Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

18 

Marine Le Pen désarmée par la franchise de Macron

Candidat à la présidentielle, Mitterrand nous avait caché bien des choses. Dame ! fit remarquer un plaisantin, il ne pouvait pas dire : « J’ai été décoré de la Francisque, j’ai une double vie, une fille cachée et un cancer : votez pour moi ! ».

Les temps ont changé. Un banquier peut promettre de ne pas abroger la loi El Khomri, de ne pas défendre les intérêts de la France face à l’Allemagne, il peut rabrouer ses soutiens (Pour Valls : « Je n’ai pas fondé une maison d’hôtes »), singer Sarkozy et son Fouquet’s avec son repas à la Rotonde, traiter des ouvrières d’illettrées et les habitants du Pas de Calais d’alcooliques.

Via le secrétaire d’En Marche il peut faire dire à Attali (qui l’a présenté à Hollande) de se taire.

Il peut couper l’herbe sous les pieds de Hollande (qui en avait fait le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République) en se présentant à l’élection quand le président sortant hésitait.

Il peut dénoncer la « laïcité revancharde » de Vals (dont il fut ministre).

Il peut promettre au peuple de France la perte de ses droits sociaux, la soumission à la Finance, la capitulation devant l’Europe des marchands.

Il peut tout : trahir ceux qui l’ont sorti de l’ombre et ceux qui vont l’asseoir pour 5 ans dans la lumière des lustres de cristal, parce qu’il affronte celle que les solfériniens ont fait grandir pour que les électeurs les reconduisent au Pouvoir. S’il veut, il peut même la traiter de fasciste, comme le fit Jean-Luc Mélenchon.

At-ten-ti-on ! Si vous ne votez pas pour lui, si vous ne lui assurez pas au moins un 60% contre 40%, vous serez (on vous l’explique déjà), plus responsable de notre avenir que Marine le Pen, Hollande, Valls et Macron réunis.

Théophraste R. (Sous-chef de bureau chargé du dossier : « Pourquoi les poules qui ne votent pas pour le renard, les Dindes pour Noël, les moutons pour le boucher, sont-ils plus coupables que les loups et les éleveurs de loups ? »).

PS. Une Internaute offre une prime de 1000 euros à qui décryptera les paroles de Macron dans cette vidéo (18 secondes) : https://twitter.com/spetsnagirl/status/857920845884399618/video/1

URL de cette brève 5424
https://www.legrandsoir.info/marine-le-pen-desarmee-par-la-franchise-de-macron.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
03/05/2017 à 10:14 par ozerfil

On fait quoi, alors : on pulvérise Macron avec Le Pen - ce qui propulse l’extrême droite au plus haut - ou on lui laisse les mains libres en lui offrant le pouvoir sur un plateau...?!!

La dictature de l’argent ou la dictature de la pensée ?

Bien malin qui choisira sans se demander ce qu’il a fait...

#135324 
03/05/2017 à 10:23 par ozerfil

Pour la phrase de Macron : comment noyer l’auditeur sous un déluge incohérent de mots sans réel rapport entre eux, en s’appuyant sur les grands principes... creux, pour que chacun y trouve ce qu’il veut, et arriver à ses fins !!

Du BHL dans le texte.

Sarkozy sait aussi faire ces phrases sans queue ni tête, mais c’est par médiocrité...

Tous ceux-là devraient savoir que ce ne sont pas les grands mots ni les phrases alambiquées qui font les grandes idées mais les grands maux décrits et analysés simplement.

