Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

31 

La voyante En Marche et autres nouveaux visages

Ben, ça commence fort ! Le Premier ministre est mouillé avec Areva en Afrique, deux ministres sont sur la sellette pour emplois fictifs et, comme il a bien fallu trouver des candidats aux législatives pour assurer son pouvoir, Macron a pris ce qui venait.

Visant des candidats LREM, on entend : fraude fiscale, évasion fiscale (compte non-déclaré à Hong Kong), domiciliation de sociétés dans un paradis fiscal, viol, enrichissement personnel, tentative d’escroquerie au jugement, inéligibilité (ancienne condamnation), harcèlement moral, spéculation boursière douteuse, falsification d’un diplôme, location d’un logement insalubre, prise illégale d’intérêt, escroquerie à l’Assurance maladie, propos homophobes, misogynie, et même travail dissimulé de voyance.

Passons sur le floutage des métiers dans les «  professions de foi » (les patrons membres du MEDEF y deviennent « Ingénieurs, cadres »…).

C’est tout ? Non, j’ai oublié quelques abrutis qui savent à peine distinguer leur main droite de leur main gauche. Et d’autres viendront, clones ripolinés des copains et des coquins.

Demain (trop tard) la luxueuse garde-robe de madame nous fera peut-être oublier les costumes de Fillon.

Bref, les vieux dégoûtants à peine sortis, les nouveaux dégoûtants sont déjà là pour soutenir Son projeeeet.

Théophraste R. ( Président de l’Association des dégoûtés).

URL de cette brève 5463
https://www.legrandsoir.info/la-voyante-en-marche-et-autres-nouveaux-visages.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/06/2017 à 09:11 par D. Vanhove

Pour compléter le tableau, je viens d’apprendre qu’un projet est en cours pour rémunérer la délation des citoyens à propos d’autres citoyens soupçonnés pour telle ou telle raison... bonjour l’ambiance, d’ici qqs temps...
cela confirme tous les doutes que l’on pouvait avoir et donne à nouveau un sérieux coup au label : Liberté, Égalité, Fraternité...!

#137078 
16/06/2017 à 10:33 par Assimbonanga

Le moral est au plus bas, Vanhove ? Vous cédez aux nouveaux langages ? Appeler "label" la devise de la France, faut que ça aille mal au point de capituler : c’est à mal nommer les choses qu’on fait le malheur du monde.
Tout va mal, d’accord. Mais restons nous-même en attendant de meilleurs jours ! Faut laisser les choses se décanter. On finira bien par trouver des moyens d’action.
En attendant, pour s’occuper, on peut lire le n°80 de Fakir. Pages 6 et 7, Le Nouveau Nom de nos Maîtres. Pages 8 à 13, Camarades Patrons, et si le pire ennemi du petit patron c’était le gros ?

#137082 
16/06/2017 à 10:42 par Assimbonanga

Comment Macron a pris le pouvoir ? Certes avec le soutien actif et renforcé de quelques hebdomadaires qui l’ont systématiquement mis en vue dans les étals des marchands de journaux. Certes par des meetings diffusés à la télé. Mais il y a un autre truc qui échappe aux regards... Ça se passe en soirée dans des restaurants de grands chefs étoilés où se réunit le gratin local, petits moyens et gros chefs d’entreprises ou agriculteurs repus, tout ce que la contrée compte de réac’ impatients, ou frustrés ou évincés par les notables en place et qui piaffent d’avoir leur part du gâteau. Après le meeting, Macron se joint à la tablée et leur offre sa rayonnante présence.
Et c’est ça qui fait la différence avec les intello et travailleurs idéalistes de la FI qui n’a pas de sous.

#137084 
16/06/2017 à 12:04 par irae

Quand je le disais que le meilleur restait à venir. Et cerise sur le gâteau il arrive plus vite que prévu. Voilà ce que c’est plus la baudruche est grosse, plus elle est tendue, plus vite elle éclate.

#137085 
16/06/2017 à 12:13 par chb

Assimbonanga, ce n’est pas "céder" au nouveau langage que de constater la vacuité concrète de ces beaux mots, tels qu’utilisés par le pouvoir / les médias majoritaires. République et Démocratie sont aussi vidés de leur sens commun par l’usage pernicieux qui en est fait. Réhabiliter les termes, et leurs sens, ce serait déjà gagner.
Quoi, la porte était déjà ouverte chez LGS ? Tiens, oui ; pardon.

