RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Manuel Valls, comment tu élèves tes gosses ?

En juin 1993, avant d’être confondu, un député socialiste et ancien ministre, Jacques Mellick, avait soutenu devant la Justice qu’il se trouvait dans le bureau de Bernard Tapie à Paris à une heure où un entraîneur disait dialoguer à Valenciennes avec Tapie qui lui proposait un petit arrangement fouteux.

En juin 2015, Michel Platini soutient que la présence de Manuel Valls à un match de foot à Berlin répondait à une invitation qu’il lui avait faite pour une réunion ce jour-là, à cette heure-là, à cet endroit-là et pour parler de 2016.

Comme dirait Aphatie refusant de croire en la culpabilité du ministre socialiste Jérôme Cahuzac : « Des prrreuves ! On veut des prrrreuves ! » (photocopie de l’invitation avec ordre du jour, agendas de Platini et Valls...).

Pour l’heure, il semblerait que la réunion invoquée n’ait pas eu lieu et que Platini était à Paris, deux jours après l’escapade berlinoise de notre Premier ministre avec deux de ses enfants à qui il apprend la probité dans le service de la République et l’amour de la vérité.

La pauvreté des arguments de Valls, Hollande, Sapin et autres solfériniens est consternante. Seuls peuvent y croire ceux dont Desproges (qui haïssait le foot) disait qu’ils ont un QI dont le chiffre ne dépasse pas celui de la température anale. Ou alors, il faut être encore et toujours électeur du PS (ce qui n’empêche pas).

Théophraste R. (Chef du bureau des cartons rouges au GS).

URL de cette brève 4688
https://www.legrandsoir.info/manuel-valls-comment-tu-eleves-tes-gosses.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
11/06/2015 à 07:39 par morvandiaux

la nécessité d’une Assemblée Constituante pour aller vers une 6ème République universelle, démocratique, écologique est de plus en plus urgente :
de petits marquis poudrés abusent de la République et répondent comme le faisait la marie-antoinette !!

#116466 
11/06/2015 à 09:56 par Palamède Singouin

" Les encaleçonés sudoripares" qu’il disait Desproges à propos des footeux.

#116467 
11/06/2015 à 11:36 par Maxime Vivas

1- Agnès Saal fait voyager en taxi son fils aux frais de la République. Découverte, elle rembourse.
2- Manuel fait voyager deux de ses enfants en Falcon aux frais de la République. Découvert, il rembourse.
3- Tartempion, 20 ans, chômeur, voyage aux frais du voisin à qui il a "emprunté" sa mob. Découvert, il goûte au charme des mains menottées derrière le dos, du plaquage à terre, du genou sur la tête, il prend sa rouste dans le fourgon ou au commissariat, il passe en jugement, il est condamné, il ne pourra donc jamais, contrairement à Saal et Valls, entrer au service de l’Etat.
Tartempion a commis la mère de toutes les fautes : il a été indélicat AVANT d’être haut fonctionnaire ou élu.

#116468 
11/06/2015 à 12:23 par Autrement

Les enfants de Manuel Valls sont éduqués comme le sont tous les fils et filles de famille, – "enfants de beurre", comme disent les Grecs –, appelés à devenir de Young Leaders et capables de bénéficier tranquillement à ce titre de tous les avantages du gratin gratiné. Qui sont juteux (mais ne rendent pas forcément les enfants heureux). Pendant ce temps, les enfants des autres doivent être rendus dociles aux champions de la concurrence, et soumis à tout ce qu’elle suppose d’arrogance, d’hypocrisie et de nez de Pinocchio, un Pinocchio qui n’a même plus le coeur de se souvenir de Gepetto. Les enfants des autres doivent être privés de langage et d’histoire, privés de la faculté de critique, voués à l’aléatoire et à la précarité, voués à l’apprentissage précoce et à la pédagogie des châteaux-forts en carton, dans le cadre de pratiques fourre-tout qui diminuent d’autant l’accès à la maîtrise des connaissances, et rendent encore plus difficile à l’enfant devenu adulte de tenir tête, en connaissance de cause, à quelque autorité que ce soit, fût-elle aussi absurde que destructrice. Voués à la soumission ou à la violence gratuite, voués à rester prisonniers de stéréotypes. Heureusement, leur réforme ne passera pas, et si elle passe, nous saurons la retourner contre ses promoteurs. Lisez plutôt ici ce que pense RM Jennar de la réforme des collèges : il a mis dans le mille.

#116471 
11/06/2015 à 21:19 par macno

À force de voler aussi haut que les médias main stream (et que la Droite), faut vraiment faire gaffe de ne pas finir par s’écraser...
Je n’ai pas plus de sympathie que ça envers Manuel Valls, mais il a fait ce que tout un chacun, s’il en a l’occasion et à son humble échelle, se permettrait de faire, et au contraire cela a renforcé le peu de sympathie que j’avais à son égard...
C’est dérisoire !

#116477 
11/06/2015 à 23:02 par Taliondachille

Blanche-Neige s’assoit en rosissant sur le visage de Pinocchio :
- Pinocchio ! Raconte-moi des mensonges !

moralité : tant que le mensonge rapporte...

#116478 
12/06/2015 à 00:16 par Dwaabala

Un curieux moment, un de plus sous ce quinquennat normal, où la vie politique se trouve rabaissée au niveau des turpitudes de la vie privée de son personnel.
Malgré tout, s’il ne faisait pas les poches du peuple beaucoup de choses lui seraient pardonnées.

#116483 
RSS RSS Commentaires
   

Une histoire populaire des États-Unis - De 1492 à nos jours
Howard ZINN
Cette histoire des États-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’avenir appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt.

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.