Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

19 

Le poignant discours d’adieu de François Hollande

« J’avais promis de combattre la finance, de renégocier les traités européens, d’améliorer le sort des pauvres, d’augmenter le SMIC et j’ai multiplié le nombre de SDF et de chômeurs, j’ai enrichi les riches, j’ai livré une attaque sans précédent contre le Code du Travail, j’ai fait la guerre partout où j’ai pu (en Ukraine, Obama n’a pas voulu), j’ai bombardé des villes et des villages dont les habitants viendront chez nous pour trouver un toit ou pour se venger, j’ai aimé les princes d’Arabie, vendu une partie de Paris au Qatar, j’ai joué à faire grossir Marine Le Pen, j’ai ménagé les exilés fiscaux, j’ai obéi comme un bon élève à Bruxelles, j’ai sorti de l’ombre et je vous ai préparé pour me succéder un Rastignac enrichi à la banque Rothschild (que Mitterrand avait nationalisée).

Je vous ai menti, roulés, trompés, trahis, je me suis moqué (sans-dents), j’ai bafoué les idées de Jaurès, j’ai grossi de 20/25 kg (1), vous êtes 95 % à ne plus vouloir de moi, mais je vous prie de ne garder (avec l’aide des journalistes) que la leçon de dignité que je donne au pays en partant, impassible comme sous heu la pluie, accompagné-heu de, heu jets de-heu tomates et d’heus pourris ».

Théophraste R. (Chef du bureau « Oraisons funèbres »).

(1) Aïe, on est près du Hollande bashing, là ! Pourquoi ne pas insinuer aussi qu’il nous trompe sur la couleur de ses cheveux, tant qu’on y est ?

URL de cette brève 5256
https://www.legrandsoir.info/le-poignant-discours-d-adieu-de-francois-hollande.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/12/2016 à 08:52 par babelouest

Et pour une fois dans ma vie je vais me payer d’audace, et moi euh... phrate, me jeter sur le tigre pour le manger, à moins que ce ne soit l’inverse. Durs, les con fluents !

Du moins, c’est ce que pourrait raconter à sa manière un mien ami de Loudun : non, il n’est pas échotier, mais auteur de BD.

#130033 
02/12/2016 à 08:55 par morvandiaux

"Fidel est mort. Il est mort invaincu" Raphael Corréa
"Hollande est mort..."« nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps » Pablo Neruda

#130034 
02/12/2016 à 08:58 par Malbrough

Tout juste !
Les paroles de lucidité et empreintes de modestie de notre bon président m’ont été droit au coeur .
De l’humour, de la modestie ,de l’intelligence ,du pragmatisme , de l’espoir de voir demain, dans mon pays, la situation se retourner et entrer dès lundi dans une période de prospérité ardemment préparée par notre parti socialiste irremplaçable .
J’ai abandonné les mouchoirs , pour utiliser des serpillères tant l’émotion en regard de son action et de son sacrifice était forte .
Et quand il s’est écrié que les relations de notre pays avec la Russie allaient être normalisées ,que la guerre froide était has been , que nos échanges économiques et commerciaux rétablies avec un respect accru entre les deux peuples , qu’enfin la France allait jouer son rôle, neutralité gaullienne oblige , pour éteindre les incendies au Moyen Orient , arrêter les massacres , stopper l’hémorragie de réfugiés et calmer les modérés, c’en était trop : un seau ne pouvait contenir toutes mes larmes !
Ah François , quel grand président se cachait derrière ton apparente médiocrité , toi le chef incontesté de ce grand parti qui se préoccupe de la misère humaine , avec ses collaborateurs sincères, désintéressés , qui combattent la finance et les inégalités avec acharnement, pour mieux partager les bénéfices de cette croissance qui pointe enfin son museau..
Oui !
Nous l’avons échappé bel et uniquement grâce à ton action , ton dévouement , ta pugnacité .

