Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Pourquoi Morandini et Bolloré sont sourds ?

Bolloré a gagné contre ses journalistes d’i-Télé qui, pour des raisons d’éthique personnelle plus que par déontologie journalistique, rejettent Morandini, enfumeur comme eux, mais qui… enfin, vous savez.

Le conflit a fait la démonstration (pas pour nos lecteurs, qui ne découvrent rien, là) que la liberté de la presse est une galéjade (synonymes : mystification, blague, canular, plaisanterie, pitrerie, clownerie).

Neuf milliardaires contrôlent l’essentiel des médias. Pujadas eut le front d’écrire (en 2009) un livre (« Vous subissez des pressions ? ») où il se moquait des complotistes qui auraient volontiers répondu « Oui ». Mais on savait pourtant que celui qui paie l’orchestre choisit la musique. On sait désormais qu’il choisit aussi les musiciens.

On sait enfin qu’à la question « Qu’est-ce qui rend sourd ? » Bolloré répond : « Ma fortune » et Morandini… enfin, vous savez.

Théophraste R. (Sexologue, chef du bureau « Onanisme et entretien d’embauche »).

URL de cette brève 5237
https://www.legrandsoir.info/pourquoi-morandini-et-bollore-sont-sourds.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
18/11/2016 à 09:23 par turlutte_tv

Bonjour,

Le bruit électronique et médiatique autour de cette affaire reste désespérément vide d’information, peut-on au moins savoir où en est la mise en examen ? Pourquoi un tel forcing de Boloré pour garder Morandini ? (pourquoi pico et chico semblent avoir disparus..)

Bonne continuation pour votre site,

#129450 
RSS RSS Commentaires
   
La Nuit de Tlatelolco, histoires orales d’un massacre d’Etat.
Elena Poniatowska
« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants. Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il y a un sacré paquet de connards à Cuba - comme partout. Mais la différence à Cuba, c’est qu’ils ne sont pas au pouvoir.

Jose G. Perez

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.