Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Après le Monde, le Figaro et BFMTV, le Parisien s’inquiète

Après les titres (imaginaires) du Monde, du Figaro et de BFMTV, c’est le Parisien qui (dans notre document truqué) consacre sa "une" à la disparition du jeune Steve.

Qu’un adolescent, une joggeuse disparaissent et les médias compassionnels nous le rappellent tous les jours, des trémolos dans la voix.

Le jeune Steve Maia Caniço aussi, a disparu. C’était la nuit de la Fête de la musique. Probablement noyé lors d’une charge de police. C’est terrible le « probablement noyé », mais c’est émotionnellement inexploitable à cause de ce qui suit : « lors d’une charge de police ».

Du coup, motus et bouche cousue, sauf ici où j’invente des titres de presse bidons. Le reproche n’est pas qu’ils n’en aient pas parlé : ils l’ont fait, a minima, pour pouvoir dire qu’ils l’ont fait avant de passer à autre chose, moins connoté (un incendie, un accident, les orages...).

Théophraste R.

URL de cette brève 6249
https://www.legrandsoir.info/apres-le-monde-le-figaro-et-bfmtv-le-parisien-s-inquiete.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/07/2019 à 11:24 par Rauch

Courage Théo l’obstination peux payer. Depuis cette fiesta de la musique toutes sortes d’histoires se sont accumulés dans les poubelles choisi par nos média avec un gros sac d’ordures bien rempli qui recouvre tout les autres (homards et autre détritus de festin) voici le De Rugi qui refuse de rugir, la bête est à terre touché par ces copains d’hier via la DGSI et son nouveau porte vox Merdia Part iridicule notre daily mirror à nous. Point d’appel de la famille, point de veuve éplorée, pas d’avocat au crénaux, pas de marche blanche, pas de déclaration de la police pour disparition inquiétante, ni de ses collègues de boulots. Notre prisonnier de Nantes d’un soir,n’as pas de jeune fille pour lui délier les pieds. Il ne chante toujours pas pour les belles sur l’autre rive de la Loire. Personne ne l’auras vue au petit matin de printemps pour son dernier jour le plus long de l’année. Triste ville de marchand d’esclave !!!! que fait son mairâtre Johanna pour redorer le Blason de son ainée Anne la bien de nommé de Bretagne . Ci joint la chanson à recomposer pour Steve Maia de Caniço

https://www.youtube.com/watch?v=0kryi6CY5Y0

#160967 
17/07/2019 à 11:43 par Rauch

Au dernier pointage sur le moteur Qwant depuis 4 semaines deux vidéos depuis plus rien
https://www.youtube.com/watch?v=lo71b_8DrmI sur RT
repris par libération en vidéo montage
https://www.dailymotion.com/video/x7d4cex

noté sous le bandot de RT la déclaration de wikipédia mais pour libé rien pourtant journal bien largement financé par le gouvernement français comme pas mal de journaux cité par Théo

#160968 
17/07/2019 à 13:04 par Yannis

En écho à cette chronique, un article bien réel de Cécile Duflot, qui ne sera certainement pas la prochaine ministre du régime Macron : https://blogs.mediapart.fr/cecile-duflot/blog/150719/trouver-steve

#160969 
17/07/2019 à 21:06 par Madi in Québec

C’est un exercice de style impossible ou à tout le moins presque infini puisqu’applicable aux merdias serviles du monde entier...

#160975 
17/07/2019 à 21:08 par Made in Québec

« chiens policiers » ou chiens de policiers ?

#160976 
RSS RSS Commentaires
   
L’Etat voyou
William BLUM
Quatrième de couverture « Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement. D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les individus ne constituent une classe que pour autant qu’ils ont à soutenir une lutte commune contre une autre classe ; pour le reste, ils s’affrontent en ennemis dans la concurrence.

Karl Marx


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.