Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

35 

Le premier qui dit « matheux », il sera exécuté…

Si l’on a lu Pierre Bourdieu et sa théorie sur la circulation circulaire de l’information, on sait que les médias fonctionnent par psittacisme (1) et écholalie (2).

Ces maladies atteignent désormais les réseaux sociaux. Des Internautes moutonniers, des consommateurs de médias, se déchaînent contre l’emploi par JLM du mot « matheux » pour désigner le député macroniste Cédric Villani.

Jusqu’à ce jour, c’était un compliment (« Il est matheux ») une reconnaissance de supériorité sur les « littéraires ». Villani lui-même se définit depuis toujours (et jusque sur son blog) comme un « matheux ».

Les profs de français noteront que le mot est désormais une insulte et les profs d’Histoire que l’unique raison est que l’animateur de la FI fait son entrée (horreur !) à l’Assemblée nationale.

Théophraste R. (Préparateur d’une thèse sur les raisons pour lesquelles le mot « journaliste » est plus infamant que celui de « matheux ».)

Notes :
(1) Psittacisme : fait de répéter quelque chose comme un perroquet en raisonnant sans comprendre le sens des mots que l’on utilise ; récitation mécanique de mots, de phrases, de notions dont le sens n’a pas été compris ou a été mal assimilé.
(2) Echolalie : tendance spontanée à répéter systématiquement tout ou une partie des phrases, habituellement de l’interlocuteur, en guise de réponse.

URL de cette brève 5466
https://www.legrandsoir.info/le-premier-qui-dit-matheux-il-sera-execute.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/06/2017 à 12:05 par Georges SPORRI

Cédric VILLANI mérite cependant qu’on lui tire les oreilles... Il a dit que l’assemblée qui vient d’être élue est plus représentative que la précédente parce qu’il y a plus de femmes, de jeunes et de nombreux novices... 20% d’ouvriers dans la population active et 0% d’ouvriers dans l’assemblée... 25% d’employés représentés par 2 ou 3 députés...etc... Alors il ne mérite absolument pas le noble titre de matheux et il n’est absolument pas la réincarnation d’Evariste qui a soutenu la commune de PARIS...
PS : j’ai oublié comment on résout les équations du programme de terminale, mais il me semble que ce scrutin prouve que la FRANCE n’est pas une démocratie (cf article sur mai68.org spip2 qui explique très bien pourquoi).
Je ne résiste pas à la posture pharisienne de dénoncer le résultat de l’ARIEGE où 2 députés sur 2 sont FI et d’appeler à une grève générale prolongée et hargneuse pour changer d’urgence la constitution sur les législatives, puis dissoudre l’assemblée le 15 octobre 2017 et revoter. Il me paraît important que les ouvriers soient mieux représentés que les astrologues.

#137274 
21/06/2017 à 12:11 par irae

Mais quoique dise Mélenchon est fautif. Cf. le gazage de manifestants qui a conduit directement la paire menucci haziza au point godwin. Pour ce qui est du matheux je ne sache pas qu’il ait une autre profession. Exemple édifiant s’il en fallait qu’on peut avoir un haut niveau d’études et être bête a bouffer du foin (à moins que s’illustre ici la solidarité indéflectible de la classe des nantis).
Quand les sombres crétins qui creusent leur tombe cesseront de gober les insanités médiacratiques....ben je crois que je serai morte !

#137275 
21/06/2017 à 14:40 par UVB76

Encore un fils de Prof comme Mr Micron ET bon nombre d’élus ...

#137281 
21/06/2017 à 16:02 par Jean Cendent

Matheux c’est dégueu mais cravateux c’est mieux ?

Ah ! L’élégance du 19ème siècle … Et répressions / régressions sociales du même ordre.
Et dans la rue la tendance sera-t-elle rouge et noire, débarrassée des scories des faux socialistes et faux communistes qui mènent la danse contre le vrai capitalisme depuis la 1ère guerre mondiale grâce au phagocytage du bolchevisme sur les soviets.

À l’assemblée nationale c’est obligatoire, le costume cravate pour les hommes et la robe chignon pour les femmes ?
Mascarade républicaine pour fausse démocratie.

