Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

40 

Et le méchant républicain terrassa la gentille démocrate

Coup de tonnerre, énorme surprise, séisme politique, le pays sous le choc, la consternation, véritable tsunami, raz-de marée, ouragan, cyclone, fiasco des Instituts de sondage, élection imperdable perdue, etc.

C’est ce que nous entendîmes en 2007 quand Nicolas Sarkozy terrassa Ségolène Royal-Bravitude.

En tant qu’organes de propagandes couchés devant l’empire, nos grands (sic) médias ne pouvaient pas faire moins avec le résultat des élections aux USA (1).

Ils seront ainsi rôdés pour le second tour des présidentielles en France si se confirme une dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon : « Coup de tonnerre, énorme surprise, séisme politique, le pays sous le choc, la consternation, véritable tsunami, raz-de marée, ouragan, cyclone, fiasco des Instituts de sondage…  ».

Théophraste R.

(1) Dominique de Villepin, qui connaît Trump, affirme qu’il n’est pas l’exalté caricatural de sa campagne électorale. Quoi qu’il en soit, si le délicat président US qui « tient les femmes par la chatte » dispose d’une marge de pouvoir, n’oublions jamais que c’est le complexe militaro-industriel qui gouverne et qu’il n’agit pas à coups de pulsions, mais après analyse de ses intérêts et du rapport de force. Sortons vite de l’OTAN !

URL de cette brève 5230
https://www.legrandsoir.info/et-le-mechant-republicain-terrassa-la-gentille-democrate.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
09/11/2016 à 09:18 par hf

Plus que jamais l’appel de P. Laurent à la construction d’un front populaire s’impose, comme la gauche française fut capable de le construire face à la menace fasciste en 1934, à défaut nous serons, comme tous ces visages en pleur, très petits le soir des résultats du premier tour, balayés par cette vague néo-fasciste qui submerge le monde occidental. Unité !

#128974 
09/11/2016 à 10:25 legrandsoir

Plus que jamais l’appel de P. Laurent à la construction d’un front populaire s’impose,

Bonne idée, commençons les fondations (MLP est tout en haut de l’immeuble et JLM au 15ème ou 17 ème étage).
S’il faut construire une belle bâtisse, tâchons d’en voir le toit avant avril 2017. Ou alors, allons sans tarder aider le copain du 17ème étage. Parce que, à monter sans le PCF, la France Insoumise s’habituera à se passer de lui, comme elle le fait depuis le début de l’année (alors que le PCF voulait participer aux primaires "de gauche" avec le PS).
MV.

#128979 
09/11/2016 à 09:23 par AF30

Il y a une chose, entre autres, à laquelle il est difficile de se faire c’est " la servitude volontaire " du vassal envers le seigneur. Ainsi en allumant, ce matin, la télé pour savoir où nous en étions de cette élection, Leymergie apparaissait avec en arrière fond et sur la totalité de l’écran le drapeau US. Cette image est emblématique du matraquage médiatique : le monde se résume de plus en plus à ce pays. Nous en mangeons matin, midi et soir. Il est vrai que c’est le maître étalon de la Démocratie ( avec 1 D majuscule ). Quand comprend-il qu’un empire n’a pas d’alliés mais des vassaux ? Quand au résultat je me marre non pas à cause de celui qui a été élu mais parce que, après bien d’autres élections, celui-ci est contraire aux souhaits unanimes de tous ces malfaisants d’ici et d’ailleurs.

#128975 
09/11/2016 à 09:41 par CN46400

"Sortons vite de l’OTAN !" Avant les USA....?.

#128977 
09/11/2016 à 10:37 par cunégonde godot

Plus que jamais l’appel de P. Laurent à la construction d’un front populaire s’impose, comme la gauche française fut capable de le construire face à la menace fasciste en 1934, à défaut nous serons, comme tous ces visages en pleur, très petits le soir des résultats du premier tour, balayés par cette vague néo-fasciste qui submerge le monde occidental. Unité !

Pour appeler à la construction d’un front populaire (pour lequel je suis pour évidemment), encore faudrait-il effectuer une juste analyse de la situation actuelle : aucune vague néo-fasciste (au sens historique) ne submerge le monde occidental. Ou alors il faut redéfinir le mot fascisme !

#128980 
09/11/2016 à 10:39 par cunégonde godot

CN46400 :
"Sortons vite de l’OTAN !" Avant les USA....?.

Sortir de l’OTAN sans sortir de l’Europe n’a pas de sens. Enfin, c’est mon avis...

#128981 
09/11/2016 à 11:51 par Made in Québec

« (1) Dominique de Villepin, qui connaît Trump, affirme qu’il n’est pas l’exalté caricatural de sa campagne électorale. » — Théophraste R.

