Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

22 

Comment faire rire en racontant une bonne blague ?

Il vous est déjà arrivé de faire un « flop » en racontant une blague qui vous fait mourir de rire, pas vrai ? C’est que vous vous trompâtes d’endroit et d’auditoire.

Telle histoire (ou mot d’esprit, saillie, plaisanterie, réplique…) qui va, au mieux, arracher un sourire poli à vos invités réunis chez vous pour un apéro dînatoire peut, en d’autres circonstances, convoquer les zygomatiques, agiter les diaphragmes, faire trembler les vitres, arracher des larmes de joie, voire provoquer des incontinences.

Exemple :
- Un invité : « Je dis ça pour vous éclairer.
- Vous : Pour éclairer il suffit d’une ampoule  ».
C’est nul ! J’ai pourtant entendu ça jeudi 16 août 2018 peu avant midi sur France Inter et tout le studio croula de rire. On se serait cru chez Cyril Hanouna…

Conclusion : ils savent que le rire est communicatif et que, plus les animateurs et leurs complices rient, plus les auditeurs, les téléspectateurs, se persuadent que c’est super rigolo.

Ils trichent, ils trompent, ils nous méprisent et ils sont trop payés.

Théophraste R. « On peut rire de tout, surtout dans les médias ». Desproges (enfin, presque).

PS. Quelle différence y a-t-il entre une actrice de Rome et un pont de Gênes ? L’actrice montre son sein et le pont s’affaisse.

URL de cette brève 5898
https://www.legrandsoir.info/comment-faire-rire-en-racontant-une-bonne-blague.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/08/2018 à 21:19 par irae

Roi de la blague à contre temps ou qui n’amuse personne le monarc en personne. Entre kwassa kwassa et mafia auvergnate on peut dire qu’il fait rarement mouche (jamais ?).

#151014 
16/08/2018 à 21:35 par irae

Heu ... mafia bretonne...mea culpa.

#151015 
16/08/2018 à 22:13 par Autrement

Le petit Machin ? Il fait rarement mouche, c’est pourquoi il est si morveux...
Il dépasse même dans ce registre un illustre homme de lettres, Hyppolyte de la Morvonnais, qui a sa rue à St Malo.
Et puisqu’on en est aux professionnels, Cyril Hanouna connaît-il seulement le boulanger Michel Malcuit, le notaire Descloux et la pourtant classique boucherie Sanzot ?

#151017 
16/08/2018 à 22:14 par Autrement

@Irae : attention, la mafia auvergnate, c’est moi !

#151018 
16/08/2018 à 22:33 par Autrement

Ohé la mafia, tu es dans le charbon ? Ça s’écrit Hippolyte ("celui qui délie les chevaux’) !

#151020 
17/08/2018 à 14:02 par Ellilou

Et que dire de cette petite clique de "rigolos" et de "rigolotes" qu’on entend à longueur d’antenne sur France Inter (enfin moi j’ai abandonné, je n’y arrive plus...) s’esclaffer comme des crétins et hurler de rire à tout bout de champs, les Meurice, Vanhoenacker et autres Wizorek (j’en oublie...) ? Ils nous sont proposés, tels des pots de yaourt en réclame par paquet, et vendus pour ce qu’ils ne sont pas alors que ce ne sont que des gentils toutous qui connaissent les limites à ne pas franchir et respectent la main qui les nourrit :-)

#151034 
17/08/2018 à 18:48 par malinvoy

Théophraste.R
ça n’a rien à voir avec ton billet et ça n’est même pas drôle du tout. Trouve le moyen d’aller sur Le Mur des socios du Mediatv. Il y a une motion mise au vote demain et des socios qui appellent au secours. La nouvelle direction s’est exprimée aujourd’hui dans ...Libé ! et appelle au plébiscite.

#151039 
17/08/2018 à 20:08 par legrandsoir

@ Malinvoy
Pour l’instant on ne s’occupe plus du MEDIA et on en reste à ça : https://www.legrandsoir.info/comment-cuba-revele-toute-la-mediocrite-d...
On a tout fait pour eux, pour les promouvoir, pour les financer, pour leur proposer des correspondants à l’étranger et quand ils ont répondu (Chikirou, jamais) c’est pour nous insulter (Miller).
D’où cette récente lettre d’un de nos administrateurs sur le "mur des socios" : https://www.lemediatv.fr/membres/maxime-vivas/activity/17285/

#151042 
17/08/2018 à 20:14 par Geb.