#137086 
16/06/2017 à 13:20 par Geb.

Bon au lieu de "label", ("Etiquette" en Anglais), on pourrait dire aussi "Logo", de "Logos" = "Identité" en Grec.

Mais en fait c’est, en terme médiéval, une "Devise".

Et dans la réalité, d’un point de vue purement sémiologique, on s’en fout...

Ce sont les trois termes fondateurs de la Révolution populaire de 1789 avant que Danton et sa clique ne la corrompent en Révolution bourgeoise. ((- :

Avec l’Halluciné Micronien au pouvoir à la tête de l’Archipel macronésien français, à mon humble avis, ça va devenir des termes totalement obsolètes.

Pour les cinq années à venir je propose dans le plus pur style orwellien : "Esclavage, Exclusion, Feudalité",

En attendant un hypothétique Robespierre.

#137089 
16/06/2017 à 13:35 par chb

Slobodan Despot écrivait en décembre dernier sur le rôle des médias. Dans un paragraphe intitulé "l’altruisme des sangsues" :

En couplant la générosité abstraite à la mesquinerie concrète, on façonne des masses d’humains écervelés, abreuvés de slogans de fraternité et de partage, mais mus par un égocentrisme strict excluant tout esprit de sacrifice et toute confiance en l’autre, conditions premières d’une identité collective.


Change.org et quelques autres "ONG" ont le chic pour nous faire regarder leur doigt plutôt que le scandale quotidien de notre indifférence... Du coup, ils nous y enfoncent, avec de beaux mots.

#137090 
16/06/2017 à 13:44 par irae

Oui comme déjà vu ailleurs technique d’énarque très orweillienne inverser la valeur des mots (populiste=peuple c’est pas bien ou ministère de la vérité) ou renommer les vieilles lunes pour leur donner un coup de jeune multiplier les locutions latines (sic transit vanitas mundi) et surtout beaucoup d’anglicismes, so cute !

#137092 
16/06/2017 à 15:14 par Lemarmot

Ceci dit, il faudrait fouiner de la sorte dans tous les partis,de Droite comme de Gauche voire les extrêmes ;la surprise n’en serait que plus grande,certainement très révélatrice sur la réalité de nos politiques,présents,futurs et passés...

#137096 
16/06/2017 à 15:38 par Autrement

Une voyante dans le ramassis parlementaire ?
Ce genre de notoriété n’est pas nouveau. Connaissez-vous Elizabeth Teissier, voyante et docteur en sociologie ?
Pour l’honneur de l’Université - quelque peu écorné dans l’affaire (et outre de nombreuses protestations syndicales) -, on peut lire le compte-rendu édifiant de sa non-thèse, datant de 2001, par deux vrais sociologues : thèse qui constitue une apologie sans réserve de l’astrologie, un mépris systématique de la connaissance rationnelle, le tout sans une once de réflexion sociologique.
Cette dame est toujours astrologue de profession, avec un site dédié (votre horoscope clefs en main), et elle aussi est promise à un grand avenir auprès des puissants du jour, car voici ce qu’elle écrivait en novembre 2016 :

