Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Je confonds ma gauche et ma droite : je suis, je suis… (1)

La BBC a placé Toulouse au bord de la mer, du côté de Sète ou de Montpellier, sur sa carte météo (photo) diffusée à l’occasion de l’euro.

Beaucoup trop de Français qui se moquent de cette erreur sont capables de commettre des bourdes du même tonneau (de bière) si vous leur demandez de positionner François Hollande sur un échiquier politique.

Théophraste R.

(1) … un électeur du PS.

URL de cette brève 5112
https://www.legrandsoir.info/je-confonds-ma-gauche-et-ma-droite-je-suis-je-suis-1.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/06/2016 à 01:42 par Pierre M. Boriliens

Ils ont aussi mis Saint-Etienne dans le Cher (18) ! On ne me la fait pas ! Hollande, moi je sais qu’il est à gauche (comme l’arme) !

#125170 
21/06/2016 à 07:12 par Bernard Gensane

Oui, mais suite à l’épreuve d’anglais du Bac, des lycéens ont protesté contre la difficulté du texte. On leur demandait où l’action se situait. Un indice : Manhattan. "Mais, putain, c’est chelou, Manhattan, c’est quoi ça même ?"

#125172 
21/06/2016 à 07:29 par résistant

Je suis assez naif pour croire que Mélenchon n’est pas un leurre à la Tsipras.
Je suis, je suis... ?

#125174 
21/06/2016 à 09:08 par gus de nantes

si on place nos politiques sur un atlas géographique ? moi je les mets sur la lune !!

#125177 
21/06/2016 à 10:08 par cristophoros

Il ne faut pas jeter la première pierre, l’erreur est humaine si beaucoup confondent droite et gauche c’est que ces entités aujourd’hui même si elles occupent illusoirement le devant de la scène, cachent un autre combat.... Deux visions inconciliables qui s’affrontent pour la réalité de demain.
Pro Européen vs Anti Européen serait plutôt de mise et on trouve des deux dans les deux camps ce qui a le chic de fausser les cartes par "une certaine union sacré qui va au delà des partis.
Pourtant une troisième voie est possible mais il n’y a qu’en France que l’on a coupé la tête du Roi d’où les réticences et la peur envers les valeurs du bon vieux rêve Français qui pourtant est aussi rêvé entre autres par beaucoup de citoyens européens lambda...
Ceci explique aussi la position des frondeurs, enfin c’est mon avis.

Bonne journée

#125179 
21/06/2016 à 10:23 par Autrement

Je suis assez malin pour comprendre que l’ersatz de ce qu’est devenu Tsipras, c’est la "primaire" rosâtre-verdâtre des "frondeurs", téléguidée par les conseillers euro-US façon DCB, pour que vive indéfiniment l’alternance TINA/TINA.
Je suis je suis...(1)
(1) Révolutionnaire et bien informé

#125180 
21/06/2016 à 16:08 par aldamir

La connaissance que possèdent certains pays ,sur l’existence autres du monde indique le degrè de mépris et d’arrogance . Il suffit d’en prendre pour exemple les USA, considérée la plus grande puissance du monde pour réaliser que la majorité de leur population y compris dans le cercle de leurs dirigeants ont une méconnaissance totale et abrutie des pays. Et ,la cerise du gâteau, est qu’ils se considèrent la référence et le modèle à suivre et à prendre en exemple.. Quant aux anglais , ils n’ont jamais blairé les français qu’ils appellent mangeurs de grenouilles.

#125186 
21/06/2016 à 16:16 par Scalpel

Euh...un gros pigeon (d’alter-)européiste ?
...Une quiche de "désobéissant" aux Traités ?
...Un électeur de l’ami de Serge Dassault ?
...Un nouvel adhérent de la Cé-Gé-Té toujours membre de la C.E.S. ? Aïe ça pique !
...Un mec qui persiste à ne pas vouloir comprendre, malgré le scandale Grec et Internet que droite et "gauche" (jusqu’au petit orteil FdG -ou majeur de la main gauche-) ne sont que les jambes d’un seul et même monstre totalitaire ? Et qu’en définitive, ce genre de billevesées revient à pisser sur une toile cirée tant que la souveraineté populaire sera bafouée par la mafia euro-états-unienne visant à propager l’esclavage pour (presque) tous au nom de "l’UE-c’est-la-paix" cependant que l’Otan nous menace comme jamais de la "der des ders" ?

#125187 
21/06/2016 à 17:48 par Fald

Cristophoros pourrait-il nous traduire son texte ?

Merci d’avance !

#125191 
RSS RSS Commentaires
   
Maurice Tournier. Les mots de mai 68.
Bernard GENSANE
« Les révolutionnaires de Mai ont pris la parole comme on a pris la Bastille en 1789 » (Michel de Certeau). A la base, la génération de mai 68 est peut-être la première génération qui, en masse, a pris conscience du pouvoir des mots, a senti que les mots n’étaient jamais neutres, qu’ils n’avaient pas forcément le même sens selon l’endroit géographique, social ou métaphorique où ils étaient prononcés, que nommer c’était tenir le monde dans sa main. Une chanson d’amour des Beatles, en fin de compte très (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) quelqu’un a dit il y a vingt ans : "vous pouvez croire tout ce qu’on raconte sur cet homme, sauf qu’il est mort".

(...) Ce lieu sera pour toujours un témoignage de lutte, un appel à l’humanisme. Il sera aussi un hommage permanent à une génération qui voulait transformer le monde, et à l’esprit rebelle et inventif d’un artiste qui contribua à forger cette génération et en même temps en est un de ses symboles les plus authentiques.

Les années 60 étaient bien plus qu’une période dans un siècle qui touche à sa fin. Avant toute chose, elles ont été une attitude face à la vie qui a profondément influencé la culture, la société et la politique, et a qui a traversé toutes les frontières. Un élan novateur s’est levé, victorieux, pour submerger toute la décennie, mais il était né bien avant cette époque et ne s’est pas arrêté depuis. (...)

Avec une animosité obstinée, certains dénigrent encore cette époque - ceux qui savent que pour tuer l’histoire, il faut d’abord lui arracher le moment le plus lumineux et le plus prometteur. C’est ainsi que sont les choses, et c’est ainsi qu’elles ont toujours été : pour ou contre les années 60.

Ricardo Alarcon,
président de l’Assemblée Nationale de Cuba
Allocution lors de l’inauguration de la statue de John Lennon à la Havane, Décembre 2000


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.