Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les ânes de la télé

En 1910, quatre compères prétendirent qu’un beau cadre présenté au public suffisait pour constituer une oeuvre d’art.
C’est « La valeur d’exposition ».
Lors du salon des Indépendants, ils exposèrent un tableau intitulé « Coucher de soleil sur l’Adriatique » (photo) qui intéressa vivement les critiques d’art et le public.

C’était un canular. Le nom du peintre, Boronali, est l’anagramme d’Aliboron, nom d’un âne de La Fontaine. Les farceurs avaient donné des carottes à la bête pour qu’elle agite sa queue (trempée dans la peinture) contre une toile placée près de sa croupe.

L’encadrement de « l’œuvre », son accrochage dans une expo, les critiques, firent le reste.

Il en est de même aujourd’hui avec la télé. Aliboron/Boronali y a fait des petits. Voyez :

A) ces vedettes de la téléréalité,
B) ces journalistes, spécialistes, analystes, politologues, économistes, animateurs de variétés.

Les A sont d’une incommensurable bêtise satisfaite. Les B sont plus fins. Ils débitent des âneries sciemment. Sciemment ? J’ai un doute sur les animateurs de variétés (Arthur, Hanouna...) qu’on pourrait mettre en A.

Les A et le B sont glorieux et s’en voudraient qu’on les compare à Van Gogh (un fou !) ou à Picasso (ma fille de 4 ans en fait autant).

Théophraste R. Auteur de la sentence : « Les ânes sont tous des ongulés ».

URL de cette brève 6345
https://www.legrandsoir.info/les-anes-de-la-tele.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/10/2019 à 21:28 par robess73

theo .je suis anier depuis peu.et je vous assure que vos propos sont tres insultants.....pour les anes.

#163105 
09/10/2019 à 09:48 par J.J.

Je partage l’indignation de Robess 73.
Mais je dirais bien quand même à tous ces A et ces B que c’est une bande d’ongulés !

#163110 
RSS RSS Commentaires
   
Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?
Monique Pinçon-Charlot - Michel Pinçon - Étienne Lécroart
Un ouvrage documentaire jeunesse engagé de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, illustré par Étienne Lécroart Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour questionner la société et ses inégalités, les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot, passés maîtres dans l’art de décortiquer les mécanismes de la domination sociale, s’adressent pour la première fois aux enfants à partir de 10 ans. Avec clarté et pédagogie, ils leur expliquent les mécanismes et les enjeux du monde social dans lequel ils vont grandir et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Les bombes nucléaires pourront tuer ceux qui ont faim, les malades, les ignorants. Mais elles ne pourront pas tuer la faim, les maladies et l’ignorance. Elle ne pourront pas non plus tuer la juste rebellion des peuples".

Fidel CASTRO


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.