L’OUTSIDER E.MACRON, L’ETOILE QUI MONTE, MONTE...
EMMANUEL MACRON, TEL QU’EN LUI-MÊME… (texte mis sur mon site le 23 nov.2016 et auquel je n’ai pas changé un yota, en ce 30 avril 2017 !)
Détesté par les uns, porté aux nues par les autres, ce Sagittaire/Capricorne né le 21 décembre 1977, à 10h40, à Amiens, s’il ne fait pas l’unanimité, est certes le sujet de nombreux dîners en ville actuellement, supplantant parfois même l’« affaire Fillon », un peu trop présente dans les médias depuis quelque temps. Mais qui se cache finalement derrière Emmanuel Macron, inclassable en dépit de son mouvement « En marche ! », bien symbolique de son signe solaire - le Centaure est toujours en mouvement et/ ou en voyage -, qui, récemment, l’a propulsé sur le devant de la scène politique ? Un peu docteur Jekyll et Mister Hyde sur les bords, il fait les choses à sa manière (même aspect que chez François Mitterrand), partagé entre l’idéalisme du Sagittaire et le matérialisme/pragmatisme – qui peut virer au cynisme – du Capricorne, consensuel jusqu’à l’opportunisme. C’est un ambitieux et un réaliste (Ascendant Capricorne), bûcheur, pragmatique et organisé, tout à la fois instable mais têtu de par sa Lune en Taureau- autre signe de terre, en relation avec l’argent, la banque et/ou l’immobilier (Donald Trump a son Milieu- du- Ciel en Taureau). Enfin, avec Jupiter opposé à son Soleil en Sagittaire, il est exposé aux outrances, aux exagérations, à la surestimation. Des débordements qui peuvent être corrigés par le conjoint, facteur d’équilibre. Un nid de contradictions en somme, l’alliage Taureau/Capricorne en signe de terre le rendant sensible à la tradition, aux origines et en ferait plutôt un conservateur, alors que dans tout Sagittaire sommeille un libertaire, voire un révolté. Quatre planètes sur les neuf du système solaire dans le seul secteur des amitiés et des « fans » (on en compte douze dans un ciel natal) lui garantissaient à la naissance une grande popularité ; à coup sûr E. Macron saurait entraîner les masses !... Enfin, avec sa Vénus sur le Saturne de la France, il pourrait être bénéfique pour le pays, tout au moins au niveau de l’économie.

La biographie de la dame est par ailleurs très intéressante ; elle a entre autres été en 1975-76 l’animatrice sur Antenne2 de l’émission quotidienne "Astralement vôtre ou Interlude astral". Elle va sûrement, Mercure, Scorpion et la télépathie aidant, guider tout à notre avantage les votes de Corinne Vignon.

#137097 
16/06/2017 à 16:26 par G. SPORRI

Merde alors ! Si la vénus de macron est sous le mars de POUTINE et sur le jupiter de TRUMP, ça va péter et y’aura beaucoup de morts, surtout si le soleil de Bogdan boutkhévitch et de ihor valeriovitch kolomoisky sont en maison 4 juste au dessus de la lune d’erdogan...alors il faut espérer que le verseau d’irina farion soit au dessous du poiscail de théresa may....

#137099 
16/06/2017 à 16:35 par irae

LA FAUTE A JLM
Toujours à la pointe de l’innovation elkhomri nous refait une menucci haziza n’hésitant pas à mettre en lien de causalité le conflit Jlm/cazenouille et l’agression de NKM. Le début de canicule et la nappe phréatique à sec la faute à JLM, je me suis cassé un ongle la faute à JLM. Décidément les cons ca ose vraiment tout.

#137100 
16/06/2017 à 17:53 par D. Vanhove

@assimbonanga : "Le moral est au plus bas, Vanhove ? Vous cédez aux nouveaux langages ? Appeler "label" la devise de la France, faut que ça aille mal au point de capituler : c’est à mal nommer les choses qu’on fait le malheur du monde.
Tout va mal, d’accord. Mais restons nous-même en attendant de meilleurs jours ! Faut laisser les choses se décanter. On finira bien par trouver des moyens d’action"...

psq vous m’interpelez directement, je vous réponds en espérant vous éclairer un peu sur ce que j’essaie d’exprimer...
commençons donc par le début, ou en tout cas la finalité de ce qui voudrait être votre démonstration :
"C’est à mal nommer les choses qu’on fait le malheur du monde"... je n’ai ni la prétention, ni l’objectif de faire "le bonheur" du monde... si c’est votre cas, merci de ne pas projeter vos fantasmes sur les autres... avec la petite expérience de vie qui est la mienne, je pense que ce n’est qu’une perte d’énergie, et il y a déjà qqs années que l’ayant compris, je suis passé à autre chose...

