RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

28 

La France trop près des nazis, trop seule

(Légende : la liste des pays qui appliquent des sanctions contre la Russie est en vert).

« La guerre contre la Russie est de ce type de guerre qui ne pourra pas être menée de façon chevaleresque : c’est une guerre entre idéologies et races différentes, et elle ne pourra être conduite qu’avec un niveau de violence sans précédent, sans pitié ni répit ».

C’est ce que pensent les troupes bandéristes (1) ukrainienne. Mais ce n’est pas Zelensky qui a dit cela, comme vous avez failli le croire, c’est Hitler s’adressant à ses généraux le 31 mars 1941 (2).

L’Histoire retiendra que la France a aidé de toutes ses forces cette engeance à croix gammée. Et comme nous ajoutons la Chine à nos ennemis, nous entrons dans le clan étriqué des perdants qui se croient la « communauté internationale » alors que celle-ci est ailleurs.

Théophraste R. Auteur du livre (en cours) : « Où sont passés les intellectuels antinazis français ? »
Notes.
(1) De Bandera, leader nazi ukrainien, très populaire et dont une avenue de Kiev porte le nom.
(2) Extrait de "Communisme" (page 257) de Bruno Guigue, éditions Delga, 450 pages, 27€.

URL de cette brève 7091
https://www.legrandsoir.info/la-france-trop-pres-des-nazis-trop-seule.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/11/2022 à 16:30 par Tassedethe

Sans faire une liste des livres écrits par Annie Lacroix- Riz , on peut écouter deux vidéos ;
l’une datant d’une dizaine de jours, sur le site YT "Café Marxiste" l’enjeu Ukrainien à l’ére impérialisme
https://www.youtube.com/watch?v=19iN-lznZaY

et une autre du site LIB TROPIQUES qui date d’à peu près 5 mois, "Histoire et conséquences de la nazification de l’Europe"
avec Annie Lacroix-Riz , Célestin Komov et Bruno Drweski,

https://www.youtube.com/watch?v=Wa9257ljcdE

#197647 
05/11/2022 à 01:16 par bostephbesac

La "communauté internationale" est très limitée, le plan est clair.

#197667 
05/11/2022 à 08:35 par patoche

"Ce 4 novembre, comme chaque année une résolution proposant de "combattre toute glorification du nazisme et du néo-nazisme" a été présentée au vote de l’ONU par la Fédération de Russie.
Comme chaque année, les USA, l’Ukraine et 50 autres pays dont TOUS LES OCCIDENTAUX ont voté contre,15 se sont abstenus, tandis que 105 États ont voté pour."
Israël a voté pour...
http://alawata-rebellion.blogspot.com

#197672 
05/11/2022 à 10:28 par babelouest

@ bostephbezac, la communauté internationale est strictement limitée à ceux qui font personnellement allégeance à la secte Argentique tapie dans la City de Londres.

#197681 
05/11/2022 à 12:06 par calame julia

Comme dirait l’autre lorsque la nouvelle est près de l’étouffer : quelles sont vos sources ?
Et l’autre : vous avez vérifié ? Mais bien sûr et l’Histoire ? Ca te parle ?

#197687 
05/11/2022 à 12:25 par Danael

Bons rappels dans les premiers commentaires (les autres, je ne les connais pas encore) . Et merci à Théophraste pour la référence du livre de Bruno Guigue : « Communisme » ; ce qui prouve qu’il reste quelques intellectuels militants en France, que tout n’est pas perdu surtout si l’on commence à lire un autre récit au départ, celui qu’on ne raconte plus .

#197688 
05/11/2022 à 13:59 par Zéro...

La Terre compte environ sept milliards d’habitants ; l’autoproclamée "Communauté Internationale ", qui parle au nom de tous, UN milliard - approximativement.

Ladite "Communauté Internationale", en fait composée des USA, de l’Europe, du Japon, du Canada, de l’Australie et de quelques pays sous influence qui n’ont pas le choix, est donc une minorité riche qui prétend dicter sa loi, au nom de ses valeurs supposées supérieures à celles des autres, à l’immense majorité de la population mondiale pauvre : c’est ni plus ni moins qu’une forme de colonialisme déguisé, si ce n’est de racisme dès lors qu’ils établissent une hiérarchie dans les civilisations...

