Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La vérité harcelée par le mensonge

Les médias de mass(u)e qui nous assomment de propagande déguisée en information sont complaisants envers les fieffés menteurs. Que des ministres de Macron, avides de gamelle, disent aujourd’hui avec beaucoup de conviction le contraire de ce qu’ils disaient hier quand ils étaient socialistes (sic) ou LR, ne soulève pas de campagne de presse en faveur de la vérité et du droit des citoyens à ne pas être bernés. Pas grave, du moment qu’ils n’ont pas qualifié de matheux un matheux…

La même chose se constate à l’international. Voyez ces deux vidéos en espagnol (1), ici (pour les inscrits sur Facebook) et ici (pour tous). Un fourbe cravaté pérore devant le monde entier, à la Colin Powell, pour s’indigner avec véhémence d’une situation (imaginaire) dont il va faire une réalité dans son pays quelques jours après.

Et personne ne crie « Girouette, imposteur ! » Ah si ! Nicolas Maduro le fait. Mais on sait bien que c’est un dictateur, ou alors on ne lit plus Le Monde, Libé, L’Obs, l’Express (pour ne citer que quelques titres qui furent honorables jadis), on n’écoute plus la radio et la télé est en panne. On ne sait pas qui est Rajoy, sujet d’un roi installé par Franco.

La morale, terrible, désolante, est que, à part tel ou tel petit village d’information alternative qui résiste encore et toujours à l’abrutisseur, toute la Gaule est envahie par des menteurs sans foi ni loi qui nous dirigent avec la complicité de ceux qui nous (dés)informent.

Théophraste R. (Ils nous feront aimer l’écharpe du charlatan Christophe Barbier et détester les héros de l’affiche de même couleur).

Note. (1) Je suis preneur, pour les ajouter ici, des mêmes vidéos traduites, ou sous-titrées en français.

URL de cette brève 5593
https://www.legrandsoir.info/la-verite-harcelee-par-le-mensonge.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
05/11/2017 à 18:07 par Geb.

Désolé, cher Théophraste, ceux que tu cites, (Le Monde, Libé, L’Obs, l’Express), n’ont JAMAIS été "honorables".

Ils avançaient simplement masqués dans l’intérêt de groupes "divergents" mais pas dans mon intérêt de classe.

#141264 
05/11/2017 à 19:56 par Glissant

Cela me fait penser à une citation d’Edouard Glissant sur les résistants esclaves dont personne ne connaît le nom du moindre héro sur 350 ans d’esclavage à part peut être celui de Toussaint Louverture sur l’île d’Haïti. Alors que l’histoire approfondie de cette période montre un grand nombre de héros esclaves noirs avec des histoires fabuleuses de résistance en lien avec les indiens natifs. On retiendra davantage la gloire de Louis XIV et Napoléon ayant pourtant institutionnalisé et rétabli l’esclavage...

"Le Nègre marron est le seul vrai héros populaire des Antilles, dont les effroyables supplices qui marquaient sa capture donnent la mesure du courage et de la détermination. [...] Il est significatif que peu à peu les colons et l’autorité (aidés de l’Eglise) aient pu imposer à la population l’image du Nègre marron comme bandit vulgaire, assassin seulement soucieux de ne pas travailler, jusqu’à en faire dans la représentation populaire le croque-mitaine scélérat dont on menace les enfants [...]"
Edouard Glissant, Le Discours antillais

#141272 
06/11/2017 à 10:03 par J.J.

A l’instar des étasuniens qui déboulonnent les statues du général Lee, des habitants de Rochefort, en Charente Maritime proposent de faire enlever la statue de Colbert, auteur de "Code Noir". Noble projet.
Mais si l’on se met à déboulonner les statues de tous les personnages célèbres qui ont nuit à l’Humanité d’une façon ou d’une autre, il n’en restera pas beaucoup sur les places publiques.. !

#141296 
07/11/2017 à 18:09 par Palamède Singouin

Mais si l’on se met à déboulonner les statues de tous les personnages célèbres qui ont nuit à l’Humanité d’une façon ou d’une autre, il n’en restera pas beaucoup sur les places publiques.. !

Tant mieux ! Chez moi, il y a quelques statues bien en vue de ganaches totalement oubliées de 99% de la population qui se sont surtout illustrées dans les guerres coloniales (autrement dit dans des crimes contre l’humanité).

Pour renouveler le registre de la commémorationite - tellement tendance - Bayrou a eu l’idée d’ériger tout récemment un monument aux morts de "la guerre d’Indochine" qui a été immédiatement tagué par des gens dont on peut douter qu’il sachent ce que recouvre l’appellation "Indochine"....Pour lutter contre ce crime abominable, Bayrou va faire installer une caméra de surveillance supplémentaire dans une ville où il ne passe à peu près rien.....

#141356 
07/11/2017 à 20:19 par Mazig

Et pourtant , la même mascarade est en cours de préparation à l’encontre de l’Iran, et l’Europe apportera son soutien total et inconditionnel quelque soit le degré d’absurdité et de grossièreté des mensonges auxquels nous aurons droit au sein de cette sacro-sainte institution qu’est l’ONU. Le capitalisme est en train de désintégrer la planète terre économiquement , socialement et surtout sur le plan écologique.

#141363 
08/11/2017 à 16:17 par UVB76

" Ils avançaient simplement masqués dans l’intérêt de groupes "divergents" mais pas dans mon intérêt de classe. "
Lutte des Classes = intérêt ??? ...

Parallèle :

" Il aurait essayé d’empêcher qu’on associât cette « génération »-là aux seuls contestataires qui ouvrirent un plan d’épargne contestation avec l’espoir d’empocher plus tard les dividendes de la récupération. "
Lien : https://www.legrandsoir.info/spip.php?page=forum&id_article=6723

#141392 
RSS RSS Commentaires
   
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Depuis 1974 en France, à l’époque du serpent monétaire européen, l’État - et c’est pareil dans les autres pays européens - s’est interdit à lui-même d’emprunter auprès de sa banque centrale et il s’est donc lui-même privé de la création monétaire. Donc, l’État (c’est-à -dire nous tous !) s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts, et cela rend évidemment tout beaucoup plus cher.

On ne l’a dit pas clairement : on a dit qu’il y avait désormais interdiction d’emprunter à la Banque centrale, ce qui n’est pas honnête, pas clair, et ne permet pas aux gens de comprendre. Si l’article 104, disait « Les États ne peuvent plus créer la monnaie, maintenant ils doivent l’emprunter auprès des acteurs privés en leur payant un intérêt ruineux qui rend tous les investissements publics hors de prix mais qui fait aussi le grand bonheur des riches rentiers », il y aurait eu une révolution.

Ce hold-up scandaleux coûte à la France environ 80 milliards par an et nous ruine année après année. Ce sujet devrait être au coeur de tout. Au lieu de cela, personne n’en parle.

Etienne Chouard


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.