Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Comment en finir avec le « Tous pourris » et le « Tous menteurs » ?

Osons un conseil constructif à l’intention des élus et des journalistes ayant donné des informations qui se sont révélées fausses : « Gardez-vous de manifester quelque inappétence à entendre les voix qui vous alertent ».

Le philosophe Alain avait observé le travers d’élus (on pourrait ajouter : des journalistes) qui croient que leur statut les place à un niveau intellectuel supérieur à celui de leurs interlocuteurs(1). Il «  est très désagréable, pour un administrateur éminent, d’avoir des comptes à rendre à des cordonniers, à des charcutiers, à des épiciers, à la basse plèbe, pour tout dire », à «  entendre le gros bon sens, le lourd bon sens des laboureurs, des forgerons, des marchands de légumes ». Les « Compétences » répugnent à répondre « aux questions, comme un écolier aux examens ». Bref, la tentation est grande de renvoyer « le cordonnier à son cuir » (2).

La méthode a toujours bien fonctionné. Mais voici venu le temps où l’entourloupe est si éventée, le mépris si évident, que le peuple commence à bouder les JT de 20 heures, se méfie des bonimenteurs de la radio, évite les kiosques à journaux et déserte les bureaux de vote.

Alors ? Un autre média dégagé des milliardaires et des égos ?
Pourquoi pas ?

Théophraste R. (Admirateur des chiens qui prétendent regarder ostensiblement les évêques).

Notes :
(1) Alain : Position du radicalisme : II - L’Élu. Propos 42.
(2) J’ajoute : et de lui lancer : « « Cordonnier, pas plus haut que la sandale », injonction du peintre grec Apelle à un cordonnier qui, ayant donné son avis sur une sandale peinte, trouva à redire sur le dessin de la jambe.

URL de cette brève 5715
https://www.legrandsoir.info/comment-en-finir-avec-le-tous-pourris-et-le-tous-menteurs.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/02/2018 à 09:53 par François

Un média dégagé des milliardaires, c’est pas si difficile. On en à la preuve.
Un média dégagé des égos, c’est beaucoup plus compliqué.
Je précise que je n’ai pas la prétention de me poser comme une personne dégagée de mon ego.

#145138 
18/02/2018 à 11:12 par Assimbonanga

Parmi les mensonges ou plutôt déformations de la Vérité, il en est un que nous devons empoigner fièrement. Avez-vous remarqué ? Sur toutes les radios ou télés, lorsqu’il s’agit de pointer le totalitarisme, la mémoire collective se limite au XXè siècle ? C’est pas malin , ça ? Du coup, on vous assène côte à côte nazisme et stalinisme ( dans le meilleur des cas, sinon, c’est communisme qui est employé) . Et hop ! Emballez c’est pesé. Le communisme se trouve illico disqualifié, infâmé. Et y en a marre.
La mémoire collective évacue 1000 ans de monarchies CATHOLIQUES !
Alors, amis, ne manquons pas de remettre sur le tapis les 1000 ans d’abus et crimes (dictature) de l’alliance Église+monarques, rois ou tsars...

#145186 
18/02/2018 à 14:46 par irae

Les bonnes nouvelles ayant tendance à se raréfier depuis la dernière élection présidentielle je ne peux résister au plaisir de relayer celle que les medias lancent avec parcimonie et à contre-coeur (eux si prompts à gloser des heures sur par exemple la dépression de JLM en se saisissant une phrase qu’ils vont tordre dans tous les sens et remacher dans des hypothèses sans fin et sans intérêt dans le seul but de remplir la vacuité de leurs pensées), à savoir une nouvelle chute de 6 points du génie libéral dans les sondages. Alors que le lèche-libéral de lci pujadas s’extasiait comme à son habitude de la bonne opinion des "français", en réalité un panel "représentatif" d’à peine 1 000 personnes là encore à vérifier, au sujet du nouveau roi de France, les sots et sottes qui ont voté sans lire son programme ouvrent des yeux ébahis devant leur feuille paie de janvier et contemplent stupéfaits la courbe du chômage résister à toutes les injonctions et fadaises mediatiques. Pas d’inversion en vue après les annonces des premiers plans de départ volontaire des mutinationales et du gouvernement pour ses fonctionnaires. Et ce n’est que le début de la dégringolade.

#145197 
18/02/2018 à 21:44 par Max Stirner

« La démocratie s’arrête où commence la raison d’Etat. »

#145220 
RSS RSS Commentaires
   
En conscience je refuse d’obéir. Résistance pédagogique pour l’avenir de l’école, Alain Refalo
Alain REFALO
Le manifeste des enseignants désobéisseurs : un ouvrage qui dénonce la déconstruction de l’école de la République. « Car d’autres enseignants (…) ont décidé de relever ce défi de la lutte contre la déconstruction de l’école publique. Ils sont entrés en résistance, sans se payer de mots inutiles. Une résistance radicale, mais responsable. Une résistance transparente et assumée. Pour que le dernier mot de l’histoire n’ait pas la couleur de la désespérance. » Des îlots de résistance - 164, rue du Faubourg (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.