Les intellectuels antinazis français ne sont en fait que des défenseurs d’Israël qui ressortent le spectre du néo-nazisme selon les besoins, pas selon son existence réelle ; ainsi, on accuse volontiers n’importe qui de fascisme et d’antisémitisme pour des propos inconsidérés mais pas ceux qui s’en réclament et s’affichent ouvertement et ostensiblement avec des symboles nazis.... pourvu qu’ils soient dans le "bon" camp !

Ce qui nous amène à la Russie, pays dont le prédécesseur a payé le plus lourd tribut à la lutte contre le nazisme, dont notre fameuse "communauté Internationale" a refait "L’Empire du Mal" de Reagan.

Tout ça ne fait pas une ligne de pensée très proche de celles de LFI et NUPES, Théophraste...

#197692 
05/11/2022 à 15:20 par Auguste Vannier

Israël a voté pour , donc rien n’est tout à fait perdu ! (je précise : ironie)

#197700 
05/11/2022 à 19:53 par bostephbesac

Nous sommes bien d’ accord, Babelouest.

#197713 
05/11/2022 à 22:41 par patoche

@ Auguste Vannier
Israël a voté différemment des américains ce qui n’arrive jamais. C’est la preuve qu’ils ne valident pas le discours occidental : "il n’y a pas de néo-nazis en ukraine, c’est de la propagande russe".
Un bon argument pour réveiller quelques belles âmes ukrainolâtres. Pas sur les plateaux télé évidemment, car ce vote n’y sera jamais mentionné. On n’y invite plus Klarsfeld qui a semé le doute une fois avant de disparaitre, alors qu’il a toujours eu son rond de serviette dans tous les médias.
Non c’est autour de nous que ça peut fonctionner. Créer au moins un doute chez certains, car c’est tellement rude d’affronter l’incompréhension et parfois la haine au quotidien ou alors on se tait donc on capitule, cela m’est arrivé...

#197720 
05/11/2022 à 23:55 par D.Vanhove

"L’Histoire retiendra que la France a aidé de toutes ses forces cette engeance à croix gammée. Et comme nous ajoutons la Chine à nos ennemis, nous entrons dans le clan étriqué des perdants qui se croient la « communauté internationale » alors que celle-ci est ailleurs"...

c’est très vrai... mais, si je peux me permettre, ce cancer ne se résume hélas pas à la France... auquel cas, le mal pourrait ss doute être traité... il me semble que c’est bien plus grave et que c’est manifestement tte l’Europe qui est contaminée par le fascisme... ce qui risque de rendre la tumeur de + en + difficile à éradiquer... et je crains que peu de citoyens s’en rendent compte

#197721 
06/11/2022 à 09:54 par Zéro...

@ D. Vanhove,

Ne fantasmez plus, LE FASCISME EST LA - sans RN, sans Le Pen ou Bardella maintenant, ni Zemmour !!

Lorsque les gens doivent s’autocensurer sur les vaccins contre le Covid, l’Ukraine, la Russie, la Chine, la Corée du Nord, Cuba, le Venezuela, Israël et tant d’autres sujets comme le Sociétal, l’UE, etc..., pour ne pas être victimes de persécutions, de poursuites et d’exclusions, c’est que la Société a basculé dans un ordre fascisant - peu importe qu’elle s’en réclame ou pas, les faits sont là !

Dès lors qu’il est interdit d’évoquer et faire ceci ou cela au nom de lois castratrices/liberticides, la Liberté d’expression n’existe plus !

Nous sommes en plein retour du mode de fonctionnement de l’Inquisition avec la Pensée Unique.

La Démocratie était censée autoriser le débat, aujourd’hui elle prétend l’encadrer au nom de valeurs imposées supposées universelles... qui ont l’avantage pour le Système Mondialiste d’empêcher bien des débats douloureux : il faut qu’elle se trouve un autre nom où la Liberté de penser et s’exprimer publiquement n’est plus sous-tendue !!

"No pasaran "...
Han pasado de nuevo !!
Estan aqui.

