Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Politis : « Grèce : le monde de la finance passe à l’attaque contre Tsipras »

Il s’en fiche, Alexis Tsipras, car le président Hollande qui veut, enfin (1) le recevoir, va lui répéter son discours du meeting électoral du Bourget, le 22 janvier 2011 : « Je vais vous dire qui est notre adversaire, notre véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti. Il ne présentera jamais sa candidature. Il ne sera pas élu. Et pourtant, il gouverne. Notre adversaire, c’est le monde de la finance ».

Quoi de plus normal ? Socialiste, héritier politique de Jean Jaurès, François Hollande a d’ailleurs adressé un message de félicitation à Alexis Tsipras. Il y évoque un esprit de solidarité.

Théophraste R.


(1) Le Canard enchaîné a rendu publique le 28 janvier 2015, une lettre datée du 9 mai 2012 et restée sans réponse, dans laquelle Alexis Tsipras demandait au nouveau président de le recevoir.

URL de cette brève 4490
https://www.legrandsoir.info/politis-grece-le-monde-de-la-finance-passe-a-l-attaque-contre-tsipras.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/01/2015 à 05:47 par gus de nantes

bonne nouvelle pour les citoyens ce coup là c’est officiel , nous sommes dans un régime dictatorial ,

car selon le figaro , qui interroge juncker jean claude

"« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. », affirme le président de la Commission européenne."

et quand on se rappelle que les constitutions et les traités ont été signé contre l’avis des peuples ....bingo

vous je sais pas mais je sens que je vais être bientôt candidat à l’émigration , je suis encore jeune pas envie d’être enrôlé dans une de leurs guerres "utiles" car le but de la tyrannie in fine c’est toujours la guerre , et chez nous en Europe c’est toujours sur les russes , remarque de l’autre coté c’est la flotte alors forcément le mongol est pratique .......

#113055 
30/01/2015 à 08:08 par morvandiaux

« Les malheureux sont les puissances de la terre ; ils ont le droit de parler en maître aux gouvernements qui les négligent. » Saint Just.

#113059 
30/01/2015 à 08:10 par morvandiaux

Le billet de Maurice Ulrich « La question de la dette grecque ne figure pas sur l’écran radar 
de la Commission. »

«  La question de la dette grecque ne figure pas sur l’écran radar 
de la Commission.  » Jean-Claude Juncker, 
le président de ladite Commission européenne, a-t-il vu apparaître sur ce même radar l’élection de dimanche ? C’est non, sans doute. Il avait souhaité, quelques jours avant l’élection, retrouver au pouvoir «  des visages connus  », et sans doute celui d’Alexis Tsipras ne lui disait rien. 
En fait le radar de Jean-Claude Juncker reconnaît les grandes entreprises dès lors qu’il s’agit d’optimisation fiscale au Luxembourg dont il fut le premier ministre. Il reconnaît tout autant 
les chefs d’État complaisants et les soldats zélés de l’austérité. Il reconnaît les banques, les marchés, les profits, le dumping social, 
la libre concurrence et en Grèce 
la casse des retraites, la baisse des salaires, la destruction du système de santé publique, le chômage massif des jeunes, mais il ne reconnaît pas les peuples. «  Rien.  » C’est ce que Louis XVI avait écrit 
sur son journal au soir du 14 Juillet. Lui avait au moins cette excuse qu’il parlait de sa chasse du jour.

#113060 
31/01/2015 à 08:12 par Maxime Vivas

Syndicat National des Journalistes-CGT : Le Trombinoscope veut dédiaboliser le FN
Un petit quarteron de sept journalistes, jury du Trombinoscope, a osé décerner, sans état d’âme, le prix de « l’élu local de l’année » à Steeve Briois, maire Front national d’Hénin Beaumont et député européen.
Ils ont fait très fort les Arlette Chabot, Laurent Joffrin, Christophe Barbier, Gilles Leclerc, et autres Bruno Dive, Paul-Henri du Limbert, ou Alberto Toscano pour décerner ce prix le jour même où l’on commémorait le 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz le 27 janvier 1945.
Il faut dire que l’élu FN n’a pas lésiné pour pouvoir figurer au palmarès du
Trombinoscope… Comme par exemple l’expulsion de la Ligue des droits de l’homme de son local héninois, son arrêté anti-mendicité contre les Roms, et bien d’autres exploits qui ont dû compter dans le choix des journalistes membres du jury.
Cette distinction à un édile du parti de la famille Le Pen a toutefois fait sursauter le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui a refusé de participer à la remise des prix politiques du Trombinoscope pour ne pas croiser le récipiendaire.
La remise des breloques a pourtant bien eu lieu à l’Hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l’Assemblée où le président de Public Sénat, Gilles Leclerc a fait le « job ».
Toute honte bue, le jury a expliqué que ce prix au maire frontiste consacrait le fait que « L’année politique 2014 en France aura été marquée par la propulsion visible du Front national non plus seulement dans le débat politique mais sur le plan électoral ».
Cette déclaration ira certainement droit au coeur de nos collègues et amis de Charlie Hebdo et de leurs familles endeuillées, quinze jours à peine après une manifestation de quatre millions de citoyens de ce pays qui ont marché contre toutes les formes de haine, de racisme, de xénophobie et pour la liberté d’expression.
Pour le SNJ-CGT, ce prix décerné est indigne de la profession.
Il appelle le jury des sept "faiseurs d’opinion" à se déjuger et à décerner son prix à la rédaction de Charlie Hebdo. Maintenant.
Montreuil, le 28/1/2015

