Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

12 

Dernière minute : Cambadélis s’auto-exclut du PS après avoir appelé à voter Macron.

La nouvelle est tombée ce matin sous la forme d’un communiqué de presse laconique : Cambadélis appelle à voter Macron. Chez les derniers militants socialistes encore présents au siège du PS, rue Solférino, l’annonce a été accueillie avec calme. « Il lui reste encore quelques semaines pour changer d’avis. Nous avons l’habitude » déclare Simone, membre du parti depuis 1974.

« En fait, ce qui est étonnant, c’est qu’il ne l’ait pas annoncé plus tôt » renchérit Régis, qui précise qu’il n’est pas membre du parti mais militant d’une association caritative d’aide aux exclus et personnes en situation de « rupture sociale ». « On a du mal à imaginer le degré d’isolement de ces gens, dit-il, en faisant un geste circulaire. Il faut un certain temps pour se faire accepter et renouer des liens. Ce sont des paumés. »

A la question de savoir s’il ne n’agit pas d’une forme de trahison, Philippe, cadre supérieur dans une banque française, intervient : « Non, je ne crois pas. Jean-Christophe (Cambédélis) fait ce que l’on attend d’un Premier Secrétaire du PS, à savoir déclarer une chose, compter jusqu’à cent, puis faire le contraire. »

Et Hamon ? demandons-nous. Soudain, les regards se vident. Régis interrompt la conversation pour nous offrir un café et murmurer « Attention, vous les stressez inutilement ».

Lors d’un échange téléphonique avec un responsable de campagne du candidat d’En Marche !, celui-ci nous a confié, sous couvert d’anonymat, que l’afflux d’égos surdimensionnés et de psychopathes commençait à poser de sérieux problèmes au mouvement, notamment pour les photos officielles de campagne. « Ils veulent tous être sur l’affiche. Ce qui est assez incompréhensible, vu qu’ils ne sont pas candidats ».

Rue Solférino, aucun des présents n’imagine la fin du PS. « Où irions-nous ? », demande, légèrement angoissée, une personnalité du show-biz recouverte d’un drapeau de l’Union Européenne. Plus loin, un vieux militant du PS est pris de spasmes devant un portrait délavé de Jean-Jaurès. Régis, omniprésent, tente de le contrôler. Il nous jette un dernier regard. « Ca suffit. Partez ».

Nous refermons la porte. Dehors, la vie insoumise paraît encore plus belle.

Théophraste R.
Chroniqueur, rubrique Nécro spirituel

URL de cette brève 5385
https://www.legrandsoir.info/derniere-minute-cambadelis-s-auto-exclut-du-ps-apres-avoir-appele-a-voter-macron.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/04/2017 à 15:13 par aldamir

La ribambelle des élus qui s’excluent du PS pour rejoindre leur pire ennemi Macron, n’ont été que de véritables taupes au sein de la gauche. Quand on les s’approcher on dirait qu’ils s’en vont.
Citations :
Mon Dieu gardez-moi de mes amis , mes ennemis je m’en charge - Voltaire
« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ». Thomas Sankara

#134220 
01/04/2017 à 16:55 par Autrement

Et quel genre de poisson est Cambadélis, une carpe ou un lapin ?

#134223 
01/04/2017 à 17:00 par Georges SPORRI

La pire saloperie qu’on peut commettre pour se venger d’un rival victorieux, c’est de "la lui laisser", disait Sacha GUITRY... Mais aujourd’hui, hic et nunc, ici et maintenant, CAMBAD pourrait faire PIRE !!! S’il demandait à HAMON de se désister pour JLM cela déclencherait un cataclysme politique comparable à la catastrophe naturelle qui a fait disparaître les dinosaures et 90% des espèces vivantes.
Heureusement sa nature d’homme strausskahnien est incompatible avec cette terrifiante hypothèse même le premier avril.

#134224 
01/04/2017 à 17:13 par Claude

Le bateau coule les rats quittent le navire

#134226 
01/04/2017 à 20:51 par D. Vanhove

... après avoir déclaré il y a 3 jours que "ceux qui avaient rejoint En Marche n’étaient plus au PS...", cela me surprendrait...

je suis donc resté critique par rapport à cette affirmation de Théophraste (désolé camarade), suis allé voir sur d’autres sites et ne l’ai retrouvée nulle part ailleurs...

je suppose donc que c’est un poisson d’avril... mais attention Théophraste, certains de vos lecteurs sont p-ê cardiaques et ce genre de fake-news comme on dit dans le microcosme pourrait leur coûter cher...