#197728 
06/11/2022 à 14:15 par CAZA

La presse française libre continue son combat pour la liberté depuis la Russie via la Suisse .

Le sénateur LR et radiologue s’est vu interdire par l’Ordre des médecins d’exercer pendant 18 mois, dont neuf fermes, après plusieurs plaintes visant ses propos sur la gestion du Covid. Des élus et journalistes dénoncent une dérive liberticide. Les points de vue anti-mainstream sur la gestion du Covid-19 ont-ils leur place dans l’espace public français ? Un certain nombre de personnalités des mondes politique et médiatique ont exprimé leur colère et leur inquiétude, après que la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Bourgogne-Franche-Comté a prononcé, le 4 novembre, une interdiction temporaire d’exercice de la médecine contre le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d’Or. En cause : des « fautes déontologiques » du médecin et élu, en raison de certaines de ses prises de position au cours de la pandémie de Covid-19. Face à la condamnation d’Alain Houpert, auquel elle a apporté son soutien, la sénatrice LR Laurence Muller-Bronn a revendiqué « la possibilité de douter, de poser des questions, et de [s]’indigner ». « Nous sommes dans une société où le doute n’est plus permis. Toute question devient suspecte », a-t-elle déploré. « Où est encore la liberté de pensée dans notre pays ? », s’est pour sa part insurgé Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône et vice-président de LR. « Total soutien à mon ami ⁦Alain Houpert, à qui il en faudrait bien davantage pour renoncer à son rôle de citoyen engagé et de parlementaire libre ! », a-t-il ajouté. Le président du groupe LR à l’Assemblée nationale⁩ Olivier Marleix a également volé au secours de son collègue, considérant en particulier que « sur la prescription du Rivotril hors AMM dans les EHPAD », Alain Houpert avait eu « raison de s’indigner », car il était selon lui anormal « qu’on refuse de soigner des gens sur un critère d’âge ». Où est encore la liberté de pensée dans notre pays ? Dans la même veine, le sénateur des Bouches-du-Rhône proche d’Eric Zemmour Stéphane Ravier s’est inquiété de « graves dérives à l’encontre de la liberté d’expression des parlementaires cette semaine » – une référence à demi-mot à la sanction infligée le 4 novembre à un député RN. L’interdiction temporaire d’exercer la médecine pour Alain Houpert a également été perçue comme « une honte » par le leader des Patriotes Florian Philippot et par le patron de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan. Celui-ci voit dans le médecin-sénateur une « victime de l’inquisition » de l’Ordre des médecins de Bourgogne-Franche-Comté. Du côté des journalistes, André Bercoff considère qu’avec la sanction contre l’élu LR, le « bon sens est désormais coupable par définition ». « Le serment d’Hippocrate devient, pour ceux qui choisissent de gagner du fric en baissant leur froc, sermon d’hypocrite », a tweeté l’animateur de Sud Radio. « La Police de la Pensée a encore frappé », a de même déclaré sur Twitter l’ex-patron de Sud Radio Didier Maïsto, considérant qu’Alain Houpert avait « défendu avec constance des positions courageuses et rationnelles ». A l’aune de cette affaire, l’éditorialiste Alexis Poulin a considéré qu’« être une voix critique » en France devenait « un danger ». Interdiction d’exercer la médecine pour 18 mois, dont neuf fermes Saisie de trois plaintes, la chambre disciplinaire de première instance de l’Ordre des médecins de Bourgogne-Franche-Comté a infligé à Alain Houpert une interdiction d’exercer la médecine de 18 mois au total, dont neuf avec sursis. La partie ferme de la sanction s’exécutera de janvier à septembre 2023, selon les précisions de la chambre, citée par l’AFP. Lire aussi Covid : la plainte de l’Ordre des médecins contre le professeur Perronne rejetée La première plainte avait été adressée par le syndicat de l’Union française pour une médecine libre, la deuxième par le Conseil départemental de Côte-d’Or de l’Ordre des médecins et quatre médecins, la troisième par le Conseil national de l’Ordre des médecins. Chaque plainte a fait l’objet d’une condamnation à l’encontre d’Alain Houpert. La chambre disciplinaire a justifié sa décision en dénonçant l’« attitude quasi irresponsable » du radiologue, qui avait signé et relayé sur Twitter le manifeste « Laissons-les prescrire », défendant en mars 2020 un traitement à base de miel, de vitamine D et d’hydroxychloroquine notamment. Ce comportement ne pouvait « que rajouter à la confusion médiatique de l’époque » et « décrédibiliser fortement les actions entreprises par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre une pandémie planétaire », a considéré la chambre disciplinaire. Elle condamne également son apparition dans le documentaire controversé « Hold Up », dans lequel il invite « tous les médecins à se rebeller ». Ces propos « doivent être regardés comme une adhésion aux attaques distillées par les opposants des mesures décidées par les autorités sanitaires », a jugé la chambre. « Une victoire de plus de [l’Union française pour une médecine libre] contre les relais antivax », s’est de son côté réjoui le docteur Jérôme Marty, président du syndicat, à l’annonce de la sanction. Sollicité par l’AFP, le bureau parlementaire d’Alain Houpert a annoncé que celui-ci « prend acte de la condamnation et n’a pour le moment rien à ajouter ». Il dispose d’un délai de 30 jours pour faire appel. Des prises de position hors des sentiers battus sur la gestion du Covid A différentes occasions depuis le début de la pandémie de Covid-19, Alain Houpert a exprimé des analyses et formulé des propositions sur la gestion de la crise sanitaire qui allaient à rebours des discours dominants en France. Entre autres exemples, le 2 décembre 2020, alors que le PDG de Pfizer saluait un « moment historique » avec l’autorisation du vaccin anti-Covid Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni, Alain Houpert avait mis en garde contre « un risque d’emballement ». « J’ai peur qu’on engage l’Europe, et en particulier les deniers des citoyens européens, vers une catastrophe, une catastrophe économique, une catastrophe sanitaire », déclarait alors le radiologue et sénateur auprès de RT France, faisant valoir un manque de recul sur l’application vaccinale de l’ARN messager. Au sujet de la politique publique française de santé durant la crise sanitaire, Alain Houpert avait notamment reproché au gouvernement d’avoir « misé sur le tout-vaccin ». Selon lui, en effet, le vaccin ne constitue pas le seul moyen de lutter contre une maladie. Il avait également reproché à l’exécutif de diviser les Français en assimilant les opposants au pass vaccinal à des « anti-vaccins ».

