Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

25 

Les gloires de la République

Le Figaro.fr du 15/09/2017 illustre son article « Trois présidents dans un Palais… » par cette photo.

On y remarque que François Hollande a changé la couleur de la teinture de ses cheveux et que, encadrant les trois présidents, Valls, tout à droite sur la photo (et dans la vie) est aussi méconnaissable que Cambadélis, tout à gauche sur la photo (mais pas dans la vie).

Théophraste R. (Dit « Oeil de Lynx » et « Langue de vipère »).

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/09/15/01002-20170915ARTFIG00311-...

URL de cette brève 5547
https://www.legrandsoir.info/les-gloires-de-la-republique.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/09/2017 à 09:10 par François

3 générations de présidents 100 % acquis au capital.
3 traitres plébiscité par les aliénés endormis.
Et en prime une petasse bourge qui defie toute les règles de l’esthetique, un monstre qui prouve que la chirurgie, le maquillage et les fringues les plus cheres du monde n’achetent pas la beauté.

#139722 
16/09/2017 à 10:35 par irae

Pas rancuniers les fénéants.

#139724 
16/09/2017 à 13:55 par Assimbonanga

François, cinq ans c’est pas une génération. Juste un contrat.
Chacun d’entre eux n’a que rempli un contrat de 5 ans.
Je crois que ça leur ôte grandement le prestige de la fonction. Ils m’apparaissent plus comme des PDG que comme des Présidents de la République. Et, paradoxalement, moins ils ont de grandeur et plus ils s’en croivent. Macron se la pète encore plus que Bling-Bling Ier.
Un vrai monarque capricieux et fantasque. Monsieur se met en scène au Louvre, sur la Seine, aux champs Élysées devant le Parthénon... Il révise ses cours d’histoire classique au lycée de la Providence (heureuse jeunesse d’un fayot de compétition).
Malheureusement il croit qu’on peut prendre les gens indéfiniment pour des cons en leur offrant du spectacle à la télé. On verra jusqu’à quel point.

#139731 
16/09/2017 à 14:59 par irae

Oui beaucoup d’investissements esthétiques pour rien. Une personne que la mediacratie nous vend pour une femme toute simple.
Sauf que c’est une fille de grands bourgeois locaux et ex épouse d’un banquier, ancienne enseignante dans le secteur catho. Comme on dit de nos jours elle coche toutes les cases du libéralisme.

#139735 
16/09/2017 à 15:36 par Szwed

Économie, emploi, guerres, environnement, moralisation, attentats, libertés publiques, intérêt général....trois présidents ratés, trois présidents calamiteux. Les quinze piteuses de la Vème République

#139736 
17/09/2017 à 08:35 par irae

Bientôt 20. Modèle électoral à revoir de fond en comble. En particulier l’indirect du sénat et la prési (transformée en élection d’élimination et de vote part défaut) me hérissent avec les résultats catastrophiques qu’on connaît.

#139748 
17/09/2017 à 09:41 par Assimbonanga

Entendu ce matin sur France Inter. Selon les dires du mari de Carla Bruni, Brigitte Macron aurait toujours voté Sarkozy. Cela me semble plus que plausible. Logique.
Catho, bourge, de droite. Logique.

#139751 
17/09/2017 à 17:38 par irae

Précision utile pour les mal comprenant qui ont gobé le ni de droite ni de gauche (distinction qui n’a plus de sens depuis que le ps s’est idéologiquement rangé à droite) en oubliant cette petite précision mais 100 % libéral.

#139766 
17/09/2017 à 19:49 par François

Ce n’est effectivement pas une generation au sens ethologique du terme, mais on aura bien compris je pense.
Quand à ce sapin mal décoré qui accompagne macron dans ses déplacements, je trouve son sourire d’une obscénité et d’une laideur totale.

#139768 
18/09/2017 à 04:00 par depassage

@ François
Je vous lis souvent pour ne pas dire à tous les coups et je vous apprécie. Mais s’attarder sur les défauts ou les qualités physiques d’une personne, cela dégrade le propos. Sur ce, salut et bonne continuité !

#139781 
18/09/2017 à 10:39 par Assimbonanga

Sarko et Macron sont vraiment des présidents par la comm’ et le marketing. Ils jouent sur la fabrication d’un personnage, à la Walt Disney, tableau par tableau, dans un décor type, avec petite phrase choc pour impressionner les cerveaux de la population. Globalement, ça marche assez bien. Le bon peuple gobe ça comme il a gobé la propagande de Pétain à une autre époque.
Pourtant, bien sûr, ce culte de la personnalité ne leur sera jamais imputé. On en affublera plutôt un Mélenchon... Ne nous attardons pas sur Mélenchon, c’est juste un aparté.
Je voudrais signaler un autre cas aigu de culte de la personnalité (sur deniers publics) : l’abominable W. Voyez en page 03 du premier magazine de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, cette magnifique photo en pied du monumental grand homme juché sur la montagne céleste sous les regards énamourés de ses apôtres éblouis ! Le magazine à feuilleter (ou télécharger) : https://www.auvergnerhonealpes.fr/271-magazine-la-region-auvergne-rhon...
Tu es mon berger, ô seigneur. Et quel bel homme !
Ouarf.
Capture, détournement et diffusion de l’image souhaités !!!!

