Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Encore une médaille d’or pour la France

En France, la rémunération distribuée aux actionnaires au deuxième trimestre 2014 enregistre une hausse de 30,3 %, ce qui fait de notre pays le plus important distributeur de dividendes en Europe devant le Royaume-Uni dont la hausse est de 9,7 % et l’Allemagne (3,9 %).

Essayez de trouver une chute rigolote après ça ! Tout ce que j’ai en rayon est grinçant et copié sur mon précédent billet : « Je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. » ( Flamby au Bourget, le 22 janvier 2012).

Théophraste R. (Important distributeur de baffes).

URL de cette brève 4259
https://www.legrandsoir.info/encore-une-medaille-d-or-pour-la-france.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/08/2014 à 10:39 par SEPH

La vermine se goinfre, après 40% il y a un an,maintenant 30% minimum !!!!!!

Un grand coup de balais : nationalisons sans indemnité

#108600 
21/08/2014 à 12:24 par gusdenantes

trouver un truc comique à dire ???
quitte à faire dans l’indécence soyons pornographique , parce que c’est raccord avec le thème .....

"Plus c’est gros , plus ça passe "

oué , 30% d’augmentation en pleine appauvrissement général en faisant de l’argent avec de l’argent .......
en faisant des discours long comme le grand siècle sur l’austérité .....

le seul qui peut encore nous sauver c’est UBU !! Qu’on lui amène son crochet à ministre y a un clodo qui va mendier au medef pour sa "rentrée politique"

#108601 
21/08/2014 à 17:50 par Autrement

Vous avez noté la cravate bleu Marine ? C’est grâce à ça qu’il est tranquille, le petit père des dividendés : parti-baba ou parti-bobo (avec leurs dépendances), c’est toujours lui qui restera aux commandes. D’autant que c’est lui qui distribue les parachutes et parasols dorés, aussi bien aux non-élus qu’aux élus (ohé, Cahuzac où es-tu ?), de sorte que la bonne société s’y retrouve toujours et se chaut peu ( ;-) de ce qu’elle coûte au bon peuple. Il suffit d’un scénario bien tourné, avec euro-métèques en situation (riches ou pauvres, ça sert dans les deux cas), pour que chacun ressorte son ticket-baba ou son ticket-bobo. C’est dire l’importance de la cravate ! Elle est au costume ce que le Pacte est au Medef : la garantie d’être exaucé par Saint-Dividende. Voyez la grande presse, à qui en fera la meilleure promo. C’est que 30%, pour les habitués de Montretout, ça ne se refuse pas non plus...
Allez, on y va,
aux manifs anti-tout-ça !

#108603 
RSS RSS Commentaires
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.