Le lien ne fonctionne qu’avec un VPN connecté sur Switzerland

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/102184-fautes-lors-covid-19-senateur-al...

#197736 
06/11/2022 à 14:25 par CAZA

Ou là sur Alawata .
Pendant ce temps le Diplo et BFM alerte sur les violeurs russes .

Sûrs de leur absolution occidentale soutenant fanatiquement leur résurgence du nazisme en Europe, les ukro-atlantistes du régime de Kiev multiplient les hommages rendus aux criminels nazis tandis que leur soldatesque suit les voies sanguinaires de leurs mentors du IIIème Reich.
Il y a 95 ans, un tribunal français a acquitté Sholem Samuel Schwarzbard pour l’assassinat du leader nationaliste ukrainien Symon Petlioura, coupable d’avoir organisé des pogroms contre les Juifs en Ukraine. Au moins 50 000 personnes ont été tuées lors de ces pogroms et plus de 300 000 enfants sont devenus orphelins.

En 2009, le régime de Kiev a émis une pièce de 2 hryvnias avec le portrait de Symon Petlioura dans le cadre de la série « Personnalités éminentes de l’Ukraine ». Cette série comprend également des pièces avec les portraits de Stepan Bandera, Roman Choukhevytch et d’autres criminels nazis.

L’histoire ne s’arrête pas là. En 2017, un monument à la mémoire de Symon Petlioura a été inauguré dans la ville ukrainienne de Vinnitsa.