#130035 
02/12/2016 à 09:22 par Mondolori

Champagne ! Champagne & champagne !!! Le larbin du capital va dégager. Mais les boniches de la finance vont nous sortir un autre Mickey pour racketter le peuple.

#130036 
02/12/2016 à 09:45 par Merlin

Il aura pris au moins cette bonne décision au cours de son quinquennat.

#130037 
02/12/2016 à 09:55 par Bernard Gensane

Raoul Castro décide de se rendre aux obsèques de François Hollande.

#130038 
02/12/2016 à 12:20 par Palamède Singouin

@ Bernard Gensanne
Après réflexion Raùl envisage de se faire représenter par Ségolène Royal et Paranagua.

#130043 
02/12/2016 à 13:32 par résistant

Cette marionnette ou une autre, ça ne me fait ni chaud ni froid, c’est juste une diversion.

#130047 
02/12/2016 à 19:05 par bourrin de gauche

A propos du vote Hollande je cite ici ce que j’avais deja ecrit.
J’ai vote Hollande en 2012 et ne le regrette pas : je ne supportais pas les glands sarkozystes et voir a la tele une bourge imbecile petrifiee devant la defaite de son champion et traiter les electeurs d’enc... suffisait a ma joie.
La vie est faite de petites joies et voir cette bande de baltringues se depatouiller dans les affaires Bettencourt bygmalion kadhafi et la lybie les ecoutes de bismuth ,goldman sachs et son ecotaxe et ses confs a 150000€ pour bismuth , karachi , l’affaire tapie et lagarde, etc... sont autant de petites joies tout comme l’affaire cahuzac d’ailleurs.
Dans le registre du mensonge et de l’escroquerie bismuth et ses supporters ont surpasse tout le monde.
Voir les fafs en tous genres et les religieux de tous dieux se tremousser en coeur avec les reacs vauriens des bonnets rouges au moment de la manif pour tous fut une pure joie aussi quel bon temps.
Je n’ai jamais cru non plus que les soi disant socialistes etaient a gauche.
D’ailleurs Hollande aura eu l’excuse d’arriver au pouvoir dans un pays completement desindustrialise par exemple.
Justement qui est le plus responsable de cette desindustrialisation ? Ce sont surtout Jospin et DSK et Fabius au depart en battant tous les records de privatisation .
Jospin et DSK firent bien pire que Hollande sans parler du financier Rocard et quand on voit merluchon menager la memoire de Jospin (il etait ministre dans son gouvernement je crois) et de Rocard on a plus que des doutes.
La loi travail, les violences policieres, nuit debout, la repression anti syndicale ? C’est la gauche qui se bat contre la gauche de droite qui est au pouvoir et qui perd, pour le moment.
Et j’ajoute : le hollande bashing est une realite : dès 2012 les medias français, à 80% de droite se sont lances dans un proces en deni de legitimite. Sans vouloir defendre la politique faite par Hollande-je n’en attendais rien a part ejecter le sarkozysme- il faut ajouter ce point qui va loin : en France, on en est au meme stade que certains pays d’amerique du sud : si un elu n’est pas celui prevu, c’est a dire le plus a droite, il est illégitime.
C’est aujourd’hui une democratie totalement truquee dans laquelle le candidat du parti le plus a droite est considere comme le vainqueur designe d’avance.
En consequence il faut reperer les candidats les plus a droite poussés par les medias et les considerer comme illégitimes puisqu’ils sont les instruments du trucage democratique.

#130062 
02/12/2016 à 19:12 par mandrin

Vals na rien compris, même après avoir becter avec Hollande a l’Elysee qui sans doute lui a confié sa non candidature autour d’une entrecôte...celui-ci en réaction a cette annonce a sorti son pic de toréro pour le planter au plus sanglant du saignent, c’est dit ...olééé c’est pour moi !!!
Du coup il n’a même pas songé une seconde que c’était la meilleur décision du mandat Hollande qui devrait avoir pour conséquence de le faire remonter dans les sondages...fais gaffe mec une corne peut en cacher une autre.