Bref, la France « comme toujours » pays du népotisme et M.Cédric « nœud pap’ » Villani en est la parfaite illustration.

#137283 
21/06/2017 à 18:27 par BQ

Tout à fait ! Et reprenons la citation de JLM dans son contexte :

"Parce qu’il y en a là, qui ne sont au courant de rien. Non, mais il y a des braves gens là-dedans. Bon, il y a beaucoup de DRH et de gens comme ça, qui ont une conscience sociale souvent assez faible. Pas toujours, hein... Et il y a beaucoup de chercheurs, d’intellectuels... J’ai vu le matheux là, je vais lui expliquer ce qu’est un contrat de travail, il va tomber par terre, parce qu’il ne le sait pas. Il ne sait pas tout simplement ce qu’il y a dedans."


Je vois pas du tout où est l’insulte dans "matheux" et d’ailleurs l’excellent (en maths) C.Villani ne le prend pas ainsi ! Mais enfin JLM a quand même sa petite expertise sur les lois Travail successives, véritables démolisseuses de vies et de dizaines d’années de luttes sociales (comme semble ignorer C.Villani puisque rallié à Macron de manière inconditionnelle !). Il a donc une légitimité pour parler de contrat de travail et souhaite faire part de son expérience et arguments à quelqu’un qu’il considère de bonne foi, et "on" en fait tout un foin...

De plus, d’après la citation, JLM le considère à juste titre comme un "intellectuel" et a du respect pour lui qui, au contraire des autres de LREM, a potentiellement "une conscience sociale". Aujourd’hui, L’Obs va même jusqu’à parler, à travers l’insipide et rongé de haine Sylvain Courage, d’agression "contre les mathématiques", "d’insulte à l’intelligence" en n’hésitant nullement de qualifier JLM de "grand prêtre obscurantiste" et de "parfait populiste" "complex[é]", "simpliste" et "pulsion[nel]", digne d’un "Staline, [qui lui aussi] en son temps, prétendait déjà rectifier la science". Voilà donc une leçon de mesure, de finesse et d’intellectualité de la part d’un expert journaliste de renommée internationale qui ne tombe pas dans la caricature d’un torchon de médiocre.

#137288 
21/06/2017 à 19:06 par Autrement

Cédric Villani : "Les difficultés de notre système scolaire sont notamment dues à l’immigration".
C’est un tweet de Maxime Combes (économiste et militant pour la justice climatique), avec référence-vidéo, (si l’adresse marche)...
C’est pourtant simple de comprendre qu’un directeur d’Institut uniquement soucieux de faire tourner sa boîte, même universitaire (on en connaît plus d’un sur ce modèle), ne connaît rien aux contrats de travail, tels qu’en face de lui les voient et les vivent les salariés.

Cela me rappelle (repris aussi en choeur par toutes sortes de hargneux) le mauvais procès fait à Mélenchon, parce qu’il avait osé répondre fermement à l’arrogante apostrophe de Cohn-Bendit (pourri parmi les pourris) lors d’une émission sur Fce2 : c’est lui qui avait été traité d’arrogant.
Et tout à l’avenant sur tout sujet qui peut servir les dominants.
La redondance communicationnelle est comme une tour de Babel où, à force de répéter sans savoir et sans comprendre, plus personne ne peut plus communiquer avec personne.

#137290 
21/06/2017 à 20:30 par calame julia

Ce qui me sidère autrement que le fameux "matheux" qui était plus un compliment cad "au cas où"...
c’est cette manière dont tout est bien chez le mouvement En Marche qui nous a donné un président élu.
Jamais, je n’aurais pu penser que le peuple (intellectuels, journalistes (quelques exceptions) et autres
agitateurs de portes ouvertes) puissent se racheter une carpette ! Les autres ne sont pas concernés
ouvrières "illétrées", travailleurs sans costumes, ils ont déjà eu droit à leur quart d’heure de gloire !
Nous sommes donc bien dans le monde de l’entre-soi préparé anciennement à Bercy !

(Je re-re-re-conseille à Monsieur Jean-Luc Mélenchon, de prendre conscience de ses responsabilités
en tant que député et peut-être président de groupe ! D’autres que la France Insoumise le regardent
et parfois peinent à comprendre).

