Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Méfiez-vous des "Assemblées aux ordres" (surtout au Venezuela)

Jamais en reste pour dénoncer les dictatures de tous bords, qu’elles soient de gauche, de droite, théocratiques ou capitalistes, le quotidien le Monde nous offre une source inépuisable de réflexions.

Tenez, pas plus tard qu’aujourd’hui, il nous gratifie d’un titre (et d’un contenu qui va avec) : "Au Venezuela, une Assemblée aux ordres" (*)

Une Assemblée aux ordres ? Signe avant-coureur de l’installation d’une dictature ? Diantre, voilà qui devrait nous alerter.

Même qu’il parait qu’elle s’appelle "La Republica en Marcha !".

Théophraste R.
Guetteur de dictatures en cours d’installation

(*) http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/05/au-venezuela-une-as... (titre qui a été modifié dans la journée en Au Venezuela, l’opposition dénonce « l’installation d’une dictature »)

URL de cette brève 5500
https://www.legrandsoir.info/mefiez-vous-des-assemblees-aux-ordres-surtout-au-venezuela.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
05/08/2017 à 14:13 par calame julia

Théophraste,
Comment ? Vous ignoriez que parlant des autres on parle de soi ?
Je me dois de rajouter qu’avant cette semaine, aucun média ne nous ayant fait part, de manière objective,
de la situation dans ce pays, leurs nouvelles sont pour moi quantité négligeable.

#138402 
05/08/2017 à 18:25 par ozerfil

Nos dirigeants et leurs puissants relais médiatiques - qui font l’opinion - pratiquent de plus en plus les inversions accusatoires : ils dénoncent de ce que font les autres pour détourner l’attention de ce qui se passe de la même façon, voire en pire, chez nous !!

#138409 
05/08/2017 à 19:21 par irae

L’immonde ne serait-ce pas le torchon pourvoyeur de mensonges au service des puissants sous couvert de "journal de référence" ? Le même qui tout en nuances assimilait JLM à la fille le pen ? Parmi tant d’autres finesses.

#138411 
05/08/2017 à 20:18 par AF30

Ces jugements à géométrie variable ont recours forcément à la novlangue. Ainsi on peut apprécier chez les gentils ( Macron and Co ) le mot communication répèté sans fin et chez les méchants le mot propagande.

#138413 
05/08/2017 à 21:20 par legrandsoir

J’étais à Caracas quand, au lendemain d’élections, gagnés par les Bolivariens, mais moins nettement que lors des élections précédentes, Chavez a mis les Vénézuéliens en garde en leur disant qu’un échec ne serait pas en retour à la situation d’avant, mais une vengeance, une répression. C’est cette répression que la droite prépare sous notre nez par la violence, avec la bénédiction des médias (dont les nôtres) et des politiciens (dont Valls, c’est dire !).
MV

#138415 
06/08/2017 à 10:26 par Assimbonanga

Il n’y a que des femmes à la REM ? La photo est-elle bien choisie ? N’en avez-vous pas d’autres ?

#138420 
06/08/2017 à 10:38 legrandsoir

On ne l’avait même pas remarqué...

#138421 
07/08/2017 à 11:09 par Assimbonanga

Là, ils y sont tous : http://www.parismatch.com/Actu/Politique/La-photo-de-classe-des-depute...
Et ce serait chou si vous accordiez plus d’attention aux illustrations photographiques de votre journal. C’est un peu à la va comme je te pousse, camarades. (Critique pour faire progresser notre journal que nous aimons et que je voudrais le meilleur et le plus irréprochable possible)

#138443 
RSS RSS Commentaires
   
Chroniques bolivariennes : Un voyage dans la révolution vénézuelienne
Daniel Hérard, Cécile Raimbeau
Après la mort d’Hugo Chávez, que reste-t-il de la révolution vénézuélienne, de ce « socialisme du XXIe siècle » ? Ses obsèques grandioses, pleurées par des foules pendant plusieurs jours et honorées par de nombreux chefs d’État, ont contrasté avec les critiques virulentes dont il avait fait l’objet dans les médias occidentaux. Cécile Raimbeau et Daniel Hérard nous entraînent au cœur de cette révolution pacifique, à la rencontre de la base, des supporters de Chávez. Ils les écoutent et les photographient, en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Une idée devient une force lorsqu’elle s’empare des masses.

Karl Marx


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.