Mais pour moi, le pire dans cette histoire sordide qui vient d’achever une métamorphose de 8 ans pour imposer une nouvelle guerre européenne, c’est l’apathie des populations européennes, soumises jusqu’au suicide mental - et bientôt physique si le conflit continue de s’étendre - jusqu’à insulter leurs valeurs civilisationnelles pour lesquels des millions de personnes ont été tuées et se sont battues... il y a seulement 3 générations !
https://www.cairn.info/revue-d-histoire-de-la-shoah-2018-2-page-689.html

#197737 
06/11/2022 à 14:26 par D.Vanhove

> zéro : merci de lire ce que j’écris : "... il me semble que c’est bien plus grave et que c’est manifestement tte l’Europe qui est contaminée par le fascisme... ce qui risque de rendre la tumeur de + en + difficile à éradiquer... et je crains que peu de citoyens s’en rendent compte"...

je ne fantasme donc pas, et suis tt à fait conscient de la situation, et je dirais pour être bien clair qu’en ce qui concerne la France, il n’y a effectivmt pas besoin d’attendre les Le Pen, Bardella, Darmanin et autres Zemmour... pour réaliser que le pays est bien cornaqué par des fascistes et que leur guide s’appelle auj’hui E.Macron

(à propos, nous sommes à 8 milliards d’individus sur terre...)

#197738 
06/11/2022 à 18:18 par cunégonde godot

Le fascisme historique est moribond, subsiste son folklore.

Le mot fascisme, sur-employé et sur-joué par les européo-progressistes autoproclamés (toutes obédiences), permet à ceux-ci de se dédouaner de leur responsabilité dans la mise en place du totalitarisme mondialiste (compromis de "gauche" maastrichien) foncièrement antidémocratique.

La démocratie c’est l’Etat-nation souverain. Pas autre chose...

#197746 
06/11/2022 à 18:57 par bostephbesac

Merci Caza, pour Alawata-Rebellion.

Un nouveau texte vient d’ arriver, sur la situation à Kherson, où les Russes contrôlent et rejettent les attaques ukro-otaniennes, mais il va sans doute y avoir "des modifications sur le front" très prochainement, du genre repli tactique Russe - notamment en cas de destruction, par les uknazis, du barrage de Kakkova - Ou grande offensive Russe . Affaire à suivre.

#197749 
06/11/2022 à 18:59 par bostephbesac

Pardon, frappe erronée.

Alawata-Rebellion, Erwan CASTEL : "qui n’ avance pas recule".

#197750 
07/11/2022 à 05:59 par Xiao Pignouf

Le mot fascisme, sur-employé et sur-joué par les européo-progressistes autoproclamés (toutes obédiences)

Le mot wokisme, sur-employé et sur-joué par les droitards et cryptos (toutes obédiences)

#197757 
07/11/2022 à 08:41 par patoche

@bostephbesac
Le texte dont vous faites référence de même que caza (qui pratique le copier/coller sans citer l’auteur) est plutôt pessimiste (pour le côté russe) concernant l’évolution de la situation sur le front de Kherson. C’est la première fois qu’il émet de tels doutes.
Je cite :
"Le général Sourovikine a récemment évoqué la probable et prochaine "prise de décisions difficiles"...
Soit :
- Repli militaire - et revers politique majeur - sur la rive gauche du Dniepr ?

- Engagement de combats urbains coûteux en hommes et logistique (difficile a assurer) ?

- Contre offensive en direction de Nikolaïev ou Krivoï Rog avec un part d’inconnue ?

On pourrait aussi imaginer un maintien "coûte que coûte" de la ligne de front actuelle mais qui, à moyen terme, mènerait à une attrition réciproque, compte tenu des difficultés de ce terrain plas et ouvert pour y organiser une défense solide et protégée"

http://alawata-rebellion.blogspot.com

#197759 
07/11/2022 à 14:19 par bostephbesac

Justement Laroche, la version "combat urbain" est tout simplement l’ option "maintien coûte que coûte" . De toute façon, il est évident que Kherson - Enerdigar/Zaporodje est un point faible du secteur Rusde : pas assez de profondeur ! De là à abandonner cette position....................

#197771 
07/11/2022 à 16:52 par bostephbesac

En complément : je connais Erwan CASTEL - pas "physiquement", par ses écrits - il à l’ habitude d’ être prudent, il évite d’ être trop optimiste.................tout en gardant l’ espoir.