#137292 
21/06/2017 à 20:41 par Jean Cendent

Attention à l’écholalie, lalie, lalie, lalie, lalie........... sur cette radio, dio, dio, dio, dio ...
J’entends le papillon vert dire : Les chiffres arabes ou chiffres indo-arabes ou encore chiffres hindou-arabes sont plus pratiques a utiliser pour écrire une équation de 6eme degré à 36 inconnus que les chiffres romains.
Mais c’est vrai, ses propos ne sont pas toujours clairs.

Enfin, ce bonhomme est un champion... Il est même médaillé pour avoir inventé la machine à remonter le temps.

Népotisme fabriqué en France .

#137293 
21/06/2017 à 20:45 par vagabond

Je n’arrive pas à croire ce que je lis. Pourtant, je devrai. Je devrai, la télé a bien éduqué les masses du monde. Regardez les émissions où sont exposés les grands dilemmes des français, des gens pleurnichent pour des choses si débiles !
Quand je pense aux gens qui vivent la guerre imposée par les gouvernements de ces pleurnicheurs !
Je vous dis, c’est le remake du voyage de Gulliver. La guerre des lilliputiens.

#137294 
21/06/2017 à 21:38 par Assimbonanga

Bah. Ça fait le bonheur de Léa Salamé sur France Inter matin. Elle adore amplifier les histoires de cours de récréation et départager les garnements des élèves polis.
Le niveau de "la politique" baisse, croyez-moi. On en est à ce stade. Rien sur la nécessité de la cotisation sociale pour obtenir le salaire différé à savoir la sécu, la retraite, le chômage et Vilani incapable de donner la moindre indication de ses convictions sur ce sujet. Ah ! A part la bienveillance, l’efficacité et sortir des archaïsmes , ils ne sont guère loquaces sur le fond de leur projéééééé. C’est flou, flou, flou et emballé dans des mots de marketing.

Chez Demorand : émerveillement total sur le prodige Macron et ses bienfaits. Les gens sont naïfs à ce point ? Ils lui prêtent des vertus d’intelligence, ils gobent toutes ces décisions comme si elles étaient mues par la philanthropie. Les gens ne voient-ils pas que Ferand va devenir chef de groupe à l’assemblée, à savoir courroie de tansmission avec l’exécutif, une sorte de proviseur pour un bahut de 300 élèves qu’il va guider pas à pas. M’enfin bon sang, les gens ne voient rien ? L’action de Bernard Arnaud sur Hollande, puis sur Macron maintenant, l’action du MEDEF, l’action des propriétaires de groupes de presse qui ont fait naître médiatiquement Pharaon ?
Pardon, je ne voudrais pas radoter, mais le film Merci Patron est très éclairant : usage des CRS au profit de réunion privée, à l’intérieur même des locaux, transmission de consigne via un homme de main, via le sommet de l’état, via un député (socialo) : mais y a de quoi tout faire péter, me semble-t-il. Moralisation de la vie publique ? Mais c’est bien pire que ça : nous sommes gouvernés au travers d’un félon collaborateur des riches. Sans doute qu’ils n’ont pas apprécié la victoire des Conti et qu’ils veulent s’en prémunir à tout jamais.

Autre humiliation, hier soir, chez Demorand : faire passer Marie-Georges Buffet pour un exemplaire de députée hors d’usage comparée à une petite écervelée carriériste de REM issue de chez Sarkozy ! Je ne sais pas si je vais m’en remettre.

#137296 
21/06/2017 à 22:19 par Xiao Pignouf

hé, y a des précédents = gueux, bouseux, cul-terreux, loqueteux, théatreux... oléagineux ! Allez, les journaleux, aux ordres des fesse-mathieu, ni une ni deux, au garde à vous les péteux !

#137298 
21/06/2017 à 23:06 par énervé

Pour rappel ou pour info, Villani fait partie des young leaders de la French American Foundation : https://frenchamerican.org/youngleadersclasses

#137300 
22/06/2017 à 10:04 par Fald

Théophraste R.
Je n’écoute pas ni ne lis tout. Mais j’ai entendu Mélenchon et ce n’est pas le terme "matheux" qui m’a gêné, mais le fond du propos : attaquer Villani sur le fait qu’il ne saurait pas ce qu’est un contrat de travail. Villani l’a eu facile de rappeler qu’il dirigeait un organisme où il a rédigé plus de contrats de travail que Mélenchon n’en a peut-être lus.