#135325 
03/05/2017 à 11:49 par Szwed

Faire massivement peur aux Français-es en agitant l’épouvantail de l’extrême droite (ici, la fille à JM Le Pen) est devenu un classique des élections françaises et européennes. Dans ce contexte, la campagne du second tour de l’élection présidentielle française de 2017 donne à voir un autre phénomène tout aussi inquiétant : ainsi on observe que le système convoque à hauts cris et chuchotements le ban et l’arrière ban des obligés de l’oligarchie et autres prébendiers de celle-ci, soit pour témoigner en faveur de l’ex-ministre de l’économie de F. Hollande, soit pour faire appeler le peuple au vote Macron . Cette insistance avec laquelle les médias (publiques et privées) pilonnent l’opinion en faveur de Macron engendre un malaise certain, cela devient grotesque et insupportable. De quoi ont-ils peur ?
En fait la situation est limpide : alors que les instituts de sondage donnent Macron vainqueur contre Le Pen au second tour avec 60 % des suffrages, cette hystérie médiatique collective (du MEDEF à Zidane-qui paie l’impôt à l’étranger) de l’appel général à faire barrage à l’extrême droite, occulte le véritable enjeu : la légitimité de l’élection du petit commis des Rothschild. Pire que les 82% de Chirac en 2002, il faudrait à ce dernier un plébiscite d’adhésion ! Il est fort douteux que la sagesse et le sens politique des électeurs lui accorde l’un ou l’autre.
En effet, en plus du niveau d’abstention habituel, les Français Insoumis vont s’abstenir ou voter blanc, Macron ne peut alors compter que sur 65 à 70 % d’électeurs. Hors 60% de vote en sa faveur sur 70 % d’exprimés cela ne représente au mieux que 42 % .. Ce score suffit certes pour emporter l’élection(et la monarchie présidentielle que nous combattons), mais illustre mal l’adhésion des gens au candidat, tant souhaitée par ce dernier et l’oligarchie en place.
Moins d’un Français sur deux désignera Macron président de la République !
Alors pourquoi culpabiliser les opposants du représentant de l’oligarchie pour ce second tour, et pourquoi nous soumettrions-nous à l’injonction du vote utile :
Ni Macron encore moins Le Pen, préconisons le vote blanc ou l’abstention les plus larges.
Pas de pleins pouvoirs à la monarchie présidentielle !

#135326 
03/05/2017 à 11:51 par Irae

Quand la vacuité rejoint la suffisance du plaisir du son de sa propre voix dans une non altérité recentrée sur une idiosyncrasie subjectivo centripète gonflée de son importance d’un amour profond du self comme reflet en creux du mépris des autres objectivés comme résidus extérieurs à la classe des sachants des comprants des ultra lucides et des emplis d’hélium on secoue bien dans un shaker avec des glaçons et on obtient ce résultat.

#135327 
03/05/2017 à 13:23 par Adel

Ils sont bien emmerdés maintenant que le peuple découvre leurs machinations de faire arriver Le pen au 2nd tour. Il y a peu de chances qu’elle passe mais je lui souhaite à Macron, la plus courte victoire possible, quelques milliers de voix m’enchanteraient. Ainsi ils (nos milliardaires) se sentiront vraiment menacés et arrêteront peut être de nous emmerder à longueur de temps avec le moindre fait divers où un barbu, une femme voilée ou un connard qui porte un prénom musulman a le mauvais rôle. Personnellement, faute d’avoir pu choisir mon berger, je ne changerai pas de troupeau, hasta la revolucion siempre ! Il nous reste les legislatives pour fructifier ces 19,5 et là au moins il n’y aura pas ces idiots utiles des microcandidatures dont les candidatures ont été parrainées dans le seul but de faire echouer JLM n’en déplaise aux UPRistes, NPA, LO et désormais le PS,

#135328 
03/05/2017 à 17:55 par Fald

Adel : les milliardaires se sentiraient menacés par un bon score de Le Pen ? Attention ! La moquette, faut éviter ! Même en infusion !
Le fascisme est une cartouche que les patrons gardent en réserve et préfèrent n’utiliser qu’en dernier recours car il revient plus cher qu’un consensus. Mais une menace pour eux...
Vous voulez sans doute dire que la protestation "populaire" du vote Fifille-à Papa pourrait les effrayer ? Tout faux là encore ! L’extrême droite, c’est justement des gens de la haute qui manipulent le petit peuple. C’est un phénomène assez récent puisqu’il n’est connu que depuis le renversement de la république romaine par Jules César.

Sinon, Théophraste écrit : « Il peut couper l’herbe sous les pieds de Hollande (qui en avait fait le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République) en se présentant à l’élection quand le président sortant hésitait. »
Je crois plutôt que c’est Hollande en personne qui a envoyé Macron poser sa candidature quand il a réalisé qu’il ne repasserai jamais et que l’aile droite du PS perdrait les primaires. Hollande est un pro de la magouille. N’oublions pas qu’il a appris avec le plus grand, Mitterrand, le Petit Oncle du Peuple, Génie du Morvan, Charente de la Pensée !

