Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Histoire de médias trumpistes et de soldats russes et chinois

A- 100 militaires russes et 120 chinois, ont atterri à Caracas.

B- Trump a ordonné le départ de ces 220 militaires étrangers.

C- Trump est chef d’un pays qui a 200 000 soldats dans 800 bases militaires installées dans 117 pays. Parmi ces bases, certaines ont servi à détruire les pays sur lesquelles elles se sont installées par la force (Afghanistan, Irak, Syrie…) ou attendent l’occasion (Cuba). D’autres sont proches du Venezuela et viennent de recevoir des renforts de troupe et de matériel.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que nos médias nous ont assez bien informés du A et B, pas du tout du C, même si le rapprochement était pertinent (genre : « Trump, c’est l’hôpital qui se moque de la Charité »).

Remarques : Parmi les 220 militaires arrivés au Venezuela à la demande du gouvernement de Nicolas Maduro, beaucoup sont des spécialistes de la sécurité informatique. N’importe qui comprend que le Venezuela a besoin de compétences pour bloquer les hackers qui l’attaquent depuis les USA et qui ont privé le pays d’électricité pendant plusieurs jours, au grand mépris des conséquences sur les populations civiles. Mais le peuple de France doit-il le savoir ?

Théophraste R. Auteur du roman comique en cours d’écriture : « Le jour ou une poignée de soldats sino-russes ont fait trembler la première puissance militaire au monde ».

PS. Rappel d’historiette : « Pourquoi les USA sont le seul pays du monde qui n’a jamais connu de coup d’Etat ? Parce que c’est le seul où il n’y a pas d’ambassade américaine ».

URL de cette brève 6139
https://www.legrandsoir.info/histoire-de-medias-trumpistes-et-de-soldats-russes-et-chinois.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/04/2019 à 14:54 par Maxime Vivas

Si, comme l’affirme le porte-parole des affaires étrangères chinoises, il n’y a jamais eu d’arrivée de 120 militaires chinois, ça va être très très dur de les faire repartir : https://www.telesurtv.net/news/china-desmiente-presencia-militar-venez...
MV

#158287 
08/04/2019 à 19:38 par act

Comme le fait remarquer Maxime, la Chine dément la présence de militaires chinois.
https://www.moonofalabama.org/2019/04/no-chinese-troops-arrived-in-venezuela-.html
https://www.rt.com/news/455469-china-refutes-military-venezuela/
Cette "info" fut publiée le 1er avril par un compte twitter qui publie des photos d’avions et de jolies dames...c’est là la source originale référencée par ceux qui ont relayé cette infox (https://twitter.com/I30mki)

Après les manœuvres communes Venezuela-Russie-Chine annoncée ici début février et qui n’ont pas eu lieu, c’est la seconde en peu de temps. Des manœuvres nationales incluant la présence éventuelle de conseillers ou gradés étrangers ne sont pas des "manœuvres communes" au sens militaire du terme. Pas l’ombre d’un sukhoi, ni trace d’un blindé, encore moins d’un navire...
Voyez l’hystérie US pour 120 militaires Russes et imaginez ce qui se serait produit si la Russie et La Chine avaient réellement mené des manœuvres communes au Venezuela en février dernier. Les seuls exercices menés en commun par la Russie et le Venezuela furent effectués par leurs armées de l’air lors du passage de deux TU-160 (qui sont repartis depuis).
Ne jamais prendre ses désirs pour des réalités.

Si vous avez des infos/sources contraires : envoyez, merci.

#158403 
RSS RSS Commentaires
   
Sur les eaux noires du fleuve.
Maurice LEMOINE
Plus de six décennies de conflit armé affectent la Colombie, pays considéré, d’un point de vue formel, comme une démocratie. Aux guérillas nées en réaction à la violence structurelle et à l’injustice sociale a répondu une épouvantable répression. En cette année 2002, le gouvernement a rompu les négociations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie. Ces terribles FARC viennent d’enlever Ingrid Betancourt. L’élection présidentielle se profile, dont est favori un dur, un certain à lvaro. De (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le journalisme véritablement objectif non seulement rapporte correctement les faits, mais en tire leur véritable signification. Il résiste à l’épreuve du temps. Il est validé non seulement par des "sources sûres", mais aussi par le déroulement de l’Histoire. C’est un journalisme qui, dix, vingt ou cinquante ans après les faits, tient encore la route et donne un compte-rendu honnête et intelligent des évènements.

T.D. Allman (dans un hommage à Wilfred Burchett)


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.