Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le Jeaubolais vouneau est arviré

En combine avec un caviste, je me suis procuré du Beaujolais nouveau qui sera en vente demain.

Mon impression : trop cher, avec un goût de poire, de banane, de courge, de patate et de gland de première catégorie.

Néanmoins, il est alcoolisé et à la troisième toubeille j’en ai abrécié la gouleur rouche et la beaudé des édiguèdes pour lesguelles les déniaiseurs, heu daisy-nieurs ont vait pieuvre d’igaminatiok.

Ma copgamne m’a dit : « J’suis t’heureus-e gomme le sront vendirdi tou(te)s les Vrançais.e.s amoureu.ses.x des borduits nadurel.e.s du tirroir.e. »

Ah ça, elle était roubé.e !

Phréo-taste (vin).

URL de cette brève 5619
https://www.legrandsoir.info/le-jeaubolais-vouneau-est-arvire.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/11/2017 à 22:58 par François

Santé ;o)

#141656 
17/11/2017 à 09:11 par J.J.

Voyons Théophraste ! Un peu de tenue, ce n’est pas la première fois que vous étalez dans cette chronique des excès d’ éthylisme qui sont du plus mauvais effet !
Je comprends bien que l’arrivée du beaujolais nouveau est un sujet qui défie l’actualité ; il ne peut être passé sous silence, et mérite que l’on s’implique fortement à le promouvoir, m’enfin !
Figaro lui, au moins, savait se tenir : "Le vin et la paresse se partagent mon cœur."

#141660 
17/11/2017 à 11:13 par Fald

Et toujours comme le disait Abel Michéa, chroniqueur à l’Huma, le beaujolais nouveau, il faut en parler en buvant du vin de l’année précédente.

#141663 
17/11/2017 à 14:17 par cassiopea

À la tienne Théo, hic !

#141673 
RSS RSS Commentaires
   
La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.