Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ahed Tamimi, fille de la Palestine

Au tout début de la présidence du va-t-en guerre George W. Bush, une organisation anti-cubaine avait formulé, via une radio de Miami, une aimable requête à l’armée US dans l’hypothèse où elle envahirait Cuba : « Laissez-nous trois jours pour tuer ».

Trois jours pour nettoyer le pays car, disaient ces aimables démocrates opposés à la « dictature du lider maximo » (sic), d’un bout à l’autre de l’île on allait trouver des Cubains qui s’étaient compromis à soutenir Fidel Castro.

Trois jours, c’est aussi le délai moyen nécessaire à un site comme LGS pour tuer les mensonges qui pleuvent des médias.

Donc, attendons-nous à apprendre pis que pendre sur Ahed Tamimi, Palestinienne de 16 ans, enlevée en pleine nuit dans sa maison en Palestine par un peloton de soldats de Tsahal armés jusqu’aux dents et s’enfuyant comme des coyotes à foie jaune avec leur butin humain (voir la vidéo à 0.49 mn).

Le Grand Soir vous dira en décalé et avec précision comment ils la calomnient et ce qu’ils cachent.

Pour commencer, au juge qui lui demandait comment elle avait giflé le soldat qui refusait de sortir de sa cour, Ahed Tamimi aurait répondu : « Enlevez-moi les menottes et je vais vous montrer ».
Se non è vero è bene trovato.

Théophraste R.

URL de cette brève 5665
https://www.legrandsoir.info/ahed-tamimi-fille-de-la-palestine.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/01/2018 à 08:14 par babelouest

Elle a vraiment du caractère cette jeune fille... à ses bourreaux elle doit leur faire honte... quoique... pas sûr, ne sont-ils pas la lumière du monde ?

Ouais, bon, ils n’utilisent pas de piles Wonder, alors...

La pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert. Et la pile que mettront les Palestiniens à leurs envahisseurs un jour retentira jusqu’aux cieux même pour ceux qui sont sourdingues.

Verstanden ?

#143607 
07/01/2018 à 10:11 par Assimbonanga

"Donc, attendons-nous à apprendre pis que pendre sur Ahed Tamimi,"
C’est déjà fait. Un reportage de cette semaine expliquait que dans la famille de cette jeune fille, il y avait des actions d’appel au crime, de la part de sa mère et de sa tante, voire de soutien au djiadisme. Mais je ne suis pas arrivée à retrouver ce reportage, ni au JTsoir de France 2, ni sur Arte. Pourtant, c’était sur l’une ou l’autre de ces télés.

#143618 
07/01/2018 à 14:07 par morvandiaux

même "Arrêt sur Images" s’est prostitué ! un article du "journaliste" Manuel Vicuña intitulé : « L’adolescente blonde et au look occidental est jugée en Cisjordanie »...et je paie un abonnement !!

#143627 
07/01/2018 à 16:23 par Ellilou

Et tous les aimables commentateurs de FB qui nous inondent de photos de cette jeune combattante aux côtés d’Erdogan....! J’ai tellement honte pour eux et leurs capacités intellectuelles et humaines :-(

#143632 
07/01/2018 à 17:36 par Ellilou

à morvandiaux
Merci d’avoir attiré mon attention sur cet article nauséabond. N’étant pas abonnée je n’en ai lu que le début mais cela m’a suffit. J’ai envoyé un message à ASI pour leur faire part de ma colère...pour ce que ça leur fera ! mais au moins ça m’a fait du bien :-(

#143639 
07/01/2018 à 22:00 par jac

je n’arrive pas à trouver l’adresse de la pétition demandant sa libération : quelqu’un peut m’aider ?

#143646 
07/01/2018 à 23:53 par Antoine Pérus

À Jac
La seule que j’ai vu passer est celle d’AVAAZ : https://secure.avaaz.org/campaign/fr/free_ahed/
Malgré la très mauvaise opinion que j’ai de cette organisation, comme c’était la seule vue, je l’ai signée.

#143649 
09/01/2018 à 16:33 par bostephbesac

Signé les 2 pétitions.

#143703 
RSS RSS Commentaires
   
Chicharra et les vautours
Maxime VIVAS
Le nouveau roman de Maxime Vivas Ce livre est la simple histoire d’une idole internationale (proche d’un Manu Chao) dont on exploite l’image et de jeunes ambitieux qui cherchent fortune sans penser à mal. Mais en rapprochant l’art et l’argent, ce roman intègre en filigrane l’ombre de Michael Jackson et de bien d’autres idoles qui furent cernées par des profiteurs avides jusqu’à se moquer de la vie de la poule aux oeufs d’or. Pierre souffre de solitude dans sa grange transformée en habitation, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je ne sais pas ce qu’est un homme, je ne connais que son prix.

Bertolt Brecht


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.