#134232 
01/04/2017 à 21:51 par Roger

Théophraste, c’est tellement plausible que ce n’est pas un poisson d’avril non ?

#134235 
01/04/2017 à 23:20 par Geb.

@ Autrement...

Et quel genre de poisson est Cambadélis, une carpe ou un lapin ?

C’est le nouveau Docteur Mabuse. Il a réussi le clônage. ((- :

#134237 
02/04/2017 à 12:54 par Dominique

Excellent ! Je me suis bien amusé.

#134246 
03/04/2017 à 12:25 par Enervé

http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-son...
Un lien vers cet article de Ouest-France sans intérêt particulier si ce n’est qu’il confirme ce que je crois observer depuis quelques jours : le changement de comportement des médias face à Jean-Luc Mélenchon.
Remarquez les photos : seul JLM est souriant ! Déjà l’autre jour, Eric Brunet sur BFM a réussi à parler pendant 3 minutes de JLM sans aucune pique gratuite et même presque de façon élogieuse. Si j’étais parano, je me demanderais presque ce que tout cela cache...

#134273 
03/04/2017 à 12:57 par Assimbonanga

Ce que ça cache ? Pas grand chose sauf qu’ils envisagent l’éventualité que JL Mélenchon devienne un homme qui compte et que donc ils commencent à tourner un peu leur veste. Si jamais Jean-Luc était élu, ils s’empresseraient de la tourner complètement.

#134276 
03/04/2017 à 23:39 par boudu

Parce qu’au Vénézuela, les médias ont tourné leur veste quand Chavez a gagné les élections ?
Si JLM gagnait, je pense qu’au contraire, il se fera chargé. Comme Tsipras en Grèce.
Ce changement dans les médias à l’égard de JLM est en fait dû au Décodex du Monde qui met une vraie pression sur les journalistes pour qu’ils fassent correctement leur boulot.

#134298 
04/04/2017 à 10:07 par Assimbonanga

Je suis en partie d’accord avec vous Boudu, mais en partie seulement. Jean-Luc Mélenchon se fera assurément charger par toutes les forces de droites réactionnaires. C’est certain. Les embûches se manifesteront, chausse-trappe, sabotages. Mais, parmi les journaleux, ceux qui dépendent des entreprises nationales, beaucoup tourneront leur veste, deviendront obséquieux. Du moins en façade.

#134305 
RSS RSS Commentaires
   
Le Climat otage de la finance
Aurélien BERNIER
Pour la première fois dans son histoire, le système économique est confronté à une crise environnementale qui, par son ampleur, pourrait menacer sa survie. Le changement climatique, présent dans presque tous les médias, est maintenant à l’ordre du jour de la plupart des rencontres internationales, des Nations unies au G8 en passant par les sommets européens. Mais l’alerte lancée par les scientifiques ne suffit pas à transformer les financiers en écologistes. Dès l’élaboration du Protocole de Kyoto en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Depuis 1974 en France, à l’époque du serpent monétaire européen, l’État - et c’est pareil dans les autres pays européens - s’est interdit à lui-même d’emprunter auprès de sa banque centrale et il s’est donc lui-même privé de la création monétaire. Donc, l’État (c’est-à -dire nous tous !) s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts, et cela rend évidemment tout beaucoup plus cher.

On ne l’a dit pas clairement : on a dit qu’il y avait désormais interdiction d’emprunter à la Banque centrale, ce qui n’est pas honnête, pas clair, et ne permet pas aux gens de comprendre. Si l’article 104, disait « Les États ne peuvent plus créer la monnaie, maintenant ils doivent l’emprunter auprès des acteurs privés en leur payant un intérêt ruineux qui rend tous les investissements publics hors de prix mais qui fait aussi le grand bonheur des riches rentiers », il y aurait eu une révolution.

Ce hold-up scandaleux coûte à la France environ 80 milliards par an et nous ruine année après année. Ce sujet devrait être au coeur de tout. Au lieu de cela, personne n’en parle.

Etienne Chouard


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.