#139788 
18/09/2017 à 13:00 par irae

Cher de passage
Il y a une différence entre une apparence héritée involontaire sur laquelle il n’y a pas lieu de gloser et une volontairement recherchée à coups de bistouri (cf le tour de poitrine) et d’euros et esthétiquement ratée. Vous savez un peu comme Mickael Jacson ou lolo ferrari effrayants !

#139791 
18/09/2017 à 13:08 par irae

Oui et tant que nous y sommes sur le fond, apparence refaite au bistouri :
- détournement de la science médicale pour satisfaction personnelle
- marchandisation médicale accessible aux plus aisés
Bref pratique 100 % libérale parfaitement criticable.

#139793 
18/09/2017 à 15:37 par depassage

Irae
Je suis entièrement d’accord avec vous. La chose, cette chose que je n’ose nommer est critiquable, mais elle n’est pas essentielle. C’est le regard de François ou de n’importe qui qui porte un regard compatissant et critique sur le destin humain qui m’intéresse et qu’il faut présever des distractions. je voulais dire que le propos serein est meilleur car derrière ces images travaillées au bistouri, il y a beaucoup de tragique subi ou qu’on fait subir.

#139800 
18/09/2017 à 20:33 par irae

Si vous voulez parler des injonctions (très néolibérales au fond) portant sur les femmes et les contraintes esthétiques qui pèsent d’abord et presqu’exclusivement sur elles je comprends votre propos. Mais n’est-ce pas une raison supplémentaire de s’y opposer y compris par l’ironie ?

#139813 
18/09/2017 à 20:41 par François

Bonjour Depessage (et merci au passage pour vos bons mots).
Il y a un côté second degré/provocation dans ma remarque sur b. macron. Je trouve aussi que critiquer le physique n’est pas un signe d’intelligence. Mais je vois dans cette femme autre chose, à savoir l’indécence de l’argent dépensé en costume de luxe, en coiffure, l’indécence de toute l’industrie du luxe en general, de ce monde qui s’accommode d’autant plus des inégalités extrêmes qu’ils en vivent. La perversion de notre société est telle que cette industrie est une des plus prospère. C’est toute cette vision qui est vraiment d’une laideur à vomir.
Quand on y réfléchit, c’est assez symptomatique de la place qui est donné aux femmes dans notre société, mais c’est un autre débat..

#139814 
18/09/2017 à 23:41 par Assimbonanga

Pour moi ; les tailleurs de luxe Louis Vuitton offerts à Brigitte Macron par LVMH ( Bernard Arnaud) me ramènent immanquablement au film de François Ruffin, Merci Patron. Et surtout à tout ce que ce film met en évidence.

#139820 
19/09/2017 à 00:54 par François

Depassage, pardon... pas Depessage... décidément j’en rate pas une.
J’en profite pour rebondir sur ce conditionnement societal qui a, il me semble, créé ces parodies d’humain, avec l’homme fort et dominant, la femme belle et dominée, reduite à consacrer tout son energie et son argent pour soigner son apparence.
Les choses évoluent, mais il me semble que ce modèle, et d’une manière générale, toute la moralité et les traditions judeo chrétiennes, pesent encore lourdement sur les comportements.

#139823 
19/09/2017 à 05:19 par depassage

À Irae
Je partage seulement une manière de voir. Il n’est pas question de blâmer qui que ce soit sur quoi que ce soit. On peut ironiser et dire tout ce qui nous passe par la tête. Je peux aller même dans votre sens et dire que la personne est un tronc de chêne sur deux béquilles en forme de buchettes d’allumette qui... etc. etc. et qui peut tout représenter mais pas une Marianne. Quoi qu’il en soit, les femmes me déçoivent moins que les hommes qui font beaucoup dans l’allure et moins dans l’authenticité. Autrement dit, les hommes qui agissent en girouette au gré des vents.