#130063 
02/12/2016 à 21:38 par Scalpel

On ne poussera pas la cruauté jusqu’à dénoncer le mousse du "capitaine de pédalo" usant, au soir du premier tour, de toute son influence pour que son frère 3 points pérennise le sarkozisme sans Sarkozy. Et merci aux G.O.P.E. dont toute sa scélérate politique a découlé.
Précisons que tous ceux qui s’attendaient à autre chose que ce qui advint ( dont votre serviteur à l’époque ) sont (était) de grands naïfs.

#130071 
03/12/2016 à 07:45 par Julien D.

C’est effrayant de voir comment, quel que soit l’article publié par LGS, une petite poignée de trolls opiniâtres intervient pour casser du Mélenchon et placer de l’Asselineau.
Sous un autre nom, Scalpel, prolixe sur LGS, est un responsable de l’UPR.
L’envahissement du GS par les trolls m’agace parce qu’on se risque à lire un commentaire pour y trouver du constructif, mais on lit à l’insu de notre plein gré, un tract de l’UPR.
Personnellement, plus que le passé du mentor de Scalpel, ce sont ces procédés d’entrisme, ses obsessions, qui m’indisposent et disqualifient la cause qu’il veut nous vendre.
Si une petite équipe a permis au GS de devenir le média qu’il est, pourquoi le parti de Scalpel, avec ses 12 000 adhérents revendiqués (on le croit, tiens !) ne créé-t-il pas son propre site, sans pour autant renoncer à s’exprimer ici, mais à visage UPR découvert et pas systématiquement, sur tout, et toujours contre les mêmes ?

PS. On a aussi Cunégonde, dans le genre...

#130080 
04/12/2016 à 04:08 par Progressiste insoumis

"Merluchon défend le Gouvrnement Jospin" ... bien que ce Gouvernement a pivatisé plein de trucs, en plus il en était membre. C’est vrai. Mais il y a un petit bémol. Mélenchon critique ces privatisations et met en avant les avancées du Gouvernement Jospin qui existent et qui n’ont rien à voir avec les cacahuettes et TOUS LES RENONCEMENTS ET RECULS de François Hollande.
Jospirn c’est :
- les "35 h sans perte de salaire",
- des droits nouveaux du travail,
- le maintien des retraites,
- la CMU, l’APA,
- mais aussi le PACS, la parité, l’IVG à 14 semaines, des pas vers le non-cumul des mandats
- des comptes sociaux au vert
...
(liste non exhaustive pechée chez le grand, l’honorable, le vénérable, incomensurable Gérard Filoche dit aussi la Moule ou caution de gauche au ps.)

