Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Après les titres (imaginaires) du Monde et du Figaro ...

Après le Monde et le Figaro, c’est au tour de BFMTV de s’inquiéter, comme nous le montre le bandeau de bas d’image, écrit par un stagiaire apprenti journaliste (1).

Qu’un adolescent, une joggeuse disparaissent et les médias compassionnels nous le rappellent tous les jours, des trémolos dans la voix.

Le jeune Steve Maia Caniço aussi, a disparu. Probablement noyé lors d’une charge de police. C’est terrible le « probablement noyé », mais c’est émotionnellement inexploitable à cause de ce qui suit : « lors d’une charge de police ».

Du coup, motus et bouche cousue, sauf ici où je vais inventer pendant quelques jours des titres de presse bidons.

Théophraste R.

Note (1). Tout et inventé, bien sûr.

URL de cette brève 6247
https://www.legrandsoir.info/apres-les-titres-imaginaires-du-monde-et-du.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/07/2019 à 12:06 par Assimbonanga

France Inter.
- Ecoutez Eric Coquerel le lundi 15 juillet. Il commence par demander où est Steve avant toute autre question : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50... Vous constatez que le titre choisi ne mentionne nullement Steve.
- Le lendemain, mardi 16 juillet, Bernadette Chamonaz : "où est Steve ?" https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-7h30/le-journal-de-...
Bon, on ne pourra pas accuser France Inter de n’avoir rien dit. Disons qu’ils ont fait le minimum syndical...

#160949 
16/07/2019 à 12:10 par legrandsoir
#160951 
16/07/2019 à 14:27 par rothenbach

Extrait du dernier article sur le blog de Frédéric Lordon : "Ou est Steve ? ( et ou va la police ?")
https://blog.mondediplo.net/ou-est-steve-et-ou-va-la-police
..."On ne peut pas dire qu’on se soit bousculé pour parler de Steve. Plus exactement, et c’est presque pire, « on en a parlé » — se récrieront les médias. Qui ont depuis longtemps appris à cultiver cet art paradoxal de parler en ne parlant pas : on « en parle », c’est-à-dire on rapporte, factuellement, alors on peut se dire à jour de tous ses devoirs « d’informer », mais dans un articulet, voire une simple dépêche bâtonnée, enfouie dans les profondeurs du journal ou du site Web, et on n’y revient pas. De sorte qu’on en a parlé sans en parler — du grand art. On écrira désormais : on en a « parlé ». Quand la presse veut parler de quelque chose, nul n’en ignore. La canicule, les pitreries one-man-show-grand-débat de Macron : on en a parlé. Le référendum Aéroports de Paris, on en a « parlé ». La mort de Steve, « parlé », pareil."....

#160954 
16/07/2019 à 15:42 par Assimbonanga

Ici Eric Coquerel sur France Inter, en vidéo.
On voit que le journaleux, Frédéric Métézeau, est au courant. Et même il relance l’annonce d’Eric Coquerel. Quand même.
https://www.youtube.com/watch?v=u5MpMScYxAk

#160959 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
jeudi 14 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
mardi 19 novembre 2019
jeudi 21 novembre 2019
vendredi 22 novembre 2019
samedi 23 novembre 2019
dimanche 24 novembre 2019
samedi 30 novembre 2019
samedi 14 décembre 2019
Que fait l’armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d’Odile Tobner-Biyidi Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Etre radical, c’est prendre les choses par la racine. Et la racine de l’homme, c’est l’homme lui-même.

Karl Marx


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.