Cette assemblée est JUSTEMENT composée massivement de patrons, DRH et autres artistes du contrat défavorable au salarié. Les attaquer sur une prétendue incapacité dans ce domaine est une bévue !

Les partisans de la casse du code du travail ne peuvent évidemment pas attaquer Méluche sur sa vraie bêtise sans vendre la mèche sur la véritable composition de l’assemblée, alors, ils attaquent sur le mot "matheux".

Et vous marchez !

Je veux bien que vous défendiez encore Mélenchon alors qu’il me gonfle à bloc depuis les législatives. Mais justement : il écoutera PEUT-ETRE ses amis si vous lui dites qu’il a dit une ânerie, au lieu de la justifier en sombrant dans le même hors-sujet que le reste de la presse.

Sinon, si on le laisse faire, le compteur de ses conneries pourra bientôt servir de ventilateur en ces temps de canicule !

#137309 
22/06/2017 à 18:46 par claude

La haine de Mélenchon, montre bien que les bourriques ne sont pas toujours du coté que l’on pense.

#137320 
22/06/2017 à 20:10 par irae

Cher fald
Vous prenez vraiment JLM (dont on ne sais pas pourquoi il vous énerve) pour un bleu là !

#137323 
22/06/2017 à 20:15 par irae

Et si je peux me permettre cet article illustre parfaitement les manipulations du commentariat médiacratique qui attirent les bêêêlants loin des questions intéressantes. Par exemple combien de contrats précaires a fait signer ce young leader tout acquis au libéralisme.

#137324 
22/06/2017 à 22:03 par Fald

Irae,
Vous voulez me contredire en écrivant : "Par exemple combien de contrats précaires a fait signer ce young leader tout acquis au libéralisme." Or , j’écris : "Cette assemblée est JUSTEMENT composée massivement de patrons, DRH et autres artistes du contrat défavorable au salarié."
Et c’est pourquoi j’ajoute : "Les attaquer sur une prétendue incapacité dans ce domaine est une bévue !"
Et je ne prends pas Mélenchon pour un bleu mais pour quelqu’un à qui il faudrait rappeler que si "Jean-Luc" s’écrit toujours avec un J majuscule, ce n’est pas le cas du pronom "je". Pas besoin de chercher à humilier les députés du camp adverse, il faut les combattre sur le fond.
Et enfin, je l’ai souvent écrit quand je le soutenais pour la présidentielle, je me méfiais toujours un peu de son passé trotskiste et mitterrandien, donc fait de magouilles anti-communistes. Et ce qui m’énerve tant chez lui, c’est que ce naturel que je croyais presque chassé est revenu au galop.
Mais c’est un autre sujet que le présent article. Là aussi, vous écrivez : "cet article illustre parfaitement les manipulations du commentariat médiacratique qui attirent les bêêêlants loin des questions intéressantes", et moi : "Les partisans de la casse du code du travail ne peuvent évidemment pas attaquer Méluche sur sa vraie bêtise sans vendre la mèche sur la véritable composition de l’assemblée, alors, ils attaquent sur le mot "matheux"."
Mon problème reste ce que je dis à Théophraste : il marche dans la combine des médias au lieu la dénoncer, tout ça parce qu’il faut dire du bien de Mélenchon même quand il déconne.
Alors je répète aussi cette phrase qui n’a pas été lue non plus : "Mais justement : il écoutera PEUT-ETRE ses amis si vous lui dites qu’il a dit une ânerie, au lieu de la justifier en sombrant dans le même hors-sujet que le reste de la presse."

#137326 
22/06/2017 à 22:32 par Théophraste R.

@ Fald

...ill faut dire du bien de Mélenchon même quand il déconne.
Alors je répète aussi cette phrase qui n’a pas été lue non plus : "Mais justement : il écoutera PEUT-ETRE ses amis si vous lui dites qu’il a dit une ânerie, au lieu de la justifier en sombrant dans le même hors-sujet que le reste de la presse."