"Le moral est au plus bas ? (...) Vous cédez aux nouveaux langages ? Appeler "label" la devise de la France, faut que ça aille mal au point de capituler"... capituler face à qui et à quoi, dites-moi...? éclairez-moi de vos conseils psq vous semblez détectez chez les autres ce qui n’irait pas, à travers une analyse sauvage et péremptoire de leur état... d’où vous vient cette manière de vous adresser aux autres, dites-moi...? vous êtes-vous seulement posé la qstion...?
sauf erreur de ma part - pcq je ne me dissimule pas derrière un pseudo - on ne se connaît pas, que je sache...
si donc vous vous souciez de mon moral, je vous rassure, tout va bien... et dans tous les cas, si j’avais le moindre souci à ce niveau, ce n’est certainement pas via internet que j’essaierais d’y trouver réponse...

enfin, si le mot "label" vous dérange, je vous dirai : tant pis...
si vous n’avez pas pu le lire au second degré, comme ayant été une magnifique devise tant galvaudée qu’elle a été vidée de sons sens et en est devenue identique à un... "label" de produit de consommation avec lequel le personnel politique essaie de nous vendre son programme... un peu comme les cérémonies officielles avec remise de Légion d’Honneur pour soldats morts pour la patrie qui soi-disant nous protègent du terrorisme, alors qu’en coulisses, le gouvernement poursuit ses ventes d’armes à-tout-va et s’étonne (??) qu’elle se retournent contre nous... l’imposture totale, quoi... et, combien vibrent encore au son de la Marseillaise...!?

mais, ce n’était pas l’objet principal de mon commentaire où je n’ai fait qu’informer du projet de rémunérer la délation entre citoyens... illustration d’une belle Fraternité, quoi...
si vous pensez que ce n’est pas grave, alors oui, vous pouvez passer votre temps à noyer le poisson avec autre chose... comme p.ex. en déclarant "qu’on finira bien par trouver des moyens d’action"... c’est qui le "on" en qstion...? vous...? si c’est le cas, encore une fois ne nous laissez pas languir et éclairez-nous, que l’on ne perde plus de temps pour ces "jours meilleurs" auxquels vous faites allusion... et auxquels, voyez-vous, personnellement, je ne crois pas, sans pour autant me sentir mal...

#137102 
16/06/2017 à 19:50 par Salvador

Renouvellement des visages, épuisement des idées...

Même bluff que la représentation des femmes en politique ou dans le monde de l’entreprise,
ou que celui des "minorités visibles" à la télévision.
Plus de diversité ils disent... à condition qu’elle ne soit avant tout pas politique, évidemment.
Là c’est chouette, va y avoir plus de femmes libérales, peut-être même de noirs libéraux, voire d’arabes libéraux -des femmes sans doute faut pas non plus pousser le bouchon- ni de roms, quand bien même ils seraient tout autant écervelés politiquement.

Vive la "modernité".

#137109 
17/06/2017 à 06:57 par calame julia

F. Mitterrand scorpion ascendant balance ! A des lieues du sagittaire ascendant capricorne ne serait-ce
qu’au niveau de la pénétration des sujets intellectuels.

#137123 
17/06/2017 à 09:46 par Assimbonanga

@Vanhove, j’avais lu, juste avant, l’article de Bernard Gensane : Regis Debray, Civilisation, comment nous sommes devenus américains. Peut-être cela vous éclairera-t-il sur ma remarque à propos du terme employé : label que vous n’avez pas mis entre guillemets si bien que le second degré n’apparaissait pas.
Le second degré à l’écrit pose toujours un problème. On n’y voit pas la connivence du regard.
C’est dommage que vous y ayez vu une agression de ma part. C’était une remarque. Simplement.

#137124 
17/06/2017 à 10:00 par Assimbonanga

L’important de mes messages
1/ Articles Fakir n° 80 sur le patronat
2/ Manœuvres Macron pour fédérer les patrons dans les campagnes via des banquets organisés secrètement. Ainsi, sur la 1ère circonscription de Haute-Loire, le choix du vote sera entre Wauquiez (qui se présente derrière une femme de paille pour contourner l’interdiction de cumul des mandats) et les REM qui sont portés par les anciens soutiens , parrains de Wauquiez, qui l’ont formé et qu’il a trahis. Voilà le choix : entre la droite traditionnelle et immuable et la droite dure, sans complexes ni scrupules. (https://www.mediacites.fr/lyon/enquete-lyon/2017/06/10/region-auvergne...)
Alors, ce serait mieux de s’en prendre aux vrais abus, aux vrais salauds. Recevoir une petite remarque entre nous est à prendre comme une invitation à en parler mais pas comme une accusation. Je n’ai aucune animosité. Par exemple, j’aimerais inviter Geb à sauter moins de lignes pour que son texte ne soit pas enfoui dans un agrandissement avec un curseur. Même sans sauter de lignes, Geb, vos propos sont suffisamment clairs et compréhensibles. Soyez tranquille !