#135338 
03/05/2017 à 20:09 par Irae

Question de débat un brin orientée sur 28 minutes : "l’abstention est-elle raisonnable ?" Et le vote pour une des 2 créations des puissants pour mieux nous asservir il est comment" ?

#135345 
03/05/2017 à 22:28 par calame julia

Dans mon entourage ce sera abstention et bulletin nul !
Pas bulletin blanc : bulletin nul.

#135347 
03/05/2017 à 22:49 par Feufollet

Ma foi, il me semble ressentir un fatalisme favorable à Macron
La haine de la haine de Marine assombri la lecture de l’enjeu.
- La souveraineté de l’état-nation français qui sombrera davantage
dans l’ordolibéralisme entrainant dans sa descente d’autres états-nations.
La gauche post-moderne est prise au piège de son idéal internationaliste
Pas facile d’inverser son dogme religieux
Se retrouver à devoir sauver son état-nation « social »
En votant la Marine.
Et bien oui, autant sauver cela que son orgueil virginal

#135349 
04/05/2017 à 07:26 par Georges SPORRI

COUPLE PERVERS... Mes voisins s’insultent tous les jours depuis plusieurs décennies. Notre immeuble est bien insonorisé mais ils s’enguirlandent partout, sur la terrasse, le parking et dans les escaliers. Alors on sait beaucoup de choses sur leurs vies intime et sexuelle glauques, et il est facile de comprendre pourquoi ils n’ont jamais divorcé. Heureusement ils sont stériles tous les deux et n’éduquent pas d’’enfants dans cette ambiance, sinon il faudrait les signaler aux services de protection des mineurs.

#135355 
04/05/2017 à 08:59 par ozerfil

Après cet inutile et piètre débat entre deux médiocres candidats n’ayant rien à proposer, qui se sont par conséquent logiquement réfugiés dans l’invective de court d’école, et n’auront intéressé et convaincu que leurs partisans, il apparaît que "nous avons le choix entre l’âne et le bourricot" !!

Dire qu’il y a en France un brillant JL Mélenchon éliminé au premier tour...

A désespérer de tout.

Préparons-nous donc à plonger dans l’ultralibéralisme.

Le Système a parfaitement joué avec le FN : il est finalement sa meilleure assurance d’être toujours en place !!

#135359 
04/05/2017 à 10:11 par Palamède Singouin

@Ozerfil

Dire qu’il y a en France un brillant JL Mélenchon éliminé au premier tour...

La démocratie a horreur des têtes qui dépassent, c’est bien connu !

#135364 
04/05/2017 à 11:32 par Autrement

Hier soir j’ai regardé un film avec James Stewart et Marlène Dietrich. Fatiguée quand même, je vous renvoie à l’humeur de Lordon ICI.
Extraits :

On pourra dire ce qu’on veut du candidat Mélenchon, mais on aura du mal à éviter de voir que pour la première fois il a ramené du vote populaire vers la gauche, et contesté efficacement le vote « jeunes » au FN. C’est donc à cette performance, première du genre depuis vingt ans, que le pharisaïsme de l’antifascisme, dont tout ce qu’il soutient par ailleurs en fait l’auxiliaire objectif de la fascisation du pays, vient faire procès « d’absence de consignes » ou « d’insuffisante netteté »

(...)

Car on finit par se demander si certains à gauche, pourtant très prompts à l’inflammation morale antifasciste et à l’invocation des enseignements de l’histoire, ont vraiment pris au sérieux, entendons autrement qu’en mots, l’événement de 2002, et la nécessité qu’il ne connaisse aucune réplique. N’étant pas feignants ni de l’appel grandiloquent ni du vote utile – on en connaît qui, avec une prescience remarquable, appelaient dès février à ce que Mélenchon se retire en faveur de Hamon et déjà bien sûr « pour faire barrage au fascisme » (1)… – on aurait logiquement attendu que, disons sur le coup de début avril, ils appuyassent de tout leur renfort la candidature de gauche manifestement en position de dégager le FN du second tour. Étrangement, les appels sont restés en carafe – quand ils n’ont pas insinué au contraire –, pour ne claironner à nouveau qu’à partir du 24 avril. Et l’on admire toutes les géométries variables dont sont capables les haines idéologiques caparaçonnées de vertu. Note (1) : Voir par exemple Philippe Marlière, « Benoît Hamon, un vote trompe-la-mort », Contretemps, 21 février 2017.

