Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


La loi El Khomri passe, pas la colère du peuple

OK, deux fois le 49-3 pour imposer au peuple matraqué dans la rue la loi voulue par une poignée d’apparatchiks.

En parodiant ce que Beaumarchais disait de la calomnie, parlons de la colère qui va se maintenir cet été et exploser à la rentrée de septembre après avoir mûri au soleil : « D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, on ne sait comment, vous voyez [la colère] se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? »

Théophraste R.

URL de cette brève 5126
https://www.legrandsoir.info/la-loi-el-khomri-passe-pas-la-colere-du-peuple.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/07/2016 à 10:17 par aldamir

Marianne est bien matée et maquée sans réagir ni protester.

#125623 
07/07/2016 à 22:38 par ozerfil

L’Equipe de France va gagner l’Euro 2016 de football, ce sera l’euphorie générale, et M. Valls et ses amis ultra-libéraux pourront passer toutes les lois anti-sociales et liberticides qu’ils veulent...

Vive le sport !!

#125629 
08/07/2016 à 16:09 par AARRRP

A Théophraste

Je penche plus pour l’analyse d’Ozerfil. Croire que la colère du peuple est entière est me semble t’il une erreur. La colère du peuple est passée comme passe l’eau du fleuve.
Pour paraphraser une célèbre phrase d’un film : « le monde se divise en quatre catégories. La première la plus faible en effectif détient la totalité des pouvoirs, la seconde plus nombreuse comprend l’ensemble des élus ( président, parlementaires, ministres, maires, conseillers, secrétaire de partis d’associations, de syndicats, les pdg des grands groupes, des ONG, etc.) vassaux obséquieux des premiers, la troisième la plus nombreuse comprend tous les autres individus du cadre dirigeant jusqu’au chômeur en passant par le rmiste. La dernière plutôt hors catégorie comprend un tout petit nombre qui préfère le chaos à l’ordre. Bien entendu, il faut entendre le chaos non comme l’inverse de l’ordre mais comme un ordre harmonieux et poétique parce vital. Comme le soulignait Bergson « Il n’y a pas l’ordre et le désordre mais deux formes d’ordre, le premier est géométrique et le second est vital ».
Le monde pourra donc changer avec délicatesse lorsqu’une majorité de la 3ème catégorie passera à la quatrième, et ce n’est pas demain la veille.

#125646 
RSS RSS Commentaires
   
Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes, mais elle arrachait leur utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de garder."

Daniel Santiago,prêtre salvadorien
cité dans "What Uncle Sam Really Wants", Noam Chomsky, 1993

Commandos supervisés par Steve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA qui fut ensuite envoyé en Irak pour recommencer le travail.


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.