Pour avoir vu ce type de mes propres yeux lors de l’amarrage de son petit radeau de $$$ 40 millions $$$ (Making money money money ! Yes yes yes !) au port de Québec, je le décrirais comme un Bush bis tout droit sorti d’un asile psychiatrique et qui dors dans une piscine de cocaïne.

Trump sera un beau panneau publicitaire "Made in USA"…

Comme dirait l’autre, les rêve américain n’a de sens que pour ceux qui dorment et les zuniens, ils dorment dur en tabarnak !

#128984 
09/11/2016 à 12:14 par pauvred'eux

L’analyse de Mélenchon me semble correcte, la voici :
"Grâce aux primaires, les belles personnes ont pu imposer Clinton face à Sanders. Pour écarter le peuple dont il incarnait les revendications écologiques et sociales, tout a été utilisé : tricheries, invisibilisation médiatique, harcèlement de toutes sortes. Ainsi a été imposée Clinton, la « gôche » des millionnaires, des guerres, des marchés triomphants et du libre-échange généralisé ! Résultat : le peuple progressiste est resté à la maison. Trump a gagné. L’indignation des belles personnes ne durera pas. Le nouveau maître disposera des anciens larbins ! L’argent est leur parti commun.

Leçon 1 : les primaires sont une machine à museler l’énergie populaire ! Leçon 2 : la droitisation de la droite est une pente sans limite. Leçon 3 : la droitisation de la « gôche » est un désarmement unilatéral. Leçon 4 : les « démocrates » sont le problème, pas la solution, pour qui veut barrer la route à ce qui monte de partout en Europe et en France. Leçon 5 : il faut descendre d’urgence du train fou atlantiste. Vite, montrer au monde qu’on peut faire autre chose, autrement. Nous le pouvons en 2017. Avec la France insoumise, rejetez les Clinton français : vous vous éviterez la honte d’être les fourriers des Trump locaux !"

#128987 
09/11/2016 à 12:50 par AF30

Correction précédent commentaire : Quand comprendront -ils ... c’est mieux que " quand comprend il.."
j’aime bien hf et son obsession contre toute réalité pour les vagues propositions de P. Laurent. On a envie de lui citer les paroles d’une chanson bien connue : Ton accordeon me fatigue Yvette / si tu jouais plutôt de la clarinette. Plus sérieusement et même si comparaison n’est pas raison il faudrait selon P.Laurent alors que les candidats les plus dangereux sont en régime de croisiere décider de prendre RDV pour ensuite déterminer le garage à visiter et enfin se mettre d’accord sur la voiture.

#128989 
09/11/2016 à 13:05 par hf

Pauvre de toi, MV, l’histoire des présidentielles est pleine de ces histoires du 3eme homme, il y eut Laguiller, Bayrou, Chevènement que les sondages donnaient au même niveau que Mélenchon et qui finit à 5%...
Vous ne voyez donc rien venir et, image pour image, Mélenchon n’est pas au 17eme étage, il grimpe sur son petit palmier, dans sa petite zone humide protégée quand se creuse le tsunami qui va tout emporter. Mais par quel détestable entêtement vous obstinez-vous à refuser un rassemblement pluraliste qui puisse un tant soi peu peser face à la barbarie qui s’annonce. Partout se répète le même scénario et vous assumez le risque et le péril d’une division qui va dévaster les conditions de vie de notre peuple au nom d’une incompréhensible certitude. On se donne rendez-vous ici au soir du premier tour afin que je puisse vous maudire, vous et votre mépris des réalités quotidiennes.

#128990 
09/11/2016 à 13:10 par chb

Sortir de l’OTAN, quitter le train atlantiste fou : oui, dix fois oui. Mais pas plus que sous l’égide d’une Killary Clinton, tout de même.
Le discours xénophobe anti-Chine de Trump est peut-être soluble dans le pivot asiatique d’Obama, mais les relations différentes avec Poutine - et donc avec les états baltes, l’Ukraine, la Syrie, etc. - devraient changer quelque chose à l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Néocon. En mieux ? Pas sûr, mais faut voir.

#128992 
09/11/2016 à 14:05 par joel

une tornade est en train de balayer le monde et nos hallucinés continuent d’essayer de faire croire qu’un candidat qui fera entre 10 et 13% permettra de sauver notre peuple du désastre. Il n’y a encore personne sur la piste et il plafonne. Ce petit jeu d’un vieux calculateur est insupportable. Ce matin l’ensemble de mes collegues sonnés, étaient tous sur la meme ligne : il faut d’urgence trouver les moyens d’une union à gauche de valls et hollande sinon ce sera la catastrophe pour dix ans. Il faudra alors un tribunal pour y trainer tous ceux qui par ambition auront refusé cette solution.

#128994 
09/11/2016 à 15:10 par УВБ76

Le Kremlin souriait bien ce matin...