J’ai bien envie de vous écouter, mais j’ai peur que, pour conseiller à JLM de ne plus déconner, je sois obligé de faire la queue derrière deux cents journalistes qui se relaient nuit et jour pour le lui dire.

#137327 
22/06/2017 à 23:48 par irae

Rien contre vous fald je vous explique juste que ce que vous prenez pour une boulette est une véritable attaque politique anti libérale.
Là où il y a moutonnage c’est sauter à pieds joints avec le troupeau sur Jlm et s’offusquer qu’il attaque un libéral qui se moque des moins favorisés comme de ses lavallière (car maintenant il est député et blablabla) alors que le président en titre a été immédiatement absous de sa blague indigne sur les comoriens. Pour ne citer que cette boulette d’une autre teneur que matheux.
Cette critique permante des moindres faits et paroles de JLM de la part de l’oligarchie au pouvoir a un but précis le museler et le discréditer auprès des classes moyennes et populaires et ca marche. Pendant ce temps là on ne s’occupe pas du fond.

#137328 
23/06/2017 à 01:53 par François

A fald :

" ...attaquer Villani sur le fait qu’il ne saurait pas ce qu’est un contrat de travail "
Cher Monsieur, vous n’avez vraiment rien compris au film.
En disant cela, JLM prend la défense de Villani. Ile xplique que si Villani défend la casse du droit du travail, ce n’est pas parce que c’est juste un sale connard de droite (ce qu’il est en fait de mon point de vue) mais parce qu’il ne connait pas le problème.

C’est dingue de devoir exposer de telles évidences.
Je pense que deux neurones suffisent pour comprendre, alors essayez d’activer la n° 2.

Cette polémique est ridicule a souhait et vous vous enfoncez en la reprenant.
Attaquez JLM sur ses idées, expliquez nous pourquoi vous voulez changer le code du travail, argumentez, parce que là c’est vraiment zero.
Mais c’est une constante depuis janvier, on n’attaque pas le programme mais des mots sorti du contexte et déclenché par une hargne journalistique sans précédent.

#137331 
23/06/2017 à 08:10 par Xiao Pignouf

Irae, on ne saurait mieux défendre JLM, lui qui une fois de plus est mis au pilori médiatique alors qu’on a beau chercher, on ne voit pas où est la faute commise. Et c’est bien le fait de mettre ses propos en regard de ceux de Macron sur les Comoriens qui est imparable. Les dites paroles, prononcées à la volée, enfouies dans une conscience profondément raciste, rappelant le bon vieux temps des colonies et que les mêmes médias ont tentés de minimiser, qu’est-ce à côté du terme "matheux" ? Même l’intéressé l’utilise pour parler des gens passionnés par les mathématiques... Encore une fois, les journalistes des médias concernés se ridiculisent, décrédibilisent leur profession, et se construisent une belle image de larbins pour la postérité, les roquets aboyant au coup de sonnette.
En revanche, signer des contrats à tour de bras ne signifie en rien qu’on en connaisse la teneur, surtout à son poste, car pour toute personne dans sa position et ayant fait ces choix politiques, les précaires sont des anonymes. JLM a sans doute raison dans le fond, le matheux est nul en histoire populaire, sinon il ne serait pas député pour Macron, sauf à vouloir mettre en adéquation son style vestimentaire avec les conditions de vie des travailleurs.

#137333 
23/06/2017 à 11:01 par irae

D’autant que ce young leader a sûrement pris conscience qu’un destin hors du commun de ses camarades de mathsup mathspé hors de la voie toute tracée de charognard (encore dans la nature ils sont utiles) de la finance l’attendait. Ce qui ne doit guère l’’empêcher d’écraser le petit peuple à coups de contrats précaires et sous payés.

