Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


That’s life, bizness and money

2014 : Yann Barthès fait entendre au nouveau PDG de Radio France la voix de Daniel Mermet qu’il vient de virer. Il fait semblant de ne pas le reconnaître, explique le « départ » (sic) par un laconique « That’s life ». Et chacun de rire (voir capture d’écran).

2018 : Condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour « favoritisme » dans la passation de marchés lorsqu’il dirigeait l’Institut national de l’audiovisuel (INA), Mathieu Gallet, vient d’être viré par le CSA.

Si l’on en croit cette perfidie amusante inventée par le site de Là-bas si j’y suis il aurait déclaré : « Je vais pouvoir réaliser mon rêve : rejoindre l’équipe de Là-bas si j’y suis afin d’apprendre la radio et le journalisme ».

Théophraste R. (« Assieds-toi au bord du fleuve et tu verras passer le cadavre de ton ennemi »).

PS. Daniel Mermet est un lecteur du site legrandsoir.info

URL de cette brève 5695
https://www.legrandsoir.info/that-s-life-bizness-and-money.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/02/2018 à 11:41 par Assimbonanga

Il conviendrait de se pencher sur le boulot qu’a fait Mathieu Gallet à l’INA... N’est-il pas un acteur de la marchandisation du bien commun ? La mise en vente en ligne des productions de l’INA. Quelle est la morale de ce mec ? Quel est son objectif politique ? La start-up nation ?

#144483 
01/02/2018 à 12:38 par François

Alors salut Daniel (puisque tu es lecteur de LGS), tu me manques beaucoup, je dois en très grande majorité ma conscience politique à ton emission. Tu m’as ouvert les yeux, tu m’as réveillé de ma torpeur !
Tu dois etre pas peu fier de ton poulain, le camarade François (pas moi, l’autre, François Ruffin).
Je me rappelle comme si c’etait hier des messages des AMG, au 01 45 24 7000, si ma memoire est bonne.
Grace à ton emission sur le chemin des Dames, j’etais allé à Craone et j’ai decouvert la chanson des mutins qui me tire encore les larmes quand je l’écoute. Une superbe emission au hazard parmis des centaines d’autres.
Ton emission donnait vraiment envie de militer, dans la bonne humeur et l’espoir.
Ciao Daniel, je te souhaite tout plein de bonnes choses.

#144486 
01/02/2018 à 14:54 par Gilbert La Porte

Avoir des scrupules vient de la métaphore avoir un caillou dans la chaussure, empêchant de se sentir bien en marchant. Celui-ci n’avait pas l’impression d’être gêné de son... galet dans la chaussure !!! Ouste à la case prison !

#144491 
02/02/2018 à 08:25 par irae

L’homme qui aime les beaux bureaux raffraîchis à grands frais en guise d’économies et seulement du sursis dommage.
Je fais ma brève de comptoir : "le favoritisme financier c’est plus grave que les soupçons de viol ?".
Le soutien dont bénéficie le soupçonné de la part du gouvernement et d’une partie du parlement est d’ailleurs particulièrement inquiétant mais édifiante.

#144510 
02/02/2018 à 21:59 par adel

Le jeunisme dans toute sa splendeur. Ce qui est dommage chez ces djeuns c qu’ils ont une carrière à la James Dean avec la même fin. Ciao à jamais l’escroc

#144524 
03/02/2018 à 10:59 par daniel

@adel Merci de m’expliquer ce que James Dean disparu dans un accident de voiture est a comparé avec Mathieu Gallet le "révoqué"

#144539 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...

Soutien financier à ceux et celles qui montent la garde 24/24h devant l’ambassade de l’Equateur et qui viennent d’un peu partout, à leurs frais. Exemples :


Vous avez une minute ?

Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d’abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l’intérêt général.

Karl Marx


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.