Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

13 

La dernière chose qui est passée par la tête de Diana (1)

Après les festivités, course de vitesse obligatoire pour le Prince (prince ! mon c…, oui !) Harry (ra bien qui Harrira le dernier) et sa meuf Meghan (Renault) Markle dans le tunnel de l’Alma. Ha ! Ha ! L’Angleterre aime les traditions, paraît-il.

Clameurs du peuple  : « Citoyen Harry (cot vert) à l’usine Michelin et ta meuf Meghan (de boxe) caissière chez Crossroads ! ».

Guillotine (le mot me vient comme ça, j’ignore pourquoi). Et : Bastille, tribunal révolutionnaire, ça ira, ça ira, ça ira.

Nationalisation des châteaux pour les attribuer au Comités d’entreprises et aux colonies de vacances.

Clameurs des pauvres : « Harry (delle) et Meghan (de ski), voleurs, pickpockets ! ».

Apprendre l’anglais. Lesson 1  : dans la langue de Shakespeare, « prince » et « princesse » se disent « glandeur » et « fainéante ». Pour « famille royale » il faut dire : « Mafia » (pop.) ou (en langage soutenu) : « Organisation de malfaiteurs de rançonneurs, de détrousseurs qui n’en fichent pas une rame, bande de nuls qui se la pètent (dans la soie), sangsues, escrocs, vampires ».

Emmanuel Macron, qui dit que la France est en manque d’un roi, aurait (conditionnel) offert aux deux parasites (Harry-zotto et Meghan-de cuir) le pot de chambre Versaillais dans lequel la cour pouvait admirer chaque matin le caca du roi. Attendons-nous au pire dans les médias si le couple de malfaiteurs just married en fait usage.

Le sabre+le goupillon+la royauté = QI de 90 en moyenne dans les salles d’attente des dentistes.

Le sabre+le goupillon+la royauté+le récit du mariage par Stéphane Bern = QI de 80 dans les salles d’attente des médecins.

Le sabre+le goupillon+la royauté+Stéphane Bern+BFM-TV+CNN+le communiqué de l’Elysée= QI de 37.2 le matin sur la planète.

Théophraste R. (Républicain, on l’aura compris).

(1) La dernière chose qui est passée par la tête de Diana dans le tunnel de l’Alma ? Sa colonne vertébrale. Oui, la blague n’est pas délicate, mais qui donc a commencé à m’énerver ?

URL de cette brève 5827
https://www.legrandsoir.info/la-derniere-chose-qui-est-passee-par-la-tete-de-diana-1.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
18/05/2018 à 09:33 par J.J.

Pour finir de discréditer le spectacle, il ne manque que le petit freluquet Lorent Deutsch à la distribution.

C’est vrai que les pompes royales britanniques, on en a déjà ras la couronne et le diadème !

#148624 
18/05/2018 à 13:12 par AF30

Il m’a toujours semblé que la royauté est la forme la plus aboutie du racisme. Le principe est tellement sophistiqué que la manipulation heurte peu de monde. Il faut dire aussi que comme disait je ne sais plus qui " dans notre pays avec la musique militaire et les défilés tout est possible ". Faut ajouter que nos économistes sérieux ne font jamais le bilan du coût faramineux de ces parasites. Signé : quelqu’un qui n’a jamais fait le deuil de l’absence du roi.

#148630 
18/05/2018 à 20:17 par irae

la royauté est la forme la plus aboutie du racisme.

Les castes indiennes c’est pas mal aussi.

#148647 
19/05/2018 à 01:08 par irae

France2
Emission 100% anglais sous titré. Quelque soit le talent des vedettes (stars) ça fait peur carrément.

#148656 
19/05/2018 à 07:41 par calame julia

"Je n’aurais jamais cru que l’on se rencontrait"...
"viens, retrouvons toi et moi, les plaisirs démodés"... Il n’est pas invité C. Aznavour ?
Caramba !

