RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

La loi El Khomri passe, pas la colère du peuple

OK, deux fois le 49-3 pour imposer au peuple matraqué dans la rue la loi voulue par une poignée d’apparatchiks.

En parodiant ce que Beaumarchais disait de la calomnie, parlons de la colère qui va se maintenir cet été et exploser à la rentrée de septembre après avoir mûri au soleil : « D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, on ne sait comment, vous voyez [la colère] se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? »

Théophraste R.

URL de cette brève 5126
https://www.legrandsoir.info/la-loi-el-khomri-passe-pas-la-colere-du-peuple.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/07/2016 à 10:17 par aldamir

Marianne est bien matée et maquée sans réagir ni protester.

#125623 
07/07/2016 à 22:38 par ozerfil

L’Equipe de France va gagner l’Euro 2016 de football, ce sera l’euphorie générale, et M. Valls et ses amis ultra-libéraux pourront passer toutes les lois anti-sociales et liberticides qu’ils veulent...

Vive le sport !!

#125629 
08/07/2016 à 16:09 par AARRRP

A Théophraste

Je penche plus pour l’analyse d’Ozerfil. Croire que la colère du peuple est entière est me semble t’il une erreur. La colère du peuple est passée comme passe l’eau du fleuve.
Pour paraphraser une célèbre phrase d’un film : « le monde se divise en quatre catégories. La première la plus faible en effectif détient la totalité des pouvoirs, la seconde plus nombreuse comprend l’ensemble des élus ( président, parlementaires, ministres, maires, conseillers, secrétaire de partis d’associations, de syndicats, les pdg des grands groupes, des ONG, etc.) vassaux obséquieux des premiers, la troisième la plus nombreuse comprend tous les autres individus du cadre dirigeant jusqu’au chômeur en passant par le rmiste. La dernière plutôt hors catégorie comprend un tout petit nombre qui préfère le chaos à l’ordre. Bien entendu, il faut entendre le chaos non comme l’inverse de l’ordre mais comme un ordre harmonieux et poétique parce vital. Comme le soulignait Bergson « Il n’y a pas l’ordre et le désordre mais deux formes d’ordre, le premier est géométrique et le second est vital ».
Le monde pourra donc changer avec délicatesse lorsqu’une majorité de la 3ème catégorie passera à la quatrième, et ce n’est pas demain la veille.

#125646 
RSS RSS Commentaires
   
En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Avec une bonne dose de peur et de violence, et beaucoup d’argent pour les projets, je pense que nous arriverons à convaincre ces gens que nous sommes là pour les aider."

Un commandant a expliqué la logique derrière les mesures extrêmement répressives
(prises par les forces d’occupation pour faire régner l’ordre en Irak)
[New York Times, Dec. 7, 2003]

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.