Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Thévenoud : le muet qui ne ment pas

Thomas Thévenoud, député PS, ancien secrétaire d’Etat du gouvernement Valls 2, n’a pas déclaré ses impôts pendant 3 ans et a traité par le silence du mépris les relances du fisc.

Ecoutons-le se justifier dans « Le Journal de Saône et Loire » :
- « Je n’ai jamais fait de fausses déclarations,
- [Je n’ai] jamais dissimulé des revenus ou des éléments de mon patrimoine,
- Je n’ai jamais trompé l’administration fiscale ».

Dans cette logique il aurait pu ajouter  :
- Je n’ai jamais fait de ratures sur la moindre déclaration,
- Je ne me suis jamais amusé à payer mes impôts en pièces de 1 centime,
- Je n’ai jamais protesté contre le harcèlement (3 ans !) de l’administration des impôts.
- Je ne me suis jamais énervé au guichet de la perception,
- Etc.

Il nous manque un Jean de La Fontaine pour écrire la fable du menteur qui se vante de ne pas mentir quand il se tait ou du voleur qui jure de n’avoir rien volé dans les contrées où il n’a jamais mis les pieds.

Théophraste R. .


.
(1) Et pour ceux qui n’auraient pas vu cette hallucinante vidéo (entre 16 mn 38 et 18 mn 41) : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5108.questions-au-gouvernem...

URL de cette brève 4290
https://www.legrandsoir.info/thevenoud-le-muet-qui-ne-ment-pas.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/09/2014 à 10:26 par CN46400

Curieux ce Thevenoud, plus on parle de lui et moins on en sait sur son parccours aussi bien politique que professionnel. Et toujours rien sur sa position sociale d’origine.....

#109296 
08/09/2014 à 14:40 par Aldamir

La plupart des élus , députés nationaux et européens et sénateurs ainsi que la majorité de la classe politique notamment les hauts fonctionnaires de l’Etat, ministres et consort, toutes étiquettes politiques confondues n’échappent pas à ce scandale qui mine la société française et appauvrit les contribuables pour le compte de multinationales. Le peuple français sera-t-il donner un coup de pied dans la fourmilière et remettre les pendules à l’heure ? il est difficile de l’espérer vu l’état de léthargie dans laquelle il baigne et se prélasse comme le bétail.

#109300 
08/09/2014 à 20:19 par Dwaabala

@ Aldamir

l’état de léthargie dans laquelle il [le peuple] baigne et se prélasse comme le bétail.


Il ne faut pas s’insulter soi-même : le peuple a ses raisons et sa chronologie qui échappent à celles de la logique et du temps individuels.
Cependant, il est possible de constater que les agitations actuelles au sommet pour se joindre aux « frondeurs » ou les aiguillonner ne semblent guère le concerner. En tous cas, elles paraissent plutôt être les gesticulations de troupes en train de se noyer que le reflet de sa volonté qui s’affirmerait par les moyens dont il dispose et non dans les sondages de la droite, le tout dans une certaine indifférence qui doit pouvoir s’expliquer.

#109304 
09/09/2014 à 22:37 par OTOOSAN

Juste une précision, 3 ans c’est l’examen à postériori opéré par les Services fiscaux qui ne peuvent remonter qu’à trois ans en arrière, dans la réalité, rien n’indique que cet "oubli" ne soit pas largement supérieur à trois ans, voire aucune déclaration fiscale !

#109340 
RSS RSS Commentaires
   
Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme
Salim LAMRANI
En juin 2003, sous l’impulsion de l’ancien Premier ministre espagnol, José Marà­a Aznar, l’Union européenne décide d’imposer des sanctions politiques et diplomatiques à Cuba. Cette décision se justifie, officiellement, en raison de la « situation des droits de l’homme » et suite à l’arrestation de 75 personnes considérées comme des « agents au service d’une puissance étrangère » par la justice cubaine et comme des « dissidents » par Bruxelles. Le seul pays du continent américain condamné par l’Union européenne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La misère ne rassemble pas, elle détruit la réciprocité.

Wolfgang Sofsky


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.