Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Prix Sakharov à celui qui a fourni le briquet

En 2007, Robert Ménard qui n’était pas encore maire FN de Béziers, mais secrétaire d’une fausse ONG (RSF) subventionnée par des officines écrans de la CIA, trimbala dans les couloirs du parlement européen à Strasbourg le patron de RCTV, une télévision vénézuélienne qui avait joué un rôle actif dans le putsch d’avril 2002 qui destitua (brièvement) le président élu : Hugo Chavez.

Les parlementaires européens votèrent une motion condamnant le Venezuela pour atteinte à la liberté de la presse. Pourquoi ? Le CSA de ce pays autorisait toujours RCTV à émettre par trois canaux, mais ne renouvelait pas le droit pour le quatrième (l’hertzien), arrivé à expiration au bout de vingt ans.

Les médias enfumeurs crièrent à la « fermeture » de RCTV (1).

En 2017, les parlementaires européens, toujours aussi inspirés, accordent le prix Sakharov à l’opposition « démocratique » (sic) vénézuélienne, un quarteron de putschistes qui avaient compté sur la violence insurrectionnelle pour empêcher toute élection. Tel était leur slogan : Assez de votes : la « salida » (« sortie » de Maduro).

Interrompu par des sifflets et des rires, le député européen qui rapporta à ses confrères que ces factieux étaient primés se fâcha : « Il n’y a pas de quoi rire quand on parle de millions de personnes et d’enfants qui meurent de faim » (à 0mn42).

Il aurait pu dire « des dizaines de millions » sans que le parlement européen rectifie et sans que nos médias ne bougent un cil.

Théophraste R. (Victime d’une sévère poussée de Frexit).

(1) Dix ans plus tard, personne plus ne parle de « fermeture ».

URL de cette brève 5588
https://www.legrandsoir.info/prix-sakharov-a-celui-qui-a-fourni-le-briquet.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
27/10/2017 à 14:49 par Emilio

La memoire de ces echos medias du monde plus libre tu meurres, est tres temporaire autant que selective , et surtout meprisante pour les peuples qui aspirent a leur liberte .

L assemblee constituante du Venezuela de juillet dernier , critiquee, vilipendee comme anti democratique par tous les maffieux gouvernants de ce monde qui haïssent le peuple , quand il n est pas soumis a leur democratie bidonnee de representativite de classe bourgeoise ..(même par le pape elue par une cheminee fumante , oh my god !) Pensez donc, des ouvriers pecheurs agriculteurs , le peuple quoi , qui se met a prendre la place de bourgeois politiciens professionnels , aussi assoifes de pouvoir que nuls en gestion de quoi que ce soit .. Les journalistes infeodes se sont defoules sur ce peuple qui met en marche une autre phase plus avancee , de construction d une SOCIETE SOCIALISTE VERITABLE . ( et marxiste en plus , re- oh my god !)

Et notre revolution française alors , elle n était pas aussi basee sur une assemblee constituante ? Bandes de nazes bourgeois !

- 5 gouverneurs d opposition elus le 15 octobre.

- 4 ont prête serment de respect a l assemblee constituante . Qu ils rejetaient et boycottaient comme illegale et anti blabla ..la veille du scrutin ! A l evidence , leur soif de pouvoir passe avant leur ideologie de boulevard d Hollywood .

- 1 seul gouverneur ,de la droite extreme ( primera justicia ) , celui de l Etat de Zulia , a refuse de prêter serment devant l assemblee constituante…. Vous imaginez un royaliste elu d un système republicain , dire apres son election , moi jamais jurer devant le peuple, je lui pisse dessus ! ? ( même Devilliers se soumet , alors ... )

- Il sera donc demis de ses fonctions , et son gouvernat remis en election en decembre prochain , avec la date avancee des elections des maires .

Je suppose qu une fois encore , des journalistes eclaires par les bougies en fin de meche de Washington , vont encore crier au scandale de dictature !

