Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Pourquoi Morandini et Bolloré sont sourds ?

Bolloré a gagné contre ses journalistes d’i-Télé qui, pour des raisons d’éthique personnelle plus que par déontologie journalistique, rejettent Morandini, enfumeur comme eux, mais qui… enfin, vous savez.

Le conflit a fait la démonstration (pas pour nos lecteurs, qui ne découvrent rien, là) que la liberté de la presse est une galéjade (synonymes : mystification, blague, canular, plaisanterie, pitrerie, clownerie).

Neuf milliardaires contrôlent l’essentiel des médias. Pujadas eut le front d’écrire (en 2009) un livre (« Vous subissez des pressions ? ») où il se moquait des complotistes qui auraient volontiers répondu « Oui ». Mais on savait pourtant que celui qui paie l’orchestre choisit la musique. On sait désormais qu’il choisit aussi les musiciens.

On sait enfin qu’à la question « Qu’est-ce qui rend sourd ? » Bolloré répond : « Ma fortune » et Morandini… enfin, vous savez.

Théophraste R. (Sexologue, chef du bureau « Onanisme et entretien d’embauche »).

URL de cette brève 5237
https://www.legrandsoir.info/pourquoi-morandini-et-bollore-sont-sourds.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
18/11/2016 à 09:23 par turlutte_tv

Bonjour,

Le bruit électronique et médiatique autour de cette affaire reste désespérément vide d’information, peut-on au moins savoir où en est la mise en examen ? Pourquoi un tel forcing de Boloré pour garder Morandini ? (pourquoi pico et chico semblent avoir disparus..)

Bonne continuation pour votre site,

#129450 
RSS RSS Commentaires
   
Déposséder les possédants - La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Miguel CHUECA
Textes de Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol Réunis & présentés par Miguel Chueca La grève générale exprime, d’une manière infiniment claire, que le temps des révolutions de politiciens est fini. Elle ne sait rien des droits de l’homme, de la justice absolue, des constitutions politiques, des parlements ; elle nie le gouvernement de la bourgeoisie capitaliste. Les partisans de la grève générale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

There is no French word for entrepreneur.

George Walker Bush

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.