#137336 
23/06/2017 à 13:44 par Fald

Je suis allé sur Youtube revoir la vidéo.
Mélenchon commence par des propos ironiquement aimables sur les nouveaux députés macroniens, et j’apprécie. J’ai moi même dessiné une chèvre avec une tête de godillot pour me moquer d’eux sur bouquin de faces, car leur modernitude à la con me rappelle la chambre gaulliste de 1968, dont Alexandre Sanguinetti, godillot du Général, disait lui-même qu’une chèvre aurait été élue à sa place vues les circonstances.
Mais après, Mélenchon s’en prend plus nommément à Villani :
"J’ai vu le matheux, là, je vais lui expliquer ce que c’est qu’un contrat de travail, Il va tomber par terre, parce qu’il le sait pas ! Il le sait pas, tout simplement ! Il sait pas ce qu’il y a dedans."
Je suis d’accord avec ce qui suit cette phrase, Villani ignore sûrement les luttes et pense très probablement que "L’Etat-Providence" a octroyé la journée de huit heures du haut de sa très haute bienveillance.
Que vous le vouliez ou non, en disant "... je vais lui expliquer ce que c’est qu’un contrat de travail... etc.", Mélenchon oublie ce qu"il a dit juste avant sur les DRH trop massivement représentés dans le groupe REM. Villani est chercheur, certes, mais aussi (et à présent probablement surtout) un administrateur qui connaît bien les contrats de travail et qui a hélas toutes les compétences pour en voter une dégradation à l’assemblée, comme je le dis en substance dans mes commentaires précédents. L’attaquer sur sa prétendue ignorance de la chose est une ânerie.
Villani a répondu, hélas intelligemment car ce serait trop facile si l’adversaire était idiot, en se montrant très au fait des différents contrats qu’il eu à rédiger, les éditocrates ont réagi sur le mot "matheux" comme si c’était une insulte, et tout cela a permis de faire oublier aux Français que Villani saura très bien ce qu’il fera quand il votera une dégradation de la condition salariale.
Ce qui me chagrine, c’est qu’on a aussi réussi à le faire oublier aux LGSonautes.

La conclusion de Calame Julia me paraît en plus très juste, à moi qui suis isolé dans un milieu pas du tout militant de gauche : "(Je re-re-re-conseille à Monsieur Jean-Luc Mélenchon, de prendre conscience de ses responsabilités en tant que député et peut-être président de groupe ! D’autres que la France Insoumise le regardent et parfois peinent à comprendre)."

à Théophraste : vous me dites : "J’ai bien envie de vous écouter, mais j’ai peur que, pour conseiller à JLM de ne plus déconner, je sois obligé de faire la queue derrière deux cents journalistes qui se relaient nuit et jour pour le lui dire."
Faux ! Dans le cas qui nous intéresse tout de suite, les 200 journalistes en question l’attaquent sur le mot "matheux" et justement pas sur sa vraie erreur, car ce serait avouer la vraie nature du politicien Villani. Relisez-moi !

À François : J’ai opéré cette petite vérification sur Youtube en me servant d’un des deux neurones qui me restent, je me servirai peut-être de l’autre pour me faire une opinion sue ceux qui critiquent les textes qu’ils n’ont pas lus dans le but de défendre des propos qu’ils n’ont pas écoutés.
Bineuronement vôtre,
Fald

#137337 
23/06/2017 à 13:50 par Fald

NB (pour éviter "PS") : Jean-Pierre Kahane était lui aussi un matheux bien au courant des situations économiques et sociales, mais il avait choisi l’autre camp, lui !
Comme quoi, c’est pas le mot "matheux" qui pose problème, mais la suite du propos.

#137338 
23/06/2017 à 15:45 par irae

justement pas sur sa vraie erreur, car ce serait avouer la vraie nature du politicien Villani. Relisez-moi !


Je supplie très humblement m. JLM de ne surtout rien changer à son expression qui n’est que le millionième que dis-je le milliardième de la colère que je ressens et je ne pense pas être la seule comme en atteste l’abstention record de ce scrutin. De même c’est avec une reconnaissance infinie que je lui sais gré de ne pas avoir donné de consignes de vote au second tour.
Epidermiquent et aneuronalement vôtre,
Ps je maintiens qu’il n’y a pas erreur et qu’au travers de la personne c’est tout le mouvement insoumis qui est attaqué ainsi que le confirment eux mêmes les journalistes (cf ce qui arrive à D. Obono).