"Le petit Machin ? Il fait rarement mouche,"

Pourtant il fait souvent "mouche" à m...euh le micronissime.

(- :

#151043 
17/08/2018 à 20:21 par Vigie rouge et insoumise

Puisqu’on parle ici des Charlots qui se font rire entre eux pour nous entraîner et puisque vous parlez aussi du Média, je repense à des séquences filmées au Média où Sophia Chikirou parlait beaucoup (avec pas mal d’improvisations pénibles) riait de ses saillies, suivie par la cour qui l’entourait, servile. Cela m’avait inquiété. Cela sentait le numéro de la chef devant des réquisitionnés.
Au bout de ses interventions qui pouvaient durer 1/2 heure, ou plus, je me disais que le message délivré aurait pu être passé en 5 minutes.

#151044 
17/08/2018 à 22:34 par François de Marseille

@Ellilou : "Et que dire de cette petite clique de "rigolos" et de "rigolotes" qu’on entend à longueur d’antenne sur France Inter (enfin moi j’ai abandonné, je n’y arrive plus...) s’esclaffer comme des crétins et hurler de rire à tout bout de champs, les Meurice, Vanhoenacker et autres Wizorek (j’en oublie...) "
Attention, il y a des fans ici :o)
Pas moi en tout cas, quel ramassis de blaireaux !

#151046 
18/08/2018 à 09:59 par Assimbonanga

Je ne crois pas que beaucoup de fans de Charline Vanhoenecker et Alex Wisorec viennent s’égarer sur le Grand Soir... Ils seraient plutôt les idoles des jeunesses socialistes et du jeune Hamon !!! Lorsque Charline ou Alex déboulent dans la matinale de France Inter avec la voix claironnante lourdement chargée de rire sans même avoir encore prononcé la moindre remarque amusante, on sent bien que c’est la minute du rire institutionnalisé et qu’il va falloir obtempérer.
Bien sûr, parfois, on arrive à y trouver quelques bons morceaux au milieu du bazar. On aimerait à ce moment-là pouvoir les absoudre de leur niaiserie généralisée.

#151052 
18/08/2018 à 11:08 par latitude zero

Fausses nouvelles … Faux ton enjoué, fausse gaité, fausse sérénité, fausse légèreté, fausse subversion, faux humour …
Fausse démocratie !

#151053 
18/08/2018 à 11:40 par Ellilou

à François de Marseille

Comme Assimbonanga je doute que beaucoup d’admirateurs de ces bons toutous traînent leurs pénates sur le site du Grand Soir, mais sait-on jamais, admettons cette hypothèse : je me permettrais alors d’attirer leur attention sur le contenu (hum, hum....) des interventions plutôt que sur le fond de rires niais qui les accompagnent. S’ils sont un tant soit peu réalistes ils comprendront d’eux-mêmes ;-)

#151054 
18/08/2018 à 15:54 par Chrls

A france inter les rires sont enregistrés.
Enfin,tant que ce n’est pas à l’inpi ,qu’ils se contentent de la redevance.

#151056 
18/08/2018 à 22:23 par François de Marseille

Si si, il y en a qui apprecient l’humour de Meurice, il y a déjà eu des discussion à ce sujet. Il y en a bien qui viennent défendre Israël ici, alors Meurice...

#151062 
19/08/2018 à 09:32 par Autrement

Chris :"À france inter les rires sont enregistrés."
Oui, c’est un procédé qui se répand depuis les séries américaines : j’ai vu jadis des numéros de "Madame est servie" ; ils étaient entrecoupés de tranches de rire préenregistrées et prédécoupées, commençant net et s’arrêtant net, effet ridicule. C’est la marque d’un mépris absolu pour le public.
Dans le bruitage ambiant, le rire, marchandise lui aussi, est devenu le propre de la machine, et les participants et spectateurs éventuels, s’ils adhèrent, sont eux-mêmes robotisés et leurs "cerveaux disponibles" farcis de faussetés et de platitudes qu’ils prennent pour de l’esprit. Du mécanique plaqué sur du mécanique.

J’ai aussi eu regardé jadis quelques numéros de Philippe Bouvard dans Samedi soir. J’en garde un souvenir atroce et humiliant.J’ai l’impression que les "animateurs" d’aujourd’hui sont ses héritiers encore plus dégénérés. Mais ils ont beau faire, il reste quelque chose d’irréductible dans le rire spontané qui naît de la vie de tous les jours, - au beau milieu des difficultés et tristesses de celle-ci, - et qui redonne confiance en l’humanité.