#128997 
09/11/2016 à 15:22 par babelouest

Une union Joël ? Sur quelle base ? Les résolutions, les moyens ont de l’importance, plus que les personnes. Les unions à n’importe quel prix ne peuvent faire recette, surtout avec des P.Laurent et les tendances qu’ils expriment à la manœuvre. La sortie de l’union européenne est la base des moyens (sinon tout est bloqué), une union en faisant la pièce maîtresse des toutes premières mesures nécessaires trouvera son public : toute autre voie est illisible et proche de l’incantation d’auto-persuasion.

Je pense que hf devrait relire ces lignes, il me semble qu’elles soient vraiment importantes pour lancer un rassemblement.

#129000 
09/11/2016 à 15:23 par Moundi

On ne peut pas sortir de l’OTAN sans poser d’abord notre sortie de l’UE. En effet l’article 42 du TUE stipule empressement que l’EU a lié sa sécurité/défense à cette organisation.

Ça prouve une fois de plus l’imposture du programme mélenchoniste. Sortie de l’UE et sortie de l’OTAN vont de paire. Le TUE, comme tout traité de l’UE, est irréformable puisqu’il faut l’unanimité des 28 Etats membres pour déplacer la moindre virgule (Un seul pays voulant rester dans l’OTAN suffit pour nous bloquer). La sortie de l’EU ne se fait pas en 1 jour comme le disent certains commentaires ; comme tout divorce, ça peut durer longtemps afin de régler ce qui nous lie. Les traités prévoient 2 ans maximum de négociations. Mais si on commenece à jouer aux renégociations impossibles avant de demander ce divorce, c’est sûrement plus d’un mandat qu’l faudra. Est-ce que ces soit-disant opposants ne chercheraient pas à gagner du temps ? En tout cas ils servent le Système qui le leur rend bien.

Article 42 du traité sur l’Union européenne
https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_42_du_traité_sur_l’Union_européenne
"... 2. La politique de sécurité et de défense commune inclut la définition progressive d’une politique de défense commune de l’Union. Elle conduira à une défense commune, dès lors que le Conseil européen, statuant à l’unanimité, en aura décidé ainsi. Il recommande, dans ce cas, aux États membres d’adopter une décision dans ce sens conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre."

Explicatons pédagogiques :
https://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/questions-internationale...

#129001 
09/11/2016 à 19:08 par babelouest

Moundi, les mécanisme dits "de sortie de l’union" inclus dans le TUE sont des leurres.

Le vrai mécanisme, c’est parfaitement licite : les articles 61 et 62 du traité de Vienne de 1969, qui s’appuient sur le principe de nécessité que peut exciper le Peuple français souverain, brutalisé par le coup d’État "parlementaire" du 4 février 2008. Le principe est simple : la France SORT d’abord et se déclare refuser tous les traités européens depuis le traité de Rome inclus, et ENSUITE elle négocie les points sur lesquels c’est nécessaire (et seulement eux) avec les autres pays de façon bilatérale, donnant, donnant (circulation des personnes, circulation des biens, éventuellement et avec beaucoup de réserves circulation des capitaux) en déclarant que tout gain en France ne peut servir qu’en France (monnaie non convertible). Tant pis pour les investisseurs étrangers - et réciproquement bien sûr - et tant pis pour les "évadés fiscaux".

On appelle cela "une nouvelle donne". Pour la tenir, il faudra des personnes à poigne, et des agents de sécurité autour.

Tout ce mécanisme est déjà sur papier. Il suffira de l’appliquer.

#129015 
09/11/2016 à 19:52 par hf

juste quelques remarques : en 1934 aussi certains à l’extrême gauche étaient contre le Front populaire au nom de la pureté idéologique, il reste quand même une date et un évènement fondateur de la gauche moderne. Dans les Vosges il y a quelques semaines, à une cantonale, le duo PG a été élu cette fois ci. la raison en est que les autres candidats de gauche, du PS comme du PC se sont retirés pour leur permettre de passer au second tour et de l’emporter. c’est tout de même pas mal et ça peut donner des idées aux plus bornés, qu’ensemble on est plus fort.
Quant à ma distance des réalités, commence par les nommer avant que je puisse te répondre ; sur les conditions de P. Laurent, elles sont publiques et consistent à rassembler ceux qui, depuis des années, le TAFTA, la loi "travail", le pacte de responsabilité... sont hostiles à la politique gouvernementale afin de construire une plateforme. Puis dans un second temps la faire porter par un candidat vis à vis duquel P. Laurent n’a aucun présupposé.
C’est plutôt pas mal comme démarche et pas si urgent que ça. Plein de formations n’ont pas encore désigné leur candidat...

#129018 
09/11/2016 à 21:01 par D. Vanhove

"Coup de tonnerre, énorme surprise, séisme politique, le pays sous le choc, la consternation, véritable tsunami, raz-de marée, ouragan, cyclone, fiasco des Instituts de sondage, élection imperdable perdue, etc."