Alors, qu’ ils ne viennent pas verser des larmes de crocodile sur le sort des "prolos" pour se refaire une conscience (de classe ?).
ABSTENTION !
Et après, mieux à faire qu’à palabrer des mêmes aux mêmes. Vous savez ce qu’ils vous disent, les jeunes au RSA ?

#135370 
04/05/2017 à 13:28 par ozerfil

Cour d’école bien sûr...

#135373 
04/05/2017 à 14:49 par Adel

@ Fald

La modestie n’est pas ton fort. Quant aux patrons fais la différence entre les financiers, dont les profits ont besoin de stabilité, et de l’euro et les industriels dont les intérêts divergent et qui eux recherchent le controle des débouchés et des matièrespremières . L’arrivée de Mlp au pvr nuirait plus aux financiers un enfant comprendrait cela.

#135375 
04/05/2017 à 16:23 par depassage

@ Adel
Je ne sais d’où vous sortez la contradiction qui existe entre le patronat et la finance même si je peux vous céder qu’elle fut. Oui, il existe encore quelques sociétés familiales avec le capitalisme de l’arrière arrière grand-père, mais elles ne pèsent d’aucun poids face à la finance et à ses grandes sociétés de production à produire du profit coûte que coûte et à se soucier des débouchés et des matières premières tout scrupule en rencart. À ma connaissance, il n’existe aucune activité économique non financiarisée à outrance de nos jours dans le sens où elle reste greffée à des taux d’intérêts et des dividendes.

#135379 
05/05/2017 à 12:00 par gus de nantes

moi je pense aux émigrés , a tout ceux qui sont dans le collimateurs de ces fous .

je suis au courant qu’en choisissant la peste , viendra le choléra mais pour tout les plus ou moins pas pareil ce sera une timide ombre protectrice .

En route pour l’abîme je le suis depuis ma naissance , j’ai au moins passé mon temps à aider ceux que je pouvais et à faire le moins de mal possible .....

#135410 
05/05/2017 à 21:53 par chb

Les pontes du PC appellent à mettre un bulletin Macron dans l’urne :

Utiliser ce vote ne pourra signifier adhésion, loin s’en faut, mais nous ne disposons pas d’autre outil pour empêcher un futur cauchemardesque ! (P. LeHyaric, Huma-D)


et même, puisque marcher sur la tête est la gymnastique du jour :

Plus nous serons nombreux à le faire, moins M. Macron sera légitime à pouvoir se réclamer d’un vote d’adhésion et à imposer son programme. (ibid)


Saine (et évidente) réplique d’une internaute :

Je ne suis pas convaincue que M. Macron se sente moins légitime pour imposer son programme annoncé de régression sociale, s’il obtient un score plus élevé dimanche. Il n’entend faire d’ailleurs aucune concession et l’a annoncé.
La Bourse de Paris est au plus haut, et, pour moi, la victoire de M. Macron ne fait pas de doute.
Je choisis de voter blanc car voter à l’encontre de mes idées produira, pour moi, un effet pervers.
Merci à M. Hollande et consorts de nous avoir mis dans cette situation.


En route pour le troisième tour !

#135456 
RSS RSS Commentaires
   
Du bon usage de la laïcité
sous la direction de Marc Jacquemain et Nadine Rosa-Rosso. Depuis quelques années, une frange de la mouvance laïque, qui se baptise elle-même « laïcité de combat », développe un prosélytisme anti-religieux qui vise essentiellement l’islam et, très accessoirement, les autres religions. Cela nous paraît un très mauvais combat pour la laïcité. Cette logique va-t-en-guerre est d’autant plus malvenue qu’elle se développe dans un contexte marqué, dans le monde, par l’unilatéralisme militaire américain, et, chez (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le déficit de l’Etat était l’objet même de spéculations. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or chaque emprunt fournissait à l’aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l’Etat, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans des conditions toujours plus défavorables.

Karl Marx
La lutte des classes en France. 1850

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.