Donc là on est en 2002. Ensuite Mélenchon suite à la défaite de Jospin fait une petite déprime et pond un livre, 5 ans plus tard : "En quête de gauche" où il fait tout simplement le constat de ce qui se passe pile poile en ce moment, le PS glisse de la sociale démocratie à la droite pure et simple et risque d’entrainer la dsparition du camp progressite, quelques mois plus tard l’Italie lui donne raison où Communiste, Centriste et Socialiste forment le Parti Démocrate fin 2007. En 2008 Mélenchon rompt une bonne fois pour toute avec le PS et crée le PG. Le PG s’allie au PCF en 2012 pour les Présidentielles et Législatives. Les Communistes et le camp des progressites renaissent : 11,11% 3.850.000 voix ! Mais ces voix ne se retrouvent pas aux législatives, nombre diviser par deux, du pour certains à un morcellement de la visibilité des camagnes législatives par rapport à celle de la présidentielle, probleme d’affiches qui ne faisaient plus de rapprochement avec l’affiche du candidat du fdg à la presidentielle, donc perte de repère pour l’électeur-trice. S’en suit 5 ans de cafarnaum, où malgré la perte de voix du ps dans les élections intermédiaires + régionales, cantonales, municipales, européennes, aucun report vers le fdg, victoires de la droite et du fn notamment aux européennes (élection à un tour). Tout ceci dû encore à des stratégies variables rendant invisible le fdg et incapable de mobiliser sur des campagnes identiques nationalement les abstentionnistes qui gonflent à chaque élection.
En fév. 2017, après l’annonce fin janvier du sec gen du pcf d’etre entre autre favorable à participer à la primaire du ps, Mélenchon propose sa candidature pour l’élection à la Présidentielle et dévoile fin fév. le nom du mouvement ainsi que les modalités pour désigner les candidats aux législatives. La suite, on la connait, le pcf abandonne seulement au moins de juin l’idée de primaires ps, la France Insoumise se structure, organise une convention avec tirage au sort à Lille où sera définit son pgm sur la base de l’humaind’abord, des milliers de contributions en ligne, et des apports via des auditions. Nom du programme : L’Avenir en COMMUN (diponible depuis le premier décembre pour 3euros, celui-ci est toujours amendable bien que imprimé). Les Communistes, fin novembre, se ralient comme en 2012 en désignant Mélenchon comme leur candidat pour 2017.
La France Insoumise compte 165.000 soutiens et milles comités partout en France, et cela grandit de jour en jour jusqu’à la victoire en mai 2017 et juin 2017 !

#130124 
07/12/2016 à 03:50 par JC

@Julien D.
J’ai voté pour Mélenchon, contre Sarkozy, puis j’ai rejoint depuis l’UPR comme je l’espère beaucoup d’entre vous en parallèle d’un militantisme plus idéologique.
C’est juste pour te répondre donc : Mélenchon, c’est ton papa, ou quelque chose comme ça ? Parce que sinon on ne comprend pas bien pourquoi tu te sens visé par ce qui en soi n’est que factuel (même si venant de Scalpel, c’est une attaque, mais si tu le prends comme tel c’est donc que tu es d’accord avec lui). Pas la peine d’insulter de trolls, on est sur un billet troll, et si on croit en quelque chose, c’est normal d’essayer d’en parler aux autres. Au lieu d’"appeler la police" comme tu fais (c’est plutôt moche, pousser LGS à empêcher des militants de l’UPR d’apporter quelques arguments), tu as qu’à soit ignorer, soit répondre à ce qui te semble faux dans l’attaque (ou le tract, ou ce que tu veux). Parce que Scalpel, lui, pense certainement que c’est pour ton bien qu’il te parle de GOPE etc., c’est pas contre toi, on est tous dans le même bateau.

pourquoi le parti de Scalpel, avec ses 12 000 adhérents revendiqués (on le croit, tiens !) ne créé-t-il pas son propre site


Là on se demande si ce n’est pas toi qui trolle, UPR.fr est le premier site de parti politique français d’après Alexa Ranking (il a dépassé le FN récemment), c’est un site touffu avec de la vraie bonne éducation populaire comme on aime, avec juste ce qu’il faut d’enrobage républicaniste et de bien-pensance pour justement rassembler sur un but commun précis (on peut le déplorer philosophiquement, mais tactiquement... ça se tente, faut tout tenter de toute façon, on a détruit assez de vies comme ça). Et sur un site plutôt pro-Mélenchon, c’est justifié de se concentrer sur lui, on va quand même pas vous sortir des arguments sur le fait que Le Pen est un leurre ?

