Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Entre dissidence et terrorisme, il n’y a parfois que l’épaisseur d’une page de journal.

Ce n’est pas tout que de tomber à bras raccourcis sur Ségolène Royal. Encore faut-il avoir des billes. Rondes, de préférence. Un exemple ?

Paris Match du 5/12/2016 titre "Amnesty International fustige les propos de Ségolène Royal sur Fidel Castro". Plus loin dans le même article : "(...) Citons les exemples de Guillermo Farinas, ancien compagnon de la révolution, directeur d’une agence de presse indépendante, auquel le Parlement européen a décerné le prix Sakharov en 2010 après ses nombreuses arrestations arbitraires" (1)

Dit comme ça, ça en jette.

Mais voici qu’en fouillant un peu sur le Net (parce qu’on les connaît les loustics), on trouve le même "dissident" en compagnie du terroriste international notoire (ça dépend pour qui...) Posada Carriles, auteur entre autres de l’explosion en plein vol d’un avion civil cubain (2).

Et dire que vous pensiez que peut-être que des fois qu’on ne nous dit pas tout.

Théophraste R.
Chef du Bureau des vérifications

(1) http://www.parismatch.com/Actu/International/Amnesty-International-fus...

(2) http://www.radiohc.cu/especiales/comentarios/58426-cuba-%E2%80%9Cdisid...

URL de cette brève 5261
https://www.legrandsoir.info/entre-dissidence-et-terrorisme-il-n-y-a-parfois-que-l-epaisseur-d-une-page-de-journal.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
06/12/2016 à 09:00 par calame julia

Chef : pourriez-vous vérifier quelles femmes peuvent s’exprimer dans les médias : pedigree, âge, profession ?
Merci Chef ! J’ai oublié Chef parti politique aussi ? Merci Chef.

#130188 
06/12/2016 à 10:23 legrandsoir

LGS vous charge de ce travail et vous remercie de l’accepter.

#130196 
06/12/2016 à 10:13 par L. A.

Bonsoir cher téléspectateurs, on me dit que vont sortir en librairie pour Noël plusieurs ouvrages très attendus : « le Livre noir du capitalisme », chez Gallimatia, « le Livre noir de l’impérialisme », aux éditions du Deuil, et « le Livre noir du libéralisme », chez Bas-fond.
Sale tour pour l’auteur et l’éditeur du « Livre noir de la pègre », qui, du coup, risque le flop, le sujet étant déjà largement traité par les trois titres concurrents.
Ah non, on me dit que, pour la énième fois, les publications annoncées sont reportées, sans qu’on sache la raison de ces atermoiements…
L. A.
Section française de l’AIPVT (Association internationale Pour-qu’on-nous-dise-vraiment-tout)

#130194 
06/12/2016 à 10:46 par L. A.

@LGS Bien répondu.
Note à l’attention de certaine défenseuse (de circonstance) de la cause des femmes qui sous-entend qu’en plus d’être horrible et atroce comme chacun sait le régime cubain serait, pis encore, machiste.
Selon Larousse,
Pedigree : Généalogie, origine d’un animal domestique (chien, cheval, etc.).
Selon Wikipédia,
Pedigree : Le pedigree est chez les animaux, une liste d’ancêtres de la même espèce garantissant la pureté de la race. En France, pour les chiens, on peut obtenir un extrait du Livre des origines français (L.O.F.) équivalent d’un extrait d’état civil, qui certifie la généalogie d’un chien de race. Pour les chats, il s’agit du Livre officiel des origines félines (L.O.O.F.). Chez le lapin, le pedigree garantit la race aussi bien que sa pureté.
Merci (pour elles) de faire attention au vocabulaire.
L. A.
Section androgyne du BUVAC (Bureau de vérification des assertions convenues)

#130197 
06/12/2016 à 14:25 par petit jean

en fouillant dans les poubelles du journalisme (paris-match) vous trouvez des détritus...

#130205 
06/12/2016 à 15:06 par calame julia

L.A.,
vous avez un malaise ou quoi ?

Que savez-vous de moi ? De mes combats au quotidien ? Veuillez modérer vos propos !

#130208 
06/12/2016 à 23:09 legrandsoir

@ tous
Eh hop, on retrouve la zen attitude qui sied si bien à un site militant d’information alternative...

#130229 
06/12/2016 à 16:59 par morvandiaux

95% des médias entre les mains de 7 milliardaires : ne jamais oublier d’où l’on cause !! Paris-Match c’est "Lagardère" ??

#130211 
RSS RSS Commentaires
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si je devais naître pauvre en Amérique latine, je prierais le bon Dieu pour qu’il me fasse naître à Cuba »

Manu Chao

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.