Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Les récentes grandes inventions

Nadine Morano a inventé l’eau tiède,
Cohn-Bendit : le gras dans les neurones,
Placé, Cosse, Pompili : le marchepied vert,
Sarkozy : le « Casse-toi pauv’con »,
Valls : le « Vous n’en voulez pas de la loi El Khomri ? Eh bien, vous l’aurez ! »,
Les CRS : le maintien de l’ordre devant les lycées (« Tenez bien le môme que je lui pète le nez ! »),
Les contestataires : « Les nuits debout »,
La CFDT : « Les nuits couchées »,
Le PS : « La vie à plat ventre ».

Théophraste R. (Chef du bureau d’entretien de la plage sous les pavés).

URL de cette brève 5034
https://www.legrandsoir.info/les-recentes-grandes-inventions.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
05/04/2016 à 12:27 par Jérôme Dufaur

Dans cet inventaire "grandiose", la seule invention digne d’intérêt, c’est évidemment "les Nuits debout" (mais j’ai la curieuse impression que le concours Lépine passera à côté...)

Une invention qui a quelque chose à voir avec les nuits des prolétaires dont Jacques Rancière s’est jadis fait l’historien :
http://www.fayard.fr/la-nuit-des-proletaires-9782818502969

Une résurgence de l’inconscient collectif sans doute. La plus belle part de notre inconscient collectif.

#123395 
06/04/2016 à 23:38 par patrice

Si seulement tous ces baltringues vendus pouvaient adopter la position du j’me tire ailleurs, le casse toi pôv con revisité à la mode politicards parasites !

#123437 
RSS RSS Commentaires
   
LA FIN DU CAPITAL - Pour une société d’émancipation humaine
André Prone
Le capitalisme fait subir aux peuples sa crise mondiale. Mais derrière les terribles épreuves de ses ruses alternatives pour en sortir et malgré l’échec douloureux des pseudo-socialismes laissant place à un entredeux mondes, se construit pas à pas une nouvelle conscience sociale qui apprend, dans la révolte parfois désespérée ou la révolution, à combattre la corruption et les dérives mafieuses d’un système profondément gangrené. Les deux conflits mondiaux au nom de l’Empire et de la Barbarie, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La science permet de savoir comment faire fonctionner un train, l’histoire de savoir qu’il peut parfois aller à Auschwitz."

Jean-Christophe Defraigne, professeur, Université de Louvain


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.