Les ukro-otaniens ont encore lancé une énième "reco en force", samedi, qui a encore été repoussée (source : Alawata-Rebellion) . Les défenses Russes sont solides, même "s’ il ne faut pas dormir sur ses lauriers" . De toute façon, après Kherson, se serait la Crimée qui serait visée . Il est évident que la Russie ne laissera pas faire !

#197775 
09/11/2022 à 01:39 par Georges Rodi

Un entretien avec P. Tolstoï sur l’Ukraine, à découvrir.
Très russe.
Cultivé, sympa, clair, posé, et plein d’humanité.

https://crowdbunker.com/v/BpRHSfQiCT

#197830 
09/11/2022 à 06:34 legrandsoir

Merci Georges Rodi pour ce document. L’interlocuteur russe (vice-président de la Douma) parle un français quasi parfait et donne une leçon calme d’analyse politique. Passionnant !
Une fois de plus, et par comparaison, on n’est pas fiers de notre personnel politique.
Maxime Vivas

#197832 
09/11/2022 à 08:35 par lou lou la pétroleuse

Merci au GS et à Monsieur Rodi.

Aux va-t-en-guerre du GS,

Quelques chansons pour égayer vos soirée en attendant les rigueurs de l’hiver et les coupures d’électricité :
https://www.youtube.com/watch?v=jHj9VVXHx7o - La butte rouge
https://www.youtube.com/watch?v=_-HKjtJfWE8 - La chanson de Craonne
https://www.youtube.com/watch?v=gjndTXyk3mw - Le déserteur
https://www.youtube.com/watch?v=MrZiT_3zx2E - Le petit commerce
https://www.youtube.com/watch?v=BBoSTTZI9dU - Les joyeux bouchers

Ah ! dieu que la guerre est jolie !

Aux autres,
Organisons tous les moyens à notre portée, de préférence à l’échelle européenne, pour que nos gouvernements découvrent la "nécessité du dialogue".

#197833 
09/11/2022 à 09:00 par cunégonde godot

M. Rodi :
Un entretien avec P. Tolstoï sur l’Ukraine, à découvrir.
Très russe.
Cultivé, sympa, clair, posé, et plein d’humanité.

https://crowdbunker.com/v/BpRHSfQiCT

L’ "Europe" compromis-de-gauche croupion des Etats-Unis d’Amérique, qui a déjà un pied dans la poubelle de l’Histoire, est en train d’y mettre le second.
M. Tolstoï voit juste et défini l’enjeu existentiel pour la Russie, et donc pour ce qui reste des Etats-nations européens.

Frexit...

#197835 
09/11/2022 à 11:10 par bostephbesac

J’ ai commencé.................Et je vais y revenir, dès que j’ ai le temps nécessaire ! Merci Mr RODI.

#197842 
09/11/2022 à 11:12 par Auguste Vannier

Merci à LGS et @Georges Rodi de relayer cette belle séquence d’intelligence et de bon sens politique.
Comme Maxime je constate une fois de plus que ça ne supporte pas la comparaison avec nos politiciens.
Je m’inquiète de l’aveuglement de LFI, et des positions exprimées par JLM qui me semblent une injure à une pensée habituellement plus complexe et profonde.
En regardant et écoutant cet élu Russe j’ai pensé qu’il n’était pas étonnant qu’il s’appelle Tolstoï ! Après vérification, même Wikipedia signale qu’il est un descendant de Léon...

#197843 
RSS RSS Commentaires
   

Le Joueur. Jérôme Kerviel seul contre tous
Paul-Eric BLANRUE
Chris Laffaille, journaliste à Paris-Match, et moi venons d’écrire un livre consacré à Jérôme Kerviel : Le Joueur, Jérôme Kerviel seul contre tous (Scali, 2008). Il s’agit de la première enquête de l’intérieur sur cette incroyable gabegie, qui coûté 5 milliards d’euros à la Société générale (Socgen). Pourquoi un livre sur cette affaire ? Parce que les grands médias ne sont pas parvenus à faire leur job, et notamment à interviewer certaines personnes dont nous avons réussi à obtenir le témoignage. Qui donc ? Des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La mort de la démocratie ne sera probablement pas le résultat d’une embuscade. Ce sera une lente extinction par apathie, indifférence et privation.

Robert M. Hutchins

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.