#141015 
28/10/2017 à 04:22 par irae

Cela fait un moment que j’ai une crise de frexit aigüe (point de désaccord avec la FI et les promoteurs du cheval de troie).
Et quand on voit à ce point d’oú vient cet artefact européen et au profit de qui on ne peut qu’être épouvanté.
Et oui juste un petit rempart contre le marxisme et un marché d’écoulement des merdes américaines voilà ce qu’est l’UE.

#141028 
28/10/2017 à 14:16 par Antar

Ah camarades, votre anti-européanisme vous aveugle au point de ne pas saisir la ruse qui se dissimule derrière l’octroi du Prix Sakarov à l’assemblée nationale vinezuelienne. En fins stratèges, misant sur la cupidité des opposants au Chavisme, par ce prix les Députés européens visent à accentuer les divisions donc affaiblir davantage l’opposition. Au fait, vous vous êtes déjà demandés qui va empocher les cinquante mille dollars ? Cadeau empoisonné de nos eurodéputés aux anti-chavistes qui n’y voient que du feu...

#141035 
28/10/2017 à 18:33 par bostephbesac

La honte !

#141046 
29/10/2017 à 10:14 par dans mon hamac

On doit pouvoir critiquez le gouvernement Venezuelien sans être traité de réactionnaire (si je l étais je ne lirais pas le GS) je suis au Venezuela depuis plus de 30 ans et j ai applaudis à l élection de chavez . Avec un petit recul du fait que c était un militaire, et justement une partie des problèmes que traversent le peuple venezuelien vient de l immense corruption de l armée .Chavez ayant appelé les militaires pour surveiller les différents plans qu il à mit en place ce qui leur a permit de s’enrichir énormément. maintenant ils ne veulent plus lâcher le morceau
L’autre partie des problèmes est la droite et sa manipulation du dollar parallèle dont la cotation s’ effectue à Miami ,résultat les prix montent presque chaque jour,pour atteindre des sommets inabordable pour le peuple (ex:un kilo de viande 80000 bolivars, il y a un an il était à 4000 bolivars ) évidement les salaires n on pas suivis
résultat : une partie du peuple à faim ,ceux qui n ont rien que leurs mains pour travailler .

#141056 
29/10/2017 à 17:38 par Vania

Dans le choix du prix je ne vois que le désir de l’UE de présenter l’ultra-droite du Venezuela comme des "victimes"d’un régime. L’ultra-droite du Venezuela étant conformée par des violents et des menteurs, après avoir semé la violence la plus extrême et des crimes de haine (comme brûler 29 personnes vivantes), exercent aujourd’hui une inhumaine guerre économique (financée par les USA) pour affamer ses propres concitoyens.

#141067 
30/10/2017 à 08:58 par Palamède Singouin

Rien d’étonnant. On a bien vu l’UE recevoir un Nobel de la paix bien que de la Yougoslavie à la Syrie en passant par l’Ukraine ou la Lybie elle se soit consciencieusement occupée à déclencher ou attiser des conflits meurtriers.

#141074 
30/10/2017 à 17:07 par Philippe

Si vous pensez que le frexit vous soulagera, je suis au regret de vous annoncer que la crise est plus grave docteur. Je vous renvoie à la condamnation sans équivoque de la "dictature vénézuélienne" par votre Jupiter de président, qui deux semaines plus tard déclare ne pas avoir de leçon à donner à l’Égypte en matière des droits de l’homme.

#141077 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
samedi 18 novembre 2017
samedi 18 novembre 2017
samedi 18 novembre 2017
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
DETTE INDIGNE ! QUI SONT LES COUPABLES ? QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?
Jean-Jacques CHAVIGNE, Gérard FILOCHE
« Euro-obligations », « règle d’or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »… la crise de la dette qui ébranle la France et l’Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je suis pour la vérité, peu importe qui le dit.
Je suis pour la justice, peu importe en faveur ou au détriment de qui.

Malcolm X


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.