Oui, et il n’y a que quelques semaines, on avait déjà entendu cela, à propos du Brexit... et par les mêmes qui auj’hui se lamentent de l’élection de Trump... comme si celle de Clinton eût été préférable... à leurs intérêts, fort probablemt...

La seule leçon à tirer à ce stade, c’est que ce petit monde politico-médiatique qui domine les ondes à toute heure de la journée se méprend complètement et affiche en cela son hermétisme total aux aspirations et demandes qu’exprime la population... (avis aux prétendants à la présidentielle de 2017)

Le clou de cet épisode, c’est BHL qui nous expliquait dans un papier les raisons pour lesquelles D. Trump ne pouvait pas gagner ces élections... après avoir prédit qu’il n’y aurait pas de Brexit, l’éclairé Botul devrait définitivemt la fermer...!

#129023 
09/11/2016 à 22:49 par Taliondachille

C’est dingue comment on peut avoir peur des traités. Les E-U ne respectent pas une ligne du droit international et personne ne bouge. Sortons inconditionnellement de l’OTAN. Qui bougera ? Serons-nous envahis par des troupes turques ? Polonaises ? De la blague. Historiquement les traités sont faits pour être déchirés, contournés, oubliés.

#129031 
09/11/2016 à 22:55 par Borboleta

Cunégonde godot :
" aucune vague néo-fasciste (au sens historique) ne submerge le monde occidental. Ou alors il faut redéfinir le mot fascisme ! "
Le fascisme, c’est lorsque les capitalistes prennent le contrôle intégral des institutions publiques et les dévoient dans leurs uniques intérêts de classe.
On est en plein fascisme, il faut vraiment être aveugle pour pas le voir.

#129033 
09/11/2016 à 23:08 par boudu

Hf : dévaster les conditions de vie de notre peuple au nom d’une incompréhensible certitude

Joel : il faut d’urgence trouver les moyens d’une union à gauche de valls et hollande sinon ce sera la catastrophe pour dix ans. Il faudra alors un tribunal pour y trainer tous ceux qui par ambition auront refusé cette solution.

Ce que hf et joel ne comprennent pas, c’est que depuis plus de 4 ans c’est le PS qui dévaste « les conditions de vie de notre peuple » (les frondeurs compris, car pas d’opposition franche pour mettre fin à ces politiques). « Union à gauche de Hollande et de Valls », c’est ce que n’a cessé de tenter JLM depuis 2012. Mais certains, dont Pierre Laurent, ont préféré poursuivre les magouilles avec le PS aux régionales et aux municipales. Et maintenant que JLM est parti tout seul, et qu’il menace les autres forces dites de « gauche » en pouvant devant elles, il faudrait lui faire porter le chapeau d’un échec en 2017 ?
Si vous ne voulez pas de Le Pen ou d’une droite décomplexée, tentez plutôt de convaincre les membres du PC ou les pseudos frondeurs qu’ils ont merdé pendant ce quinquennat en refusant d’adresser un message clair aux électeurs. Une union serait incompréhensible aux yeux des électeurs, si ce n’est que en fait JLM est bien comme les autres, et que donc oui, Le pen ce serait pas si mal. Un ralliement, et une reconnaissance des erreurs stratégiques des frondeurs et PC donnerait en revanche une force à JLM. Mais, cela ils s’en foutent, comme ils s’en foutent de leur défaite en 2017. Ils sont déjà en train de préparer 2022.

#129034 
10/11/2016 à 00:10 par AF30

A hf, j’abandonne. Un dernier mot quand même : pour la plateforme prévoit un garde-corps afin d’éviter que certains ne tombent dans le vide.

#129037 
10/11/2016 à 08:11 par Moundi

Borboleta

Cunégonde godot :
" aucune vague néo-fasciste (au sens historique) ne submerge le monde occidental. Ou alors il faut redéfinir le mot fascisme ! "

Le fascisme, c’est lorsque les capitalistes prennent le contrôle intégral des institutions publiques et les dévoient dans leurs uniques intérêts de classe.
On est en plein fascisme, il faut vraiment être aveugle pour pas le voir.


Aveugle comme Mélenchon qui appelle sans condition à voter pour un de ces fascistes, en nous jouant par ailleurs le scénario convenu pour nous distraire et détourner notre attention et notre énergie du "front contre front" avec les Le Pen. Oui, on est en plein fascisme, et ce n’est pas celui au sens historique. Il faut le dénoncer et non pas continuer à se laisser enfumer parce que l’étiquette collée serait "degauche". Les Américains après les Britanniques ne se sont pas laisser avoir par la bien pensance, arme de manipulation massive du Système, pire qu’un totalitarisme.

#129045 
10/11/2016 à 08:17 par cunégonde godot

Borboleta :
Cunégonde godot :
" aucune vague néo-fasciste (au sens historique) ne submerge le monde occidental. Ou alors il faut redéfinir le mot fascisme ! "
Le fascisme, c’est lorsque les capitalistes prennent le contrôle intégral des institutions publiques et les dévoient dans leurs uniques intérêts de classe.
On est en plein fascisme, il faut vraiment être aveugle pour pas le voir.