#137125 
17/06/2017 à 14:38 par ozerfil

Macron, EM et REM : une supercherie absolue, savamment orchestrée, qui a fonctionné !!

Faut-il que les gens soient désappointés, crédules et manipulés...

Oui, il y a de quoi être dégoûtés !

#137132 
17/06/2017 à 15:39 par J.J.

Asimbonanga, vous parlez des "agriculteurs repus". Je ne pense pas que terme soit juste, les agriculteurs(les vrais) sont rarement repus, même quand ils appartiennent à un syndicat pas vraiment reccomandable. Plutôt qu’qu’agriculteurs, il me semble qu’ entrepreneur ou industriel de l’agriculture serait plus juste. Ceci dit, en toute amitié.
Macron sous le signe zodigliacal du centaure ? Centaure, peut-être, mais pas sans reproche......

#137138 
17/06/2017 à 16:06 par Assimbonanga

Il y a des repus, ceux qui peuvent se permettre d’aller dans ce genre de restaurant de chef étoilé. Il y en a qui tirent très bien leur épingle du jeux, ceux qui gagnent à ce jeu du kolenta (orth ?) agricole.
Pendant que certains boivent le bouillon d’autres rachètent les parts sinon, comment voudriez-vous qu’ils "s’agrandissent" conformément aux préconisations du modernisme et de la libre entreprise ?
Et ces gus-là qui s’enrichissent profiteront des baisses de charges, exonérations, et autres défiscalisation obtenues aujourd’hui tant qu’il reste encore assez de monde pour aller faire des "actions musclées" (entre JA ou FNSEA).

#137139 
17/06/2017 à 17:45 par Salvador

@J.J entrepreneur ou d’industriel de l’agriculture pour désigner un agriculteur ! C’est drôle je crois qu’Irae faisait un peu plus haut allusion à 1984...

#137143 
17/06/2017 à 20:55 par ozerfil

Si les exploitants agricoles (pas les industriels de l’agriculture...), qui travaillent souvent très dur, avaient deux sous de cohérence et de logique, ils ne voteraient pas pour un système mondialiste qui les met en concurrence déloyale avec les agriculteurs du Monde entier, aux coûts de production très largement inférieurs aux leurs, qui les condamnent à terme !

Ils comprendraient d’autre part que les subventions, après lesquelles ils courent si volontiers au moindre aléa climatique, relèvent des aides sociales qu’ils dénoncent par ailleurs pour les autres et sont le strict contraire de la libre concurrence et du libéralisme qu’ils défendent politiquement...

Encore des gens que je ne comprends pas, comme ces salariés qui votent à droite, contre leurs intérêts !!

#137147 
17/06/2017 à 22:26 par Xiao Pignouf

héhé je viens de lire le compte-rendu de la soi-disant agression de NKM... Foutage de gueule à tous les étages, en matière d’intitulé, n’est-il pas ? Bou, on lui a pris ses tracts des mains, bouou, on les lui a balancés au visage, bououou, elle est tombée dans les pommes ! Fut un temps on aurait dit d’elle que s’est pâmée devant tant de bestialité... Vous avez le bigo de Dostoïevski, qu’on lui raconte la blague ?
Allez, le Tarn nous fait le remake de la présidentielle : LRM vs FN. Du coup, ce sera vide-grenier pour moi demain. Quitte à se débarrasser de vieilleries...

#137154 
18/06/2017 à 05:52 par Xiao Pignouf

@XP, petit rectif : remake sur la 2ème circo du Tarn, mais ailleurs, ce n’est guère plus attractif.