#137343 
23/06/2017 à 18:19 par Zappy Marx

L’expression de JLM, (ne pas oublier le ton), est un brin méprisante et provo. Mais.. bon c’est la marque de fabrique de JLM.
Delà a en faire une info...On voit très bien qu’au moindre "écart" de JLM , il y a toute une machinerie qui se met en place complétement disproportionnée avec les faits. L’ogre face au gentil matheux un peu lunaire.
Il est d’ailleurs possible - JLM est un fin calculateur- que cela ait été fait sciemment.

#137346 
23/06/2017 à 19:14 par Georges SPORRI

Pffffff !! Personne n’a rien compris. En fait JLM a envie d’avoir une discussion approfondie avec cet intéressant curieux personnage bizarre mais il ne peut pas se permettre de le "draguer" pour obtenir son 06 et un RDV. Alors il balance "le matheux", ce qui est un compliment, et énonce une critique insignifiante non blessante... En plus il fait de la pub au matheux et contribue à le médiatiser, ce qui est gentil. NB : JLM ne veut pas convaincre VILLANI, mais comprendre et connaître la pensée de ce personnage...
Les journalistes français sont de plus en plus incultes, ils attaquent leurs interviewés et leurs cibles trop tôt, ils sont mesquins et ridicules. Lorsque GUAINO a commencé une diatribe contre l’électorat parisien friqué ou bo-bo, ils lui ont vite coupé la parole avec un RAO, alors qu’il fallait presque faire semblant de l’approuver pour qu’il aille encore plus loin...

#137348 
23/06/2017 à 20:25 par François

@ Fald,

Vous analysez bizarrement les propos tenu.
Ce n’est pas parce que Villani signe des contrats de travail qu’il sait ce que c’est. Villani a répondu à coté de la plaque en affirmant connaitre intégralement cette problématique. Ce n’est pas parce qu’il signe des contrats qu’il maitrise de A à Z le code du travail.
De plus, les contrats qu’il signe sont dans le cadre feutré de l’institut Poincarré, je ne crois pas qu’il y soit possible de comparer les conditions de travail de cet institut avec ceux des Conti ou des Whirlpool.
Ce sont ses problème que JLM souhaite lui exposer, parce qu’il pense qu’il dispose d’une intelligence et d’une écoute.
Il n’y a donc aucune attaque. Par contre la réponse de Villani est très pédante, ce qui est cohérent avec le personnage.

S’il était réellement animé d’un esprit scientifique, il se renseignerait sur ce que disent les économistes professionnels avant d’avancer des idées reçues dans un domaine qui n’est pas le sien. Les économistes sérieux sont unanimes sur le danger de comprimer l’économie et de laisser faire l’évasion fiscale.
L’étude détaillée de l’histoire économique aux USA montre que lorsque ce pays s’est lancé dans une entreprise de réduction très importante de leur dette, le résultat a toujours été une récession économique catastrophique.
S’il sortait la tête de son ornière, il saurait que des modèles numériques de comportement économiques existent. Ces modèles permettent par exemple de simuler quantitativement l’influence de la variation d’un paramètre (TVA, niveau d’imposition, ...) sur les indicateurs économiques.

Les positions de Villani sont dogmatiques et non scientifiques. Il se sert de son aura scientifique pour justifier ses point de vue idéologique dans un domaine ou il ne connait rien.
On lui propose une discussion, il refuse.

Ceci étant dit, je pense que JLM a une trop haute opinion de ce genre de bonhomme. Il lui accorde une humanité développée au delà de la moyenne car il pense que c’est une caractéristique dans son métier. Cette idée reçue est très répandue et elle est absolument fausse.

Villani a de toute évidence des idées très à droite sur l’université qu’il souhaiterait autonome à 100 %, élitistes et sélective.
Quand je vois les ravages de l’autonomisation partielle des facs sur la qualité du travail et la motivation des troupes, je pense qu’il est 100 % à coté de la plaque. S’il devait payer son propre salaire et ceux de son institut seulement avec les contrats de recherche qu’il décroche dans le privé, il ravalerait peut être ses sermons ultralibéraux.

#137352 
23/06/2017 à 23:49 par irae

Sinon, si on le laisse faire, le compteur de ses conneries pourra bientôt servir de ventilateur en ces temps de canicule !