Le fascisme a un sens historique précis. Ce que vous décrivez est le banal capitalisme – ou ultralibéralisme.

#129047 
10/11/2016 à 10:29 par Moundi

Jouer aux gentils contre les méchants, fa/antifas, front contre front, vraiegauchelabelisée/vraiefacholabellisé, selon des scénarios convenus par le Système organisant des partis pour canaliser les opposants, partis absolument irréconciliables et destinés à rendre inoffensifs ces opposants, en jouant bien leur rôle sur le devant de la scène médiatique de (faux) partis d’opposition, afin que jamais il n’y ait de risque de changement, de risque que les opposants se rassemblent UNIS CONTRE LE SYSTÈME. Il a de beau jour devant lui le Système, merci à ceux qui participent à cette mascarade.

Il nous faut nous réunir, nous vrais opposants, vrais résistants, en dehors de toutes ces étiquettes reconnues et manipulées par le Système, en dehors de ces partis qui participent à l’illusion, qui organisent notre perte et conduisent inéluctablement à notre division et à notre soumission au Système.

Un mec qui compte aller voter Le Pen a le même but qu’un mec qui compte aller voter Mélenchon : que ce Système explose.

#129053 
10/11/2016 à 11:26 legrandsoir

Et pas "un mec" qui s’apprête à voter pour un candidat PCF ? Ah !
MV

#129055 
10/11/2016 à 11:32 par Justin.

@ Moundi et au modérateur endormi :

Aveugle comme Mélenchon qui appelle sans condition à voter pour un de ces fascistes...

N’oublions pas que Mélenchon a vendu du beurre aux bôches et arraché les ailes des mouches.

#129056 
10/11/2016 à 13:04 par Moundi

Et pas "un mec" qui s’apprête à voter pour un candidat PCF ? Ah !
MV


Mais si vous voulez Maxime, vous pouvez aussi rajouter un mec qui s’apprête à voter pour un candidat du PCF, ou qui s’apprête de voter pour un candidat LO, PRCF ou pour Asselineau...

Quand donc passerez-vous aux choses sérieuses au lieu de faire du trollisme ? Vous ne voyez donc pas que la situation est urgente ? Que vous nous divisez sur des préjugés éculés voulus par le Système ?

#129057 
10/11/2016 à 13:05 par babelouest

Merci Maxime pour le coup de revers, bien joué !

#129058 
10/11/2016 à 14:55 par Florent

@ Boudu

Erreur stratégique du PCF ? J’imagine les municipales
PODEMOS, qu’ils vous plaît de citer quand ça vous arrange, n’a pas présenté de listes aux municipales espagnols. Ils se sont mis en retrait, en soutenant qq listes. Pour une raison simple, il y a des contextes très différents localement. JLM lui décrète depuis un bureau parisien que nulle part en France dans aucune ville quelque chose de bien a pu être fait avec un quelconque soc. Sans aucune analyse de terrain ? Balivernes.
Mais c’est que les masses auraient pu contempler notre pureté et nous considérer alors comme un recours ? ... Voilà des années que des purs se proposent aux masses (NPA, LO, POI). Pour quels résultats ? Et où en est le PG après avoir exhibé sa pureté ? 1700 votants à son dernier congrès.
Alors le petit travail quotidien, on peut le faire un peu, et ça n’a rien de méprisable, n’en déplaise aux révolutionnaires du web...

#129061 
10/11/2016 à 15:15 par Autrement

Alors Moundi est pour le FN ?

Un mec qui compte aller voter Le Pen...


Il n’y a pas plus intégrée au Système (capitaliste) que Marine Le Pen. Elle en est si bien le soutien central et l’ange gardien, que le Monde en personne (et Cie) lui soigne sa promotion, ainsi que celle de son père (le "bon grand-père"), depuis des années ; et plus récemment, celle de sa jeune prodige de nièce. La preuve de ce constat ? C’est elle que Fce2 avait longuement invitée au JT de 20h, hier soir, pour commenter l’élection de Donald Trump. Je n’ai jamais vu de murène aussi doucereuse. Elle surpasse en hypocrisie Thatcher (les Irlandais !) et Merkel (les Grecs). Le Medef lui fait les yeux doux (elle est milliardaire et contre le djihad des syndicats, elle aussi). Le jeune présentateur - que j’ai plains pour une fois - s’est fait mordre à plusieurs reprises. Pourtant il est censé être protégé, lui aussi. Mais lorsqu’il sera dans le super-fichier de Sapin-Cazeneuve...? Encore un mot. Pendant ce temps, les piranhas mettent les bouchées doubles : le livret A, tombé de 3,5 à 0,75, va être porté à 0,50%. Grâce à l’assainissement du budget français revu et corrigé par l’UE.