#137162 
18/06/2017 à 11:34 par chb

Pour les abstentionnistes,O. Berruyer cite O. Mirbeau :

“Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit… Je te l’ai dit, bonhomme, rentre chez toi et fais la grève.” (Octave Mirbeau, 1888)

#137167 
18/06/2017 à 12:36 par irae

L’espoir renait.
Si la tendance se confirme le record d’abstention devrait confirmer le bras d’honneur adressé aux ologarques dès dimanche dernier.
Nos génies, notre demi dieu sauront-ils en tirer les conséquences et revenir à un peu d’humilité ?
Allez savoir pourquoi mais j’en doute.

#137169 
18/06/2017 à 13:00 par Assimbonanga

De fait, les "exploitations agricoles" ne ressemblent plus à des fermes mais à des zones industrielles. Les "vrais" agriculteurs (selon sainte FNSEA) sont des chefs d’entreprises, autant dire entrepreneurs. Pourquoi pas dire industriels ? La norme de viabilité doit passer à 450 hectares lorsque le jeu du maillon faible sera terminé, c’est à dire lorsqu’il ne restera que les gagnants dans la course à l’investissement, des hobereaux locaux (1 par commune ?).
Les nouveaux bâtiments agricoles qui surgissent du sol sont immenses et modifient tout l’aspect du paysage qui soudain paraît tout riquiqui. Les bâtiments s’élèvent sur de vastes plate-formes où peuvent manœuvrer les énormes tracteurs et les poids-lourds.
Ce qui différencie l’agriculteur du salarié : il est propriétaire de l’outil de travail. Terres, bâtiments, machines, bétail. Quand il part à la retraite, il conserve tout ça.
Ça change le mental, non ?

#137172 
18/06/2017 à 14:01 par D. Vanhove

@chb : joli... merci pour cette référence !

@irae : vous avez raison de douter... n’est qu’à voir le comportement de Bayrou, piaffant depuis des années pour tenter d’y être sans jamais y parvenir... maintnt qu’il y est, il se pense déjà au-dessus de la mêlée...

#137174 
18/06/2017 à 16:42 par Palamède Singouin

@Irae

Nos génies, notre demi dieu sauront-ils en tirer les conséquences et revenir à un peu d’humilité ?

L’humilité ne fait pas parti des attributs de nos demi-dieux. Même avec 80% d’abstentions, ils se considèreraient comme légitimes à faire "selon leur bon plaisir", comme dans l’ancien régime. Chirac, Sarkozy, Hollande, Pasqua, Raffarin, De Villepin, Fillon, Valls... ont tous tenu le discours qui considère que l’élection autorise le Président à mettre en œuvre toutes les mesures qui lui semblent bonnes même si elle sont contraires à ses promesses électorales.

#137178 
18/06/2017 à 18:40 par POTTIER Jean-Claude

L’histoire ne nous dit pas si la voyante avait vu, outre ses difficultés, la raz de marée des abstentions. Orange promet encore un tsunami macronien. Hein, la déontologie partisane ?

#137181 
18/06/2017 à 20:36 par irae

Délicieuse médiacratie qui titre "victoire écrasante de Lrem" passant pudiquement sur le seul vrai vainqueur de cette élection le parti des abstentionnistes.
Même s’il semble que certaines circonscriptions ayant voté comme un seul ovin bêlant aient ré élu des caciques pestilentiels du parti néolibéral et oligarchique depuis la mitterandie, pour le reste le message adressé par les électeurs est réconfortant. Une fois de plus dommage que la vieille astuce de la menace fn ait encore fonctionné cette fois-ci.

#137185 
RSS RSS Commentaires
   
Dominique Fernandez : Ramon
Bernard GENSANE
(Paris, Grasset, 2008) La lecture des livres de Dominique Fernandez (romans, livres de voyage, photographies) m’a toujours procuré un très grand plaisir. Avec, cependant, deux petits bémols. Pour se rassurer, j’imagine, Fernandez éprouve le besoin d’en faire des kilos, d’écrire jusqu’à plus soif. Dans son très beau livre sur Tchaikovski, par exemple, s’il ne nous décrit pas trois cents rues et artères russes, il n’en décrit aucune. Dans son Ramon, il nous inflige, par le menu (c’est le cas de le dire), (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Une fois que vous avez vu certaines choses, vous ne pouvez pas les -voir. Et ne rien voir est autant un acte politique que de voir quelque chose.

Arundhati Roy


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.