Ceci dit sur le fond de la critique, je suis d’accord (étant donné mon vote Hollande que je ne renie pas, plus vite le Système aura épuisé ses leurres, plus vite on en sortira à mon avis... enfin à l’époque j’étais vraiment - encore plus - naïf par contre). Mélenchon a fait ce qu’il avait à faire. Négocier les voix ? Et sinon quoi ? Il appelle à voter Sarko ? LOL. Y’avait rien à négocier, on était faits comme des rats, le mieux à faire tactiquement était de changer la marionnette européiste. Et effectivement :

J’avais promis [...] de renégocier les traités européens


Quand on promet des choses impossibles... (à moins de faire son voyou et de montrer ses muscles comme Mélenchon, encore lui, le prônait... ce qui n’est vraiment pas conforme avec mes valeurs, ben oui, c’est pas parce qu’on est la France qu’on doit imposer nos contraintes aux autres peuples ! On a signé des traités qui les avantagent, "donner c’est donner, reprendre c’est voler" on apprend ça depuis petit !). Donc les traités qu’on a signés nous permettent non pas de faire les voyous pour renégocier mais d’en sortir (et de montrer l’exemple) pour ensuite signer de bons vieux traités bilatéraux respectueux des souverainetés (soi-disant) populaires. Le reste n’en découle pas automatiquement bien entendu, en revanche c’est une condition nécessaire. J’veux dire, qui peut être contre ça ? Hollande ou pas Hollande, ce sont effectivement les GOPE qui se sont appliqués dans tous les pays européens qui ont signé pour ça, alors on se moque et c’est rigolo puisque manque de bol pour les "promesses" électorales, ces GOPE ne luttaient pas contre la finance ou les injustices sociales, mais il ne faudrait pas perdre de vue la lune lorsqu’on se moque du doigt !

#130238 
07/12/2016 à 07:51 legrandsoir

Merci pour ce tract. Nous le distribuons à nos lecteurs.

(c’est plutôt moche, pousser LGS à empêcher des militants de l’UPR d’apporter quelques arguments),


Faut-il qu’on aille rechercher les dizaines ou centaines de commentaires que vous avez déposés ici, parfois quel que soit le sujet de l’article ?
LGS finira par modérer, sans y être poussé.

#130245 
07/12/2016 à 04:06 par JC

@Julien D. bis (désolé...)
Quant au nombre d’adhérents qui te parait farfelu, désolé mais je crois que tu t’es construit une défense intellectuelle qui se base sur rien si ce n’est (j’espère) l’ignorance. Rien ne permet de douter de ce nombre tant vanté et suivi par le mouvement, il est tout à fait réaliste d’autant plus que la procédure d’adhésion ou de don (seul financement) est très mise en avant.

Et là je suis tout à fait sérieux, si vous avez des convictions en terme de tactique politique qui peuvent nous sortir du bourbier dans lequel on a plongé depuis les années 70, de toute urgence avant qu’on ne détruise la Syrie ou qu’on commence/poursuive une autre guerre quelconque, avant qu’on ne démantèle complètement les acquis du CNR, entreprises publiques, sécurité sociale, etc., vraiment si vous avez ces convictions, il faut sortir les défendre ailleurs que dans l’entre-soi, c’est-à-dire sur les autres sites politiques qui a priori ne vous sont pas favorables (mais cherchent aussi une solution). Mon avis personnel est que en plus que Mélenchon est tout à fait "vendable" (c’est d’ailleurs mon choix numéro 2 ou 3... par défaut plutôt que par conviction, mais quand même). Il faut avoir le sens des priorités aussi, plutôt que celui de la pureté...

#130240 
07/12/2016 à 15:30 par Scalpel

C’est effrayant de voir comment, quel que soit l’article publié par LGS, une petite poignée de trolls opiniâtres intervient pour casser du Mélenchon et placer de l’Asselineau.


Je ne "place" personne plus haut. La groupie de Spicee n’a besoin de personne pour se discréditer. Il le fait très bien tout seul. Je ne lui accorde plus le moindre crédit depuis son odieux recyclage des pires intox tsahaliennes sur l’Iran (France Inter mars 2012).

Sous un autre nom, Scalpel, prolixe sur LGS, est un responsable de l’UPR.


Et oui Sherlock Holmes, j’ai un état civil en plus de mon pseudo de forumeur. C’est dingue, hein ? Bravo pour le scoop. Et merci au passage pour cette promotion de "responsable" UPR...Moi qui ne suis qu’un simple militant...

