des barbudos, il devint un des principaux dirigeants de la Révolution en créant l’armée cubaine, celle-là qui, avec l’appui du peuple, infligea à Kennedy une cuisante défaite lors de la tentative d’invasion de la Baie des cochons.

Il s’appelle Raul Castro.

Même si Fidel avait des frères, sœurs, enfants, même si le Che avait des enfants, on n’en vit aucun avec Fidel et le Che au gouvernement de Cuba, à part celui qui avait été de tous les combats, depuis les premiers, où la mort était probable, jusqu’à celui où elle semblait inéluctable car l’attaquant était soutenu par la plus formidable puissance militaire que le monde ait jamais connu.

Nos médias disent : « népotisme ». On peut toujours compter sur eux pour tout salir, tout abaisser.

Théophraste R.Lecteur de cet article que je vous recommande vivement.

URL de cette brève 6728
https://www.legrandsoir.info/on-pourrait-l-appeler-trompe-la-mort.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
24/04/2021 à 11:51 par jo nice

Raul Castro est un révolutionnaire exemplaire en plus d’être un putain de hero !

#179937 
25/04/2021 à 18:58 par Luther Blissett

A Tous les administrateurs du GS qui ont permis l’assouplissement du clivage gordien, un grand merci pour votre justesse. Et même si vous n’êtes pas tous de la première jeunesse (sans offenses aucunes), j’espère que c’est vous qui formerez nos journalistes de demain. Dégommant au passage tous les futurs pascal praud et cie.
Clin d’œil à JM Bourget. Chacun son boulot... Raoult à le sien...
Respectueusement

#179977 
RSS RSS Commentaires
   

LA FIN DU CAPITAL - Pour une société d’émancipation humaine
André Prone
Le capitalisme fait subir aux peuples sa crise mondiale. Mais derrière les terribles épreuves de ses ruses alternatives pour en sortir et malgré l’échec douloureux des pseudo-socialismes laissant place à un entredeux mondes, se construit pas à pas une nouvelle conscience sociale qui apprend, dans la révolte parfois désespérée ou la révolution, à combattre la corruption et les dérives mafieuses d’un système profondément gangrené. Les deux conflits mondiaux au nom de l’Empire et de la Barbarie, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.