#148659 
19/05/2018 à 10:26 par chb

A propos de people, où en sont donc les Skripal, et Salmane Saoud, Salah Hamouri, Assange ? Et le coiffeur de Flanbi ?
Et je voudrais bien comprendre la blague pas délicate, juste pour ne pas mourir plus idiot que ça.

#148664 
19/05/2018 à 13:40 par Xiao Pignouf

Et je voudrais bien comprendre la blague pas délicate, juste pour ne pas mourir plus idiot que ça.

C’est juste une blague saignante, mon cher chb...

#148665 
19/05/2018 à 13:53 par Assimbonanga

Tous les journaux, absolument tous les journaux, préfèrent titrer sur un mariage clinquant de descendants d’anciens rois (qui possèdent des terres agricoles et les reçoivent en donation avec titre de duché le jour de leurs noces, soit dit en passant.) que sur la répression déplorable qui s’est abattue dans une zone rurale de France par le diligentement de 2500 gens en armes et cela pour un coût tout aussi pharaonique que le royal happening. LGS n’y échappe pas.

#148666 
19/05/2018 à 14:48 par Roselyne Arthaud

la blague pas délicate ? ben, Diana est morte pulvérisée dans un accident de voiture

#148671 
19/05/2018 à 17:40 par eris

j’ai une pensée nauséabonde pour les crétins qui regardent ce mariage malheureusement plus que ce qui devrait se retrouver dans la rue pour virer l’oligarchie.

#148674 
19/05/2018 à 18:12 par Assimbonanga

Ce royal spectacle n’est qu’un parc d’attraction éphémère, une pompe à fric sciemment mise en oeuvre. Un spectacle de plus, avec une portée mondiale, un débouché médiatique exceptionnel. Un disney land, un luna park, un puy du fou. Un vecteur culturel d’une idéologie et les badauds qui s’y précipitent n’en ont pas conscience.
Pour les foules du monde entier, la mémoire de l’histoire commence à la chute du communisme qui fut , selon eux, la pire des époques pour la répression et le crime d’Etat. Ils ont gommé tout ce qui a obligé à faire des révolutions à cause des rois de droit divin et de leur toute puissance totalitaire.
Ce couple people n’est absolument rien ! A part qu’il appartient au gotha et loge dans un château, musée des époques révolues. Ce grand spectacle est une mayonnaise, un soufflet, du vent. Les pauvres délèguent à des riches le soin de se goberger pour eux.

#148676 
20/05/2018 à 07:55 par François de Marseille

Zarco en pôle. Les médias vont peut être changer de sujet ;O)

#148684 
20/05/2018 à 14:20 par L. A.

Samedi, en province, à la caisse du magasin inhabituellement désert, réflexion à l’employée : « Ben, y a pas grand monder ! » — « Ben nan, y sont tous en train de regarder le mariage en Angleterre… »
Nous, à mille lieues* de ces salades, on est retombés sur Terre. Même truc que quand « y a un match ». On s’est regardés, d’accord : ces gens sont quand même bien des cons.
L. A. (* Mille lieues, c’est comme ça qu’on dit encore bizarrement de nos jours, et ça fait environ quatre mille kilomètres.)

#148697 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
17/11 Annonce de Christine Assange

17/11 : Christine Assange annonce via son compte twitter @AssangeMrs qu’elle n’est plus impliquée dans la campagne pour faire libérer son fils, et ne fera pas de commentaires. Elle précise qu’elle va bien et remercie tout le monde pour leur soutien.


Vous avez une minute ?

SIN EMBARGO - Paroles Cubaines contre le blocus (livre PDF)
Viktor DEDAJ
Recueil d’une série d’interview effectuées à Cuba. Différentes personnalités parlent de leur expérience personnelle du blocus des Etats-Unis contre Cuba - et parfois aussi d’autres choses. Publiés à l’origine dans une série d’articles, les textes ont été regroupés dans un document unique téléchargeable. Bonne lecture. V. Dedaj Le Grand Soir POUR TELECHARGER, VOIR LIEN CI-DESSOUS :
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.