#113087 
31/01/2015 à 08:20 par Vigie

Le plus terrible est que le Gilles Leclerc a été littéralement pourchassé dans la foule des invités par les chefs FN et que la petite Marion Le Pen-Maréchal-me-voilà l’a menacé sans nuance. Si le FN arrive au pouvoir, "ça va lui faire mal, très mal".

A peine ce jury avait-il donné son no-nos au FN qu’il s’est fait mordre la main. C’est surprenant pour les naïfs et pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire.

#113089 
31/01/2015 à 09:21 par Calame Julia

Ce qu’on a pu entendre ces jours sur la Grèce ...! j’ai comme une indigestion.
Mais d’après certaines réactions pour d’autres c’était sidération la Grèce n’en veut plus, qu’allons-nous inventer ?

#113092 
31/01/2015 à 11:19 par legrandsoir

Le Figaro (30 janvier 2015) :

Jeroen Dijsselbloem [chef d’Eurogroupe)] a fait un rapport immédiat de son entretien avec son homologue grec [Yanis Varoufakis] à l’entourage de François Hollande et d’Angela Merkel, qui vont devoir trouver une ligne commune pour faire entendre raison au gouvernement grec, [ Souligné par LGS] très braqué sur le fond et la forme, avant même que la discussion sur la dette n’ait réellement commencé.

Ainsi, pour étrangler un gouvernement de gauche, un chef d’Etat qui a été élu par nous sur la promesse de combattre la Finance, s’acoquine avec un autre, de droite, qui la défend bec et ongles.

Que dire de plus ? Que les militants du PS sont durs de la comprenette ?

#113097 
31/01/2015 à 12:42 par Dwaabala

Samedi 31 Janvier 2015 Humanite.fr

"Maintenant il va falloir voir si le gouvernement français se situe réellement au côté de Syriza quand il faudra discuter à la table du Conseil européen. Ca on en saura plus mercredi", a déclaré Pierre Laurent
Le président François Hollande a invité le nouveau Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à venir à Paris mercredi 4 février : "La première victoire de Syriza est d’avoir à nouveau imposé la voix du peuple grec sur la scène européenne, ce n’est plus la troïka qui décide, c’est le gouvernement des Grecs. Le gouvernement français reconnaît ça, et c’est très bien", a-t-il dit.

 ???

#113101 
01/02/2015 à 07:27 par morvandiaux

...Que dire de plus ? Que les militants du PS sont durs de la comprenette ?...
je sais, ce n’est qu’un sondage mais :
DSK. 8 Français sur 10 pensent qu’il aurait été meilleur que Hollande
http://www.ouest-france.fr/dsk-8-francais-sur-10-pensent-quil-aurait-e...
La conscience de Classe, les riches en sont imprégnés...les "autres" bof...

#113125 
RSS RSS Commentaires
   
SALARIÉS, SI VOUS SAVIEZ... DIX IDÉES RECUES SUR LE TRAVAIL EN FRANCE
Gérard FILOCHE
« Le droit du licenciement doit être assoupli », « les 35 heures n’ont pas profité aux salariés », « les charges sociales sont trop lourdes », « les fonctionnaires sont des privilégiés », « à terme, on ne pourra plus financer les retraites », etc. Telles sont quelques-unes des idées reçues qui dominent le débat public sur le travail en France. En dix réponses critiques, chiffres à l’appui, Gérard Filoche bat ici en brèche ces préjugés distillés par la vulgate néolibérale pour tenter de liquider un siècle de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs.

Malcolm X.


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.