Comme disait Molière en se moquant des grands sentiments dont se guinde parfois le théâtre tragique : "c’est une étrange entreprise que de faire rire les honnêtes gens".

#151063 
19/08/2018 à 10:28 par Assimbonanga

Souvent , Guillaume Meurice est bon. On ne peut pas non plus leur dénier tout talent. Mais bon, Wizorec, c’est pas Meurice. En plus de ça, Wizorec, il dirige une petite équipe de gens qui lui prépare ses vannes : c’est totalement dingue d’apprendre un truc pareil. Du coup, vu l’artificialité du procédé, ça explique que son humour sonne si creux.

#151066 
19/08/2018 à 10:33 par Assimbonanga

Chris DIXIT " A france inter les rires sont enregistrés." Hélas non, je ne le crois pas, mais ce sont eux, entre eux, qui rient à leurs bonnes vannes surtout lorsqu’elles sont constituées de bâches personnelles qu’ils s’envoient entre eux. On se croirait au lycée... Les ressorts comiques qui fonctionnent c’est de parler de "sguèg" (bite ou couilles sont has been), d’allusions sexuelles ou de vanner les copains. Lamentable.

#151067 
19/08/2018 à 12:26 par Assimbonanga

@Chris et Autrement, avez-vous écouté France Inter récemment ? Charline et Wisorec le matin ? Non, pask, l’important lorsqu’on formule une critique, c’est qu’elle s’appuie sur une réalité observée... C’est la moindre des choses, sinon, c’est des on-dit, des généralités, des lieux-communs, des racontars. Perso, si je critique ces gens (Charline, Wizorec, Meurice) c’est parce que je les écoutés en ligne directe. C’est le fruit de mon expérience, et de ma profonde déception !

#151070 
19/08/2018 à 20:39 par Chrls

@12:26 par Assimbonanga
Moi ecouter france inter ? Ha non ....fini ce temps la ,je me souviens l`avoir écouté aux premières heures de l`aube et me rendre compte que la même information subissait des changements au cours de la journée.Alors la loi fake news laissez moi rire (hooo pardon c`est seulement autorise pour cette radio) Ne restait plus que Lucien Jeunesse en gros un quart d`heure .Bon ben c`est pas tout je vous laisse errer dans les couloirs de la maison ronde ,mais sinon je compatis ,changez d`onde : o))))

#151073 
20/08/2018 à 19:23 par Assimbonanga

@Chris, je comprends tout à fait que vous ayez arrêté d’écouter France Inter. Toutefois, c’est toujours pas une raison pour inventer des bobards. Les rires qui accueillent Charline et Wizorec ne sont nullement enregistrés. Ce sont leurs amis dans le studio qui s’esclaffent consensuellement. Ils sont persuadés de faire le bien par l’éducation, la dérision et une immense intelligence supérieure. Ils se sentent subversifs, mais oui !

#151090 
RSS RSS Commentaires
   
DEPUIS LA NUIT ET LE BROUILLARD - FEMMES DANS LES PRISONS FRANQUISTES - de Juana Doña
traduit par à ngeles Muñoz avec la collaboration de Sara Albert Madrid, février 1939. La Guerre d’Espagne touche à sa fin. Leonor va connaître l’exode, la torture, la condamnation à mort, et les longues années de prison... L’horreur quotidienne de l’univers carcéral franquiste tel que l’ont vécu des milliers de femmes et d’enfants est décrite ici par Juana Doña avec un réalisme sans concession et sans complaisance. Ce livre est son témoignage. Écrit en 1967, publié seulement après la mort du dictateur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Chaque prétendant à l’Empire claironne à l’extérieur qu’il veut conquérir le monde pour y apporter la paix, la sécurité et la liberté, et qu’il sacrifie ses enfants dans un but éminemment noble et humanitaire. C’est un mensonge, et un vieux mensonge, et pourtant des générations se succèdent et y croient !

Si les Etats-Unis ont la prétention de devenir un Empire, comme c’est la cas pour la plupart des nations, alors les réformes internes seront abandonnées, les droits des états seront abolis - pour nous imposer un gouvernement centralisé afin de renier nos libertés et lancer des expéditions à l’étranger.

Alors le Rêve Américain mourra - sur des champs de batailles à travers le monde - et une nation conçue dans la liberté détruira la liberté des Américains et imposera la tyrannie pour assujettir les nations.

George S. Boutwell - (1818-1905), Secrétaire du Trésor sous le Président Ulysses S. Grant, Governeur du Massachusetts, Sénateur and Représentant du Massachusetts


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.