Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le fabuleux QI d’un étudiant en journalisme

D’emblée, ce jeune rencontré dans les couloirs d’une école de journalisme m’impressionna. Il se vantait de pouvoir distinguer, à l’oreille, les chaînes de télévision (BFM-TV, LCI, France 24, TF1, France 2…) et les stations de radio (France Inter, Europe 1, RTL, RMC…). Mieux : par la lecture de deux phrases d’un article traitant d’une guerre en cours ou du Code du travail, il se faisait fort de deviner si je les avais extraites du Monde, de Libération, de l’Obs, du Point, de l’Express, voire d’un communiqué du PS ou de LREM.

J’allais crier au génie quand j’eus l’idée de lui soumettre un fragment de dépêche de l’AFP traitant de l’Arabie Saoudite. Il hasarda que le sujet était... le Venezuela.

En fait, j’avais rencontré celui dont San Antonio disait : « C’est un individu d’intelligence moyenne avec, de temps à autre, de fulgurants éclairs de connerie pure ».

Théophraste R. Chasseur de tête (de nœud).

PS. La France a perdu 4 points de QI en 10 ans selon une étude basée sur un échantillon dont les lecteurs du site legrandsoir.info ont évidemment été exclus.

URL de cette brève 5737
https://www.legrandsoir.info/le-fabuleux-qi-d-un-etudiant-en-journalisme.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/03/2018 à 18:47 par irae

Exclus car trop vieux.
Malheureusement la concrétisation du film idiocracy ne serait pas seulement une conséquence de la crétinisation des esprit par les manipulations des merdias mais aussi peut être des perturbateurs endocriniens ou la pollution ou la dégradation des conditions de vie. Toutes causes probables dont nous pouvons aussi remercier les capitalistes néo libéraux.

#145867 
04/03/2018 à 18:53 par Jacques Le Piton

Ce qui est certain c’est que la citation attribuée à San-Antonio ne se trouve dans aucun de ses romans !

#145868 
04/03/2018 à 18:55 par Feufollet

Le QI n’est pas la preuve du discernement des choses à discerner
C’est juste une prédisposition à vendre au plus offrant son intelligence supposée
Moi, je ne peux vendre mon QI qu’au Grand Soir, mais gratuitement
Mais bon, je n’ai jamais mesuré mon QI
J’ai trop peur de me retrouver au niveau des débiles normaux

#145869 
04/03/2018 à 20:16 par CAZABEAU

Pour identifier de quelle chaine de TV ou de Radio il s’agit, avec seulement deux mots, pour parler d’une guerre en cours il faut être fortiche. Parce que la totalité des médias ne parlent que de "Régime Syrien" ou " selon L’OSDH ". Sauf France Inter qui ajoute parfois mais pas tout le temp : "selon l’OSDH proche des rebelles". C’est bien là que je reconnais France Inter !

#145872 
05/03/2018 à 11:07 par AF30

Tout a fait d’accord avec Cazabeau. En effet quelle est la différence entre la 1, la 2, la 3, la 5, la 6, la 7, les chaînes info (?). Je n’en peux plus. On étouffe. Ils sont partout, à la télé, dans les journaux. Au secours ! A moins de se retirer au fond d’une grotte on tombe toujours à un moment de la journée sur la propaganda sans complexe ou bien sur l’insidieuse, la sournoise.Moralité : si je peux me permettre, il est vraiment con ce jeune.
Sinon la citation, vraiment drôle.

#145887 
05/03/2018 à 11:41 par Assimbonanga

Quand j’écoute les échanges entre gens de radio, ne serait-ce qu’à la matinale France Inter où ils s’adorent se lancer des vannes et ricaner entre eux bêtement tel des potaches facétieux, j’ai le sentiment de personnes relativement médiocres. Ce ne sont pas des aigles ! Comment sont-ils arrivés là ? Par leur vertu ? Ou par leur opportunisme ? Ou parce que c’est des fils à papa ou filles à papa ( Ali Badou, Léa Salamé) ? Des gosses pas capables de faire chirurgien ni ingénieur mais à qui on a trouvé une bonne gâche pas trop salissante ni crevante où ils gagnent bien leur vie et même avec un certain prestige social ( Oui, je me lâche un peu dans le commérage, mais après ce que j’ai entendu ce we sur France Inter ou France 2 sur le financement de campagne de Mélenchon, pas s’étonner d’une envie de rendre coup pour coup.)
Pour moi, ce ne sont pas des "journalistes" mais des animateurs d’émissions, des saltimbanques mais je ne les considère pas comme artistes ni intellectuels : des branle-bûches, des vernisseurs de pattes de dindon.

#145893 
05/03/2018 à 12:09 par Assimbonanga

Tout notre parc de journalistes est capable de lever les bras au ciel pour mettre en avant la "montée des populismes" en Europe et de nous mettre les projecteurs sur les extrêmes-droites de plein de pays d’Europe et ils ne voient pas l’extrême-droite du Venezuela ? Foutaise. Trouducs.

#145894 
05/03/2018 à 16:32 par calame julia

Pas de complexes, on peut dire (faire) ce qu’on veut... yaka s’excuser après que
certains réseaux ait sorti l’info... C’est bien ainsi qu’elle fonctionne la république
E.M..
Une forme d’enfermement ! en fait.

#145904 
07/03/2018 à 00:42 par François

Dans les test de QI, il y a toujours des anagrammes.
J’ai jamais pu saquer les anagrammes. Comme Bernard Blier avec le violon dans "Buffet froid".
https://www.dailymotion.com/video/xo0ab

#145967 
RSS RSS Commentaires
   
Autopsie des terrorismes - Les attentats du 11-septembre & l’ordre mondial
Noam CHOMSKY
Les États-Unis mènent ce qu’on appelle une « guerre de faible intensité ». C’est la doctrine officielle. Mais les définitions du conflit de faible intensité et celles du terrorisme sont presque semblables. Le terrorisme est l’utilisation de moyens coercitifs dirigés contre des populations civiles dans l’intention d’atteindre des visées politiques, religieuses ou autres. Le terrorisme n’est donc qu’une composante de l’action des États, c’est la doctrine officielle, et pas seulement celle des États-Unis. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est amusant comme le commun des mortels s’imagine que nous sommes sans cesse affairés à leur mettre des idées dans la tête, alors que c’est en empêchant certaines pensées d’y pénétrer que nous faisons le mieux notre travail.

C.S. Lewis, 1942


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.