Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Wanted !

L’homme à genoux a 33 ans, il est docteur en informatique et adepte de la non-violence.

Les hommes debout sont assermentés et ils n’ont rien fait (1).

Il a fallu une semaine et 1, 2 million de manifestants pour qu’un CRS vu (de dos), frappant d’un viril coup de poing un lycéen d’Henri Bergson soit identifié, gardé à vue et pour que sa comparution en correctionnelle (en mai) soit décidée.

En octobre 2015, il a fallu 15 jours après une déchirure de chemise de DRH pour que 2 900 suppressions à Air-France soient ramenées à 1000 départs volontaires.

La logique me souffle que les CRS de la photo jointe seront identifiés et poursuivis par la Justice dès que la rue comptera 2 millions de personnes ou 3, ou 4… Et comme la loi El Khomri n’est supportée que par la force des matraques (2)…

Théophraste R.

(1) En vérité, ils défendent la République et la démocratie et c’est pour ça que le peuple les aime, les respecte et ne rêve pas de vols de pavés.

(2) Et des matraqueurs : Manuel Valls, Emmanuel Macron, Pierre Gattaz, Laurent Berger...

URL de cette brève 5031
https://www.legrandsoir.info/wanted-5031.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/04/2016 à 20:02 par Jérôme Dufaur

Où est notre ami M (Méphistophélès ?) qui défendait si glorieusement les forces de l’Ordre (ancien comme nouveau), sur ce site, il y a quelques mois, après l’acquittement de policiers poursuivis pour non assistance à personne en danger (mort de Zyed et Bouna en 2005 à Clichy-sous-Bois).

Je me demande quels arguments il trouverait aujourd’hui pour voler au secours de ces matraqueurs prenant la pose.

#123373 
04/04/2016 à 21:13 par Jean Cendent

Bonjour,
Entendu sur la radio d’état « Rance » inter le 04/04/2016 entre 10 h et 11 h : police/super, caméras de surveillance / super , sorte ? de « milice »/ super, témoignage sur la peur / « actrice ? » etc ...
il me semble hélas que les forces répressives de police, sous couvert de sécurité, n’ont pas fini de tabasser, matraquer, cogner et plus ... ( ex : Rémi Fraisse)
Vu le déni du gouvernement par rapport à sa guerre en Syrie / attentats, économique , politique de la tension, etc ....
Et par expérience je sais ce que vaut la parole d’un citoyen x ( *outrage et injure envers un agent ...) contre celle d’un policier assermenté dit « gardien de la paix » devant un tribunal .
Bref, police partout, justice nulle part .
* abolition de tous privilèges et celui-ci qui fait des forces de police des sur-hommes et le peuple des sous-hommes et des sous-femmes.

#123374 
05/04/2016 à 08:32 par "Personne"

Le printemps est toujours une période d’épanouissement, comme un jaillissement favorisé par la remontée de sève : les corps se libèrent, les muscles saillissent. C’est la saison du bidule contondant.
Pour que cela pousse, il faut bien une pluie salvatrice : alors les coups pleuvent, la matraque se fait ingambe tout émoustillée par la défense du bien. La jouissance à l’état brut ou de l’État brut ?

#123381 
RSS RSS Commentaires
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique.

Guy DEBORD


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.