Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Savoir reconnaître une dictature

Les journaleux se lisent entre eux, pratiquent la « circulation circulaire de l’information » (Bourdieu) et font bien attention à ne pas qualifier de dictatorial un régime théocratique où l’on décapite, lapide, voile les femmes, emprisonne ou tue les opposants.

Le mot juste est donc : ultra-conservateur. La preuve :

Ouest France : Pays ultraconservateur, l’Arabie saoudite était le seul au monde à interdire la conduite aux femmes.
Boursorama : En Arabie Saoudite, un royaume ultraconservateur régi par une version rigoriste de la loi islamique...
Le Parisien : Les femmes du royaume ultra-conservateur sont désormais autorisées à...
Le Progrès  : Mais les autorités ultra-conservatrices promettent toutefois que si l’expérience s’avère…
CNEWS Matin : Cette annonce est un grand pas pour ce pays ultraconservateur où les femmes...
France Info : Du jamais-vu dans ce royaume ultraconservateur.
LC I  : … premiers pas d’une lente évolution dans ce royaume ultraconservateur....
Libération  : ...une ouverture de plus dans ce royaume ultraconservateur musulman...
L’Obs : La publicité sera diffusée dans le royaume ultra-conservateur qui vient tout juste d’autoriser les femmes à conduire...
20 Minutes  : Une femme élue pour la première fois dans le royaume ultra-conservateur...
L’Express : Le royaume ultraconservateur saoudien de la péninsule arabique...
Etc.

Pour nos médias, une dictature se reconnait à ce qu’elle organise 25 élections en 18 ans, que la presse est majoritairement dans l’opposition, que les femmes s’affichent dans la tenue qui leur plaît (photo, sur une plage du Venezuela) et que le président s’appelle Nicolas Maduro et non pas Prince Mohammed ben Salmane (notre ami le).

Théophraste R. (Auteur du roman « La rencontre du sabre et des vertèbres, ou la démocratie princière »).

URL de cette brève 5673
https://www.legrandsoir.info/savoir-reconnaitre-une-dictature.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
13/01/2018 à 03:20 par Antar

Les nazis en Ukraine des ultra-nationalistes, les terroristes en Syrie des rebelles modérés, les rebelles de l’est ukrainien des séparatistes pro-russes, le Hizbollah une organisation terroriste... Le glossaire des médias est unique en son genre....

#143835 
13/01/2018 à 11:08 par latitude zero

Ces journaleux sont tellement drôles et méprisables qu’ils finissent par susciter la pitié.
On remarque aussi que ce « pays » ou « royaume » n’est jamais qualifié de « régime » !
Mot anodin au départ , devenu l’élément de langage obligatoire et péjoratif réservé exclusivement à tous pays s’opposant frontalement à l’impérialisme.
Pour éviter toute erreur, ces journaleux doivent avoir un répertoire des mots à employer ou à ne surtout pas employer sous peine de se faire souffler dans les bronches , placardiser et à terme virer .
Quel dur métier !

#143842 
13/01/2018 à 12:42 par Adel

Du vrai journalisme comme on aimerait en voir plus souvent ...

Merci LGS

#143843 
13/01/2018 à 17:08 par pauvred'eux

Bon article que j’ai envoyé sur Médiapart qui, dans une brève nous fait avaler qu’en Arabie Saoudite des femmes sont autorisées à assister à un match de foot masculin. Révolutionnaire non ? Et naturellement, dans la brève, il est dit que c’est un pays musulman ultraconservateur !!! Mon commentaire :

"Que d’euphémisme ! Pour ne pas dire "dictature" en ce qui concerne l’Arabie Saoudite, on dit : "pays musulman ultraconservateur" il ne faut pas fâcher nos meilleurs acheteurs d’armes en tout genre, et pourtant, c’est bien une dictature. Extraits :"

https://www.legrandsoir.info/savoir-reconnaitre-une-dictature-5673.html

#143854 
13/01/2018 à 17:44 par Byblos

@ Théphraste R.,

Par vos propres citations, vous apportez vous-même la preuve de la diversité des points de vue dans les media mainstream. Vous n’avez donc pas remarqué que certains écrivent ultraconservateur (en un mot) et d’autres ultra-conservateur avec un trait d’union ?

#143857 
RSS RSS Commentaires
   
Une santé aux mains du grand capital ? L’alerte du Médiator.
Michel J. CUNY
Pendant plus de trente ans, un médicament, le Médiator, a réussi à défier le plus simple bon sens. Son histoire accompagne, et peut éclairer, celle de la montée en puissance des multinationales du médicament dont on découvre maintenant que les milliards qu’elles ont engloutis dans la recherche & développement n’ont à peu près rien produit du côté des améliorations thérapeutiques… En face de quoi, le flot des innovations est tout à fait démesuré : il permet de renouveler des brevets qui offrent à leurs (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le déficit de l’Etat était l’objet même de spéculations. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or chaque emprunt fournissait à l’aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l’Etat, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans des conditions toujours plus défavorables.

Karl Marx
La lutte des classes en France. 1850


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.