#139828 
19/09/2017 à 08:34 par Assimbonanga

Malgré ses petites canes maigres, Brigitte plaît. Elle plaît aux hommes, pas à tous peut-être, mais à beaucoup. Elle a toujours été belle femme et c’est bien ce qui a dû séduire son jeune élève de théâtre. Aujourd’hui, elle donne dans le style poupée Barbie, toujours assortie au décor. Je ne pense nullement qu’elle se soit "fait refaire" en revanche. Elle sait juste cultiver ses atouts. C’est très féminin et elle n’abdique pas face à l’âge ce que l’on peut applaudir ! Mais tout ça, on s’en fout, non ? Ça nous fait une belle jambe !
Ce que je trouve vraiment troublant, c’est la promiscuité avec l’oligarque Bernard Arnaud. Si vous avez vu le film de François Ruffin, une fois qu’on a bien jubilé de la victoire du pot de terre contre le pot de fer, il faut observer certains détails inadmissibles : parti d’un homme de main barbouze, une information remonte jusqu’au chef de l’état, redescend jusqu’à un élu local (PS) et , au bout du compte, les forces de l’Ordre Public sont diligentées dans le hall de LVMH pour sécuriser son assemblée générale : détournement de bien public au profit d’intérêts privés. Et l’opération se reproduit une seconde fois où plusieurs cars de police sont positionnés pour "protéger" une boutique Dior !!! N’est-ce pas complètement extravagant ? Anticonstitutionnel ? Illégal ?

#139831 
19/09/2017 à 17:30 par irae

Elle n’a pas que le nez de refait et grand bien fasse aux miros qui lui trouvent du charme.
Assurément il est tellement plus facile de ne pas se laisser avec l’âge quand on a les moyens et pas d’autre sujet de préoccupation.
Salopes de vieilles pauvres moches qui se laissent aller volontairement et louanges admiratives pour les grandes bourges bien entretenues qui se soumettent aux désirs masculins.
OUPS je sais je m’emporte mais la défense de la cause féministe n’oblige ni à perdre de vue les inégalités sociales ni les jeux de domination.

#139850 
20/09/2017 à 05:37 par François

@ Assimbonanga :« Elle sait juste cultiver ses atouts. C’est très féminin et elle n’abdique pas face à l’âge ce que l’on peut applaudir ! »
Ca c’est vraiment le résultat typique de 2000 ans de conditionnement paternaliste judéo-chrétien. Si la condition de la femme est de plaire, cela la ramène forcement à une position inférieure à celui à qui elle doit s’efforcer de plaire. Mais cette vision est tellement profondément incrustée dans les esprits que l’écrasante majorité des mamans la transmette inconsciemment à leur fille, sans jamais réfléchir à ce modèle, qui représente de façon évidente une forme de servitude.
Et l’idée de ne pas abdiquer devant l’âge est elle aussi d’une perversion folle. Faire de l’âge un ennemi c’est rentrer dans le monde de de la superficialité, du paraître. Il y a un équilibre dans la nature, chaque age y apporte sa patte. La jeunesse apporte l’energie, l’age mure apporte la sagesse, l’expérience, le recul. Fuir l’age c’est une course inutile contreproductive et perdue d’avance. On peut effectivement applaudir, pourquoi pas. Moi, ça me fait pitié de voir toute cette énergie inutilement dépensée.

#139866 
20/09/2017 à 08:44 par Assimbonanga

@François. Merci. Par contre, sur la collusion oligarque/chef de l’Etat ?
Au fait, en tant qu’homme, comment vit-on le souci de l’aspect physique, l’âge venu ? Plaire n’est-il plus un sujet ?
Bonne journée à vous, Irae, François.

#139872 
20/09/2017 à 12:54 par François

@ assimbonanga
Cherchez à plaire d’une certaine façon et vous allez attirer certaines personnes.

#139880 
21/09/2017 à 09:54 par Assimbonanga

Effectivement François ! Selon les milieux socio-professionnels, les styles varient et les séductions se déclinent. Qui se ressemble s’assemble. Toutefois, la silhouette fine de Brigitte Macron est dans un standard très répandu... Les hommes ne sont pas de bois. Elle plaît, je pense. Et je n’irais nullement l’attaquer par le biais de sa plastique ni de ses efforts pour rester femme et dans le moove. Il y aurait d’autres critiques probablement à lui opposer, sur son rôle, sur celui qu’on voudrait lui donner, sur la réserve qui devraît être la sienne, sur qui peut se permettre de lui sponsoriser ses tenues de cérémonie. Et on en revient au sujet : quid de la collusion chef d’Etat/ Oligarchie ? Avez-vous vu le film Merci Patron ?

#139906 
RSS RSS Commentaires
   
Palestine, photographies de Rogério Ferrari
Préface, Dominique Vidal - Texte, Leïla Khaled Rogério Ferrari n’est pas un reporter-photographe. Il ne scrute pas, ne témoigne pas, n’écrit pas d’images. Il s’emploie à rendre au plus grand nombre ce qu’il a reçu en partage : l’humanité tenace de celles et ceux à qui elle est déniée. Existences-Résistances est un alcool fort, dont l’alambic n’a pas de secret ; il lui a suffit de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d’ivresse. Mais un silence. De ces silences (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le combattant qui l’emporte est celui qui gagne la campagne de l’information. Nous en avons fait la démonstration au monde : l’information est la clef de la guerre moderne - stratégiquement, opérationnellement, tactiquement et techniquement. »

Glen Otis (Général US)


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.