L’envahissement du GS par les trolls m’agace parce qu’on se risque à lire un commentaire pour y trouver du constructif, mais on lit à l’insu de notre plein gré, un tract de l’UPR.


J’apprécie quant à moi votre acception un rien sectaire du mot "tract".

Personnellement, plus que le passé du mentor de Scalpel, ce sont ces procédés d’entrisme, ses obsessions, qui m’indisposent et disqualifient la cause qu’il veut nous vendre.


Mon "obsession" comme vous dites est de tenter de briser certaines œillères, du genre "renégocions" la "belle idée de Paix" nazie. Partant de l’idée que ma sensibilité première est la gauche de la gauche, et ayant compris qu’il y avait tromperie sur l’étiquette, j’apporte modestement mes objections argumentées (en se référant à tel ou tel article du TFUE en lien direct avec telle politique que d’aucuns voudraient cantonner à leur sphère nationale et extraire de leur contexte originel) à perpétuer des "remèdes" qui accroissent les maux.

Si une petite équipe a permis au GS de devenir le média qu’il est, pourquoi le parti de Scalpel, avec ses 12 000 adhérents revendiqués (on le croit, tiens !) ne créé-t-il pas son propre site, sans pour autant renoncer à s’exprimer ici, mais à visage UPR découvert et pas systématiquement, sur tout, et toujours contre les mêmes ?

A 15H25, "le parti de Scalpel" (mes chevilles vont exploser) comptait 13770 adhérents, et non "12000" comme vous...avez raison de ne pas le croire ! Nous militons pour la plus totale transparence et pour un contrôle par des audits indépendants des forces respectives de nos partis politiques. Encore à côté de la cible, désolé.
Mais le meilleur consiste à la fois à m’exhorter à parler "UPR", me faisant le grief d’avancer à visage masqué...et dans le même intrépide élan de me reprocher des..."tracts" !...
N’y voyez-vous pas une (légère) contradiction dans les termes ?

#130254 
07/12/2016 à 16:26 par Julien D

@ Scalpel

Et merci au passage pour cette promotion de "responsable" UPR...Moi qui ne suis qu’un simple militant...

Organisateur des réunions et 6ème sur la liste de l’UPR aux régionales dans le Finistère et assez proche de l’appareil pour savoir que :

A 15H25, "le parti de Scalpel" (mes chevilles vont exploser) comptait 13770 adhérents, et non "12000" comme vous...avez raison de ne pas le croire

Bon, en vous répondant, je vous permets d’occuper encore le terrain. Stop et adieu.

#130255 
07/12/2016 à 18:07 par Scalpel

Animateur de réunions...à Brest (nous en avons aussi à Concarneau, Châteaulin et Morlaix...) et depuis... août 2016...quant à votre "6 ème" positionnement sur je ne sais quelle liste aux régionales...cela ne fait nullement de moi actuellement un quelconque "responsable" UPR...ET quand bien même à l’avenir m’échoient quelque responsabilité future, je ne vois pas en quoi cela m’interdirait de militer...
Que ne serais-je à votre regard déformant si j’étais délégué départemental...régional...ou national comme l’UPR en recèle une grosse centaine...
Vos "contributions" me font perdre mon temps.

#130261 
RSS RSS Commentaires
   
PALESTINE
Noam CHOMSKY, Ilan PAPPE
La question palestinienne est représentative de ce qui ne tourne pas rond dans le monde. Le rôle des États occidentaux et l’accord tacite de diverses institutions en font un cas très particulier de la politique actuelle. Les trois dernières offensives militaires d’envergure menées par Israël contre Gaza, entre 2008 et 2014, ont fait des milliers de morts du côté palestinien et donné lieu à de nouvelles expropriations de terres en Cisjordanie. Ces guerres de conquête israélienne ont ravivé, chez les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le domaine de la liberté commence là où s’arrête le travail déterminé par la nécessité.

Karl Marx

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.