#129063 
10/11/2016 à 17:02 par Moundi

Alors Moundi est pour le FN ?

Un mec qui compte aller voter Le Pen...


Qu’est-ce qui vous permet de conclure cela ? Certainement pas la logique. Mais les préjugés comme d’habitude, l’idéologie établie, ce par quoi justement le Système vous tient. Le déverrouillage, la révolution doit se faire dans votre tête. Nous ne pouvons comptez que sur nous, peuple des anonymes, pas sur nos "élites" médiatisées. Nous ne sommes plus en 1933. Vous semblez avoir, comme Maxime Vivas, une guerre de retard comme les Français en 1939. Vous participez ainsi au verrouillage organisé par le Système.

#129066 
10/11/2016 à 17:30 par joel

A boudu
on t’a sauvé des eaux mais on n’a pas pu éviter les séquelles , notamment les troubles de la vision : où as tu vu des accords du PCF et du PS aux régionales ? D’autre part il y a d’excellents maires socialistes ; peut etre préfererais tu un maire de droite ? C’est la population qui appréciera. Je crains que vous ne souffriez d’une maladie infantile identifiée il y a plus d’un siecle par le docteur Vladimir. Si tout se passe comme prévu, il y aura six candidats pour , à gauche, se partager environs trente pour cent des voix, ça donne du coeur à l’ouvrage.

#129068 
10/11/2016 à 20:15 par Jean-jacques Renoir

@ Moundi

... Maxime... quand donc passerez-vous aux choses sérieuses au lieu de faire du trollisme ?

Vous trollez à mort sur ce site qui vous accueille d’abondance et vous accusez un administrateur d’y faire du trollisme sur son propre site.
Vous avez fumé la moquette du PS ou de l’UPR ?

#129078 
10/11/2016 à 20:33 par AF30

Dixit Moundi "Jouer aux gentils contre les méchants, ...." . Est-il possible d’imaginer que les opposants de gauche n’ont pas une analyse aussi primaire du partage du monde entre des gentils et des méchants ?
Ré-dixit du même penseur : " Il nous faut nous réunir, nous vrais opposants, vrais résistants ...." Ces qualificatifs ne sont-ils pas légèrement excessifs ? Question complémentaire : y-a-il un label qui garantit l’appellation, un comité qui l’attribue ?
Bon, c’est pas tout ça mais une fois les individus sélectionnés à partir des critères précédents et qui bien évidemment auront refusé les " mascarades du système " que decide-t-on tous ensemble car si j’ai bien compris toutes les alternatives qui sont aujourd’hui connues seraient inopérantes ?
Pour conclure il me semble que cette radicalité est, comme avait dit quelqu’un à propos d’autre chose, pyramidale mais au final très peu effective. Il vrai sans doute qu’ elle doit contenter celui qui s’en revendique.

#129080 
10/11/2016 à 21:26 par Moundi

Jean-jacques Renoir

@ Moundi

... Maxime... quand donc passerez-vous aux choses sérieuses au lieu de faire du trollisme ?

Vous trollez à mort sur ce site qui vous accueille d’abondance et vous accusez un administrateur d’y faire du trollisme sur son propre site.
Vous avez fumé la moquette du PS ou de l’UPR ?

Un troll, ce n’est pas quelqu’un qui cherche à convaincre avec des arguments et sa logique, c’est quelqu’un empêche le débat. La réponse de Maxime n’apportait vraiment rien à la discussion. Je ne comprends d’ailleurs même pas ce qu’il veut dire avec son "Ah !" final. Mais je sens que c’est plein de sous entendus pour jeter le trouble et la division sur la base de préjugés.

Vous ne comprenez donc pas que nous les sans-dents, que nous votions, JLM, Le Pen, PC, etc. , nous sommes sûrement d’accord sur l’essentiel, et que ce sont les "élites", les partis qui nous enfument et nous font nous opposer les uns aux autres sur du secondaire. Plus de 50 % des Français vomissent ce Système et veulent sortir de la soumission à la mafia oligarchique du bloc de l’Ouest.

#129084 
10/11/2016 à 21:55 par Moundi

Dixit Moundi "Jouer aux gentils contre les méchants, ...." . Est-il possible d’imaginer que les opposants de gauche n’ont pas une analyse aussi primaire du partage du monde entre des gentils et des méchants ?
Ré-dixit du même penseur : " Il nous faut nous réunir, nous vrais opposants, vrais résistants ...." Ces qualificatifs ne sont-ils pas légèrement excessifs ? Question complémentaire : y-a-il un label qui garantit l’appellation, un comité qui l’attribue ?
Bon, c’est pas tout ça mais une fois les individus sélectionnés à partir des critères précédents et qui bien évidemment auront refusé les " mascarades du système " que decide-t-on tous ensemble car si j’ai bien compris toutes les alternatives qui sont aujourd’hui connues seraient inopérantes ?
Pour conclure il me semble que cette radicalité est, comme avait dit quelqu’un à propos d’autre chose, pyramidale mais au final très peu effective. Il vrai sans doute qu’ elle doit contenter celui qui s’en revendique.