Nicolas cantelou sors de ce corps.

#137357 
24/06/2017 à 00:07 par Georges SPORRI

@François.... Si j’étais matheux et responsable d’institutions de recherche + enseignement, j’aurais assez honte des minables performances de notre système éducatif / maths. "VIVE la FRANCE" est incapable de repérer les surdoués matheux dès l’école primaire et de les appuyer pour que leurs potentiels se réalisent dans des proportions optimales. L’URSS de Brejnev faisait mieux et apprendre à jouer aux échecs faisait partie du système de détection des QIS+++. Mais, c’est vrai, cela ne fait pas vendre des tablettes pour abrutir nos progénitures avec des conneries informatisées.

#137358 
24/06/2017 à 03:00 par Jean Cendent

On rigole, on rigole, mais que pense JLM "2022 ?" des frères Bogdanov, de la canicule, de Bayrou aussi sceaux qu’éjecté...
Il y a 6 mois, JLM président.
Il y a 1 mois, NOUS serons " l’ultime" opposition majoritaire et la FI va casser la baraque .
Maintenant, Super ! Nous sommes un groupe parlementaire .
Et dire qu’il y a 1 an sur le forum, certains ( et certaines) trouvaient Nuit Debout, petit, petit, petit, de la rigolade puérile car oui ! La vraie politique c’est celle qui passe par le décorum républicain du vote, sinon ce n’est pas légitime .
Et « 60 / 40 » c’est légitime comme arnaque du pouvoir .

#137359 
24/06/2017 à 09:34 par Assimbonanga

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme !
Il faut donc désormais savoir ce qu’il y a dans la conscience de ce mathématicien. On pourrait par exemple lui demander ce qu’il pense de son camarade et homologue dans la médaille Fieds, Alexandre Grottendieck et, de voir la gueule qu’il ferait, on en saurait déjà long sur son positionnement politique...

#137360 
24/06/2017 à 09:41 par Assimbonanga

Je me demande quel est l’équivalent de droite à LGS. Un site de droite où des gens de droite parfaitement d’accord sur le socle commun de droite viendraient se prendre la tête sur les erreurs supposées de leur principal porte-parole. Le Figaro peut-être ? Les commentaires sont, globalement, d’un niveau d’une médiocrité affligeante. Sur le GS, ça s’étripe, mais l’argumentaire est robuste.

Tout ça pour dire ? Ah ! Oui ! François Ruffin lance un rassemblement non polémique à la bourse du travail (Paris) lundi à 19h qui réunira Clémentine Autain, André Chassaigne, Eric Coquerel. Et avec Emmanuel Vire (Snj-cgt), Loïc Canitrot (des intermittents précaires), Annie (auxiliaire de vie sociale), Renaud Lambert (Le Monde Diplomatique) et Claude Leclerc (délégué CGT Simply Market).

#137361 
24/06/2017 à 13:02 par irae

Pufff je suis jamais là. Ce que c’est que d’être esclave qui travaille en province. Même si nos très saintes élites s’égosillent sur les rigidités et le manque de mobilité.

#137366 
24/06/2017 à 16:40 par Jean Cendent

Allez, c’est cadeaux JLM RDV #33.
Et c’est reparti pour un tour de piste avec Danièle Obono.
Vive la France ou Nique la France, faites vos jeux, rien ne va plus ! Et c’est.........France de merde qui passe la ligne d’arrivée.

#137372 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
mercredi 22 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
mardi 28 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
La gauche radicale et ses tabous
Aurélien BERNIER
Le constat est douloureux, mais irréfutable : malgré le succès de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon en 2012, le Front national réussit bien mieux que le Front de gauche à capter le mécontentement populaire. Comme dans la plupart des pays d’Europe, la crise du capitalisme profite moins à la gauche « radicale » qu’à une mouvance nationaliste favorable au capitalisme ! Tel est le paradoxe analysé dans ce livre. Paralysé par la peur de dire « la même chose que Le Pen », le Front de gauche (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La CIA contrôle tous ceux qui ont une importance dans les principaux médias."

William Colby, ancien directeur de la CIA


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.