Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Parfois, les peuples ont des mémoires d’éléphant

Stendhal (s’inspirant sans vergogne de Beaumarchais) a écrit : « Pourvu qu’on ne plaisantât ni de Dieu, ni des prêtres, ni du roi, ni des gens en place, ni des artistes protégés par la cour, ni de tout ce qui est établi, pourvu qu’on ne dît du bien ni de Béranger, ni des journaux de l’opposition, ni de Voltaire, ni de Rousseau, ni de tout ce qui permet un peu de franc-parler ; pourvu qu’on ne parlât jamais de politique, on pouvait raisonner librement de tout ».

En quelque sorte, il est permis de parler de choses futiles, de faits divers, que Bourdieu appelait « les faits de diversion ».

On comprend alors, après Marx et Engels, pourquoi « les idées dominantes d’une époque n’ont jamais été que les idées de la classe dominante » et on pourrait en déduire que les idées de la nation dominante (les USA) et de leurs alliés suffisent à garantir la supériorité des pays occidentaux. Détrompez-vous, objecte Huntington : « L’Occident a dominé le monde non pas par la supériorité de ses idées, de ses valeurs ou de sa religion mais par sa supériorité à recourir méthodiquement à la violence ».

Et le spécialiste du « Choc des civilisations » d’ajouter cette phrase porteuse d’espoir pour les peuples : « Les occidentaux l’oublient souvent, les autres ne l’oublient jamais ».

Théophraste R. (Animateur d’une équipe de stagiaires : Stendhal, Beaumarchais, Bourdieu, Marx, Engels, et Huntington).

URL de cette brève 5869
https://www.legrandsoir.info/parfois-les-peuples-ont-des-memoires-d-elephant.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/06/2018 à 09:08 par J.J.

"Stendhal (s’inspirant sans vergogne de Beaumarchais) "
On peut aussi le considérer comme un hommage rendu au "factotum" Beaumarchais, ou comme une variation sur un thème.

#150021 
30/06/2018 à 14:52 par mediacideur

faits divers, que Bourdieu appelait « les faits de diversion ».

Non. Sauf erreur Bourdieu s’est contenté du lumineux "le fait divers fait diversion"

#150025 
30/06/2018 à 15:01 par mediacideur

Voyez plutôt... (faut "10 caractères" me dit-on, raison pour laquelle j’ajoute cette parenthèse parfaitement superfétatoire)

#150026 
30/06/2018 à 19:44 par Palamède Singouin

Finalement, Huntington est parfois très pertinent !!!!!

#150030 
RSS RSS Commentaires
   


Vous avez une minute ?

En conscience je refuse d’obéir. Résistance pédagogique pour l’avenir de l’école, Alain Refalo
Alain REFALO
Le manifeste des enseignants désobéisseurs : un ouvrage qui dénonce la déconstruction de l’école de la République. « Car d’autres enseignants (…) ont décidé de relever ce défi de la lutte contre la déconstruction de l’école publique. Ils sont entrés en résistance, sans se payer de mots inutiles. Une résistance radicale, mais responsable. Une résistance transparente et assumée. Pour que le dernier mot de l’histoire n’ait pas la couleur de la désespérance. » Des îlots de résistance - 164, rue du Faubourg (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières sur le pied de guerre. Si le peuple américain permet un jour aux banques privées de contrôler le devenir de leur monnaie, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, les banques et les compagnies qui fleuriront autour des banques priveront le peuple de tous ses biens jusqu’au jour où ses enfants se retrouveront sans toit sur la terre que leurs parents ont conquise.

Thomas Jefferson 1802


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.