Je ne vois sur ce site que des opposants et des résistants au Système, mais que le Système réussit néanmoins à diviser et à opposer les uns aux autres. Par contre permettez moi de douter des "élites, chefs de parti comme Mélenchon, Laurent, Montebourg etc.qui ne font que se contredire et nous enfumer à longueur de temps.

Quant aux "méchants" vs "gentils’, hélas, certains de droite comme de gauche marchent encore à des "analyses" aussi hollywoodiennes. Le Système adore ce genre de spectacle idéologique grand public.

Pour ne pas jouer le jeu du Système, il faut passer outre nos divisions du moment et les partis, pour atteindre l’essentiel vital : sortir de l’EU sans enfumage de renégociations impossible, sortir de l’euro (qui n’a vraiment rien de maréchaliste), sortir de l’OTAN (clause comprise dans le TUE qui n’a pas été signé dans le but de se torcher avec comme voudraient le croire certains). Sans quoi nous marchons vers notre mise en esclavage voire notre mort.

Si les chefs de parti voulaient vraiment que les choses bougent, ils s’oublieraient derrière ce but momentanément pour déverrouiller le Système, que les Français retrouvent leur souveraineté, première étape atteignable et faisant consensus.

Votre conclusion : rien compris.

Peut-on discuter sur autre chose comme base que l’émotion ?

#129088 
11/11/2016 à 00:11 par boudu

A joel :

«  on t’a sauvé des eaux mais on n’a pas pu éviter les séquelles , notamment les troubles de la vision : où as tu vu des accords du PCF et du PS aux régionales ? ». Belle connerie de ma part. Merci de corriger cette contre-vérité. Pour le reste, l’argument « excellents maires socialistes », oui, certes. Mais le problème, c’est qu’entre ton « excellent maire socialiste » et celui d’à côté, également socialiste qui mène une vraie politique de droite, et que tu ajoutes à cela la politique de Hollande, l’électeur lambda, qui n’a pas eu la chance de lire la prose de Vladimir, ne fait plus confiance en les socialistes. Et que sur le plan national, il pourrait être bon de clarifier ses positions vis-à-vis du PS, au lieu de continuer à semer la confusion en parlant de la gauche hostile au gouvernement en y incluant Montebourg et autres frondeurs (n’oubliant pas qu’ils auraient pu faire tomber ce gvt s’ils avaient voter la motion de censure de la droite)

A florent :

« JLM lui décrète depuis un bureau parisien que nulle part en France dans aucune ville quelque chose de bien a pu être fait avec un quelconque soc ». Si j’ai dis une contre-vérité, il me semble que là aussi tu en dis une, ou alors donne moi la référence. JLM n’a jamais affirmé cela me semble-t-il.

Je comprends les différents point de vue. Mais, expliquez nous clairement, concrètement, l’union que vous aimeriez. De ma position de "révolutionnaire de web", j’analyse quand même la position du PCF vis-à-vis de JLM comme une réaction de défense de boutique et non comme une prise en compte des intérêts des français. Et je maintiens l’idée qu’ils n’en ont rien à foutre d’une défaite en 2017. Au contraire, ils auront réussi à se débarrasser de JLM (je ne me fais pas d’illusion, la défaite sera sa responsabilité) et pourront repartir tranquillement pour 2022.

#129092 
11/11/2016 à 05:03 par depassage

Selon cunégonde godot, il n’existe pas de fascisme au sens historique en France et en Europe. C’est un point de vue que je ne peux que respecter d’autant plus que je suis entièrement d’accord avec elle.

Au sens historique, le mot fascisme désigne une situation historique né dans des pays ou un pays qui était l’Italie de Mussolini, une Italie très mécontente de la petite part de gâteau que lui cédaient les deux grandes puissances coloniales de l’époque à savoir l’Angleterre et la France. Mais elle n’était pas la seule mécontente de sa part de gâteau, il y’avait d’autres pays ou un pays qui était aussi mécontent à savoir l’Allemagne qui avait accouché, quant à elle, du nazisme. Nazisme et fascisme étaient tellement copains qu’ils s’étaient alliés, raison par laquelle on les confond de nos jours et on ne les distingue même plus. Cette situation historique aurait pu passer aux attrapes ou farces de l’histoire comme elle en connait tellement qu’on ne puisse les compter si elle n’avait pas été suivie par une guerre des plus ravageuses de l’histoire humaine.

Il est évident qu’une situation historique ne peut en aucun se répéter à l’identique ni être mu par les mêmes causes. On peut trouver des similitudes entre deux situations historiques en forçant un peu sans plus. La situation historique actuelle, si elle n’est pas désespérée, elle n’est pas non plus sans danger imminent. Maintenant soyons clair, le fascisme ne menace pas l’Europe ni le monde, ce qui le menace existe bel et bien et je n’espère pas qu’il advienne. Pour le moment, il n’a pas de nom précis parce qu’il est sans contour bien défini, il en aura quand il adviendra. Une chose est sûre, les peuples grognent et quand ils commencent à grogner ce n’est jamais sans raison. Les différentes formes sous lesquelles peuvent se manifester ces grognements sont multiples : désobéissance civile larvée, incivilité généralisée, mépris des biens communs et de la vie collective, autoritarisme à tout vent, discours à l’emporte-pièce juste pour épater ou chercher querelle comme si l’urgence était de remplir le vide abyssal de nos incompréhensions des réalités de notre monde et au même temps faire taire tout discours sensé…. Enfoncement des élites dans leur certitudes, non pas parce qu’elles ont des certitudes éprouvées, mais par besoin de s’amarrer à quelque chose leur paraissant vraie, et rassurer leurs adeptes, etc.
Nous sommes des croyants invétérés, que nos Dieux nous protègent de nous-mêmes mais il parait qu’ils ne sont pas si protecteur que nous le croyons, ils peuvent nous lâchait à tout moment. Beaucoup de civilisation furent abandonnées par leur Dieux et disparurent.

@ Moundi
Il n’y a pas de système à part et des personnes à part, on fait tous partie du système, ou en tant qu’exclus ou soumis, ou en tant que profiteurs. On peut tous être mécontent mais pas du tout pour les mêmes raisons. Les exclus, les vrais, ils sont comme des patelles, ils s’accrochent à n’importe quel rocher que leur parait humide et peut les nourrir tant qu’ils restent arroser par les vagues d’une mer ou d’un océan. Ils ne discutent pas et ne demandent rien quoique, eux aussi, ont (aient) leurs traîtres qui sont les vendeurs de pitié que les profiteurs achètent pour se donner bonne conscience.

Maintenant et dans les conditions actuelles, le système est libre et peut tout récupérer et s’en servir indépendamment même de ses maîtres à penser. Pour vaincre un système, il faut lui opposer un autre système qui détient un vrai pouvoir. Ce système existe mais il a du mal à s’affirmer et prendre conscience de sa force et la mettre en œuvre à cause de la faiblesse humaine qui prend tous ce qui brille pour de l’or ou quelque chose de semblable. L’or brille comme la lumière même s’il ne fait que la refléter car on a peur de la nuit et des ténèbres. Les démagogues sont nuisibles qui qu’ils soient, et les authentiques ne sont jamais écouter, il faut un peu des deux pour faire un monde.

#129097 
11/11/2016 à 08:45 par résistant

D’accord avec De Passage et Cunégonde : Ce qui menace le monde, ce n’est pas l’extrême droite, mais la mafia financière occidentale qui a TOUS les dirigeants des partis politiques visibles dans les médias de masse dans sa main. Je dis bien tous, de l’extrême droite à l’extrême gauche.
Votre démocratie ne comporte qu’un seul parti, divisé en branches spécialisées pour donner l’illusion de choix afin de neutraliser toutes les sortes de pigeons. Oh ne faites pas les étonnés : ce n’est pas nouveau, c’est comme ça depuis la première république, avec quelques rare courtes exceptions. Eh oui, la plupart des leaders "de gauche" étaient déjà des vendus, depuis les origines de notre "démocratie" instaurée par la même mafia finacière occidentale pour se débarrasser des nobles et du clergé.
Pour qui que vous votiez, s’il passe dans les médias de masse, vous aurez la même politique. Regardez donc les socialistes et leur état d’urgence permanent suites aux attentats qu’ils ont eux même organisés afin de manipuler les français. Ce n’est pas un régime autoritaire digne des pires dictateurs, ça ?
Vous passez votre temps à répéter comme des perroquets hystériques "tout sauf Lepen", sans même voir que vous les avez déjà depuis des lustres. Ce sont leurs clones, d’autres doigts de la même main sur lesquels ont a peint de grossiers visages avec des couleurs différentes.

#129102 
RSS RSS Commentaires
   
Cinq Cubains à Miami
Maurice LEMOINE
6 octobre 1976, La Barbade : un attentat détruit en vol un DC-8 de la Cubana de Aviación (soixante-treize morts). 12 avril au 4 septembre 1997 : une série d’explosions frappe les hôtels de La Havane. A l’origine de ces actions terroristes qui, depuis 1959, ont fait plus de 3 400 morts à Cuba : Miami ; la très honorable « Fondation » ; quelques personnages ténébreux : Luis Posaril, Pepper Nández, Jorge Maskano, le docteur Orlando… Une même obsession les habite : en finir avec